Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Lun 12 Mar - 21:09           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor se tenait sur une pierre surplombant la rivière, il était à environ cinq mètres du sol. Arriver ici, un jeu d'enfant, redescendre sera tout aussi facile pour lui. La chose difficile restait à faire. Bien qu'il aime l'escalade, il n'était pas venu ici pour écouter les oiseaux chanter et l'eau couler sur les pierres qui foulaient la rivière. Il était venu rendre hommage. A son défunt maître, comme à chaque fois qu'il venait, c'est-à-dire une fois tout les cinq ans, il était nostalgique. Il se ressassait dans ça tête, les yeux clos, chaque entraînement, chaque combat fait au côté de son maître, chaque épreuve toujours plus ardues mais également facilité par les conseils bienveillant de son enseignant. Il était arrivé à l'aube, sous l’œil bienveillant de la lune. Et cette pensée lui avait fait revenir en mémoire, une lettre qui lui été adressée de la part de son mentor, il se remémora alors toute l'histoire reliée à cet aveu :

« Alors que son maître, Nasta Jalinor, venait de décéder, il avait succombé au coups d'un assassin, n'étant personne d'autre que le frère de notre très cher Aegnor. Il rentrait dans la grande résidence qui appartenait à son maître, jusqu'à ce qu'il lui lègue. La demeure était grande, elle se trouvait en Equalza et très souvent, des guerriers de toute les régions venait y séjourner, sans avoir de vrai propriétaire, la demeure appartenait à la lignée des maîtres et élèves dont faisait parti Aegnor, elle était composé de multiple pièce, abritant toute une suite de serviteurs. L'entrée s'ouvrait sur un grand escalier de marbre qui menait au chambre, salle de bains, terrasses, autres étages... sur la droite, un couloir d'une vingtaine de mètres menait à la grande salle, formée de deux grandes, très grandes tables, qui s'étendait sur toute la longueur de la pièce, c'est ici qu'avait lieu les fêtes et les repas. Sur la gauche se trouvait un autre couloir, bien plus long que le premier et en coude menant à l'arrière de la demeure. Là se tenait toute sorte de jardin, entretenus par les serviteurs et derrière tout cela, une immense aire d’entraînement, environ mille mètre carré, là toute sorte d'armes étaient pratiqué, autant par les jeunes guerriers en quête de danger et d'apprentissage que de vétérans ou de pourfendeurs de monstres.

Alors qu'Aegnor se rendait dans la chambre qui était maintenant la sienne, il aperçu, cloué sur la porte, une lettre. Il l'ouvrit sans attendre et lu dans sa tête :

Aegnor, tu dois maintenant te trouver dans ta nouvelle demeure, le havre des guerriers, là où tous peuvent s'entraîner. J'ai quelques petites choses à te dire, mon maître me les a dites aussi, tu dois savoir que je serais toujours à tes côtés, autant dans le danger que dans les moments de bonheur. Peut-être que lorsque tu te regarderas dans un miroir, tu apercevras derrière toi, la silhouette de ton maître, et là tu te rendras compte que ce n'ai que toi, mais que tu l'es devenu grâce à moi. Lorsque tu chevaucheras sous la lune, peut-être que tu me verras, parmi les étoiles, une légende dit que tout les grands guerriers, au moment de leur morts, vont rejoindre les étoiles, que c'est en sorte, leur dernière aventures avant le repos amplement mérité. Et sache que parmi ces étoiles, toute une lignée t'observe, moi, mon maître, son maître... et que chaque fois que tu affronteras le danger, nous serons là. Mais, un jour, quand tu auras un apprenti, qu'il sera formé, alors seulement à ce moment là, tu pourras nous rejoindre au sein du firmament. C'est ma première demande, mais la seconde et plus aisée. Je te demande, de prendre mes cendres et de les répandre dans une sorte de sanctuaire, pour nous en tout cas. C'est un endroit absolument magnifique, sur un grand rocher surplombant les Créatrices, tu ne pourras pas le rater, il te suffit de suivre la rivière jusqu'à un grand croisement et tu seras arrivé. Et maintenant, vas, et sèche tes larmes ! Lorsque j'ai écris cette lettre, je sentais déjà la mort ramper dans mon dos. Le vent m'avait annoncé un malheur, je me suis tout d'abord dit que tu ne pouvais être tué alors que tu étais en plein vol, au sommet de la réussite. J'ai alors sentis en moi, une peur inconnue, la peur d'être à un tournant de ma vie. J'ai sentis que mes forces n'étaient plus les même qu'avant, que j'avais atteint les 400 ans et que, le poids du temps pesait lourd sur mes épaules. J'ai alors écris mes dernières volontés... »

Aegnor avait toujours la lettre, abîmée, jaunie, froissée, tachée peut-être, mais présenté et toujours aussi forte pour le dragon. Alors qu'il escaladait cette roche qu'avait foulée toute une lignée, il y pensa et sourit, il regarda les étoiles, et il lui sembla un instant, qu'elles lui rendaient son sourire. Et depuis lors, il était assis en tailleur sur la roche dure, imperceptiblement creusée. Il était maintenant minuit, après vingt-quatre heures de méditation, il se releva, au bord de ce petit précipice. Il regarda l'eau, son reflet l'observait, comme absorbé à la contemplation, il crut voir son maître derrière son épaule, une main bienveillante posée sur son apprenti, comme pour le rassurer. Et derrière son maître, une femme dans la même position, et derrière elle, une autre personne et ainsi de suite, jusqu'aux étoiles. Une larme coula, unique, comme un présent offert à la rivière qui avait en son sein, les cendres de ces ancêtres. La larme entra en contact avec l'eau et tout ceux qui se tenaient derrière le dragon disparurent, une promesse de retrouvailles peinte sur le visage. Alors il sortit son poignard de son fourreau et plongea dans l'eau. L'eau émit un grondement lorsqu'il s'y enfonça et des vaguelettes cognèrent les berges de la rivière. Au fond de l'eau, une plaque de pierre, grande d'un mètre sur un mètre. Un message inscrit à la lame du poignard, le même que celui dans la main d'Aegnor :

« En ce lieu gît Nasta Jalinor, il m'a appris l'art de vivre mais aussi celui de le rester. Et je lui suis redevable, en échange de ce don, j’enseignerai sa voie et celle de ces ancêtres avant lui à un apprenti avant de le rejoindre, au milieu des étoiles. Je suis Aegnor War'Fëanor et je lui doit tout ce que je suis aujourd'hui. »

Aegnor retraça le message dans les traces qui commençaient à s'estomper, il remonta à la surface et s'éloigna de la rivière. Son visage était trempé, l'eau de la rivière était imbibée dans tout ces vêtements mais sur les joues du dragon, des larmes de nostalgie qu'il ne prit pas la peine d'essuyer, il devait vivre avec. Il s'approcha alors de sa pégase, qui l'attendait sur le chemin et qui hennit en le voyant arriver, il lui fit signe de la suivre et il arrivèrent dans une petite clairière, il y installa un campement, fit brûler un feu et lorsqu'il eut finit de manger les dernière provisions qu'il avait apporté. Il commença à courir, il devait évacuer la mélancolie, la tristesse, et ne plus penser à la rivière, il y retournerait dans cinq ans. Courir aidait à oublier, bien que lorsqu'il courait, il devait forcément penser, il pensa alors à son apprentie, partit chez ses parents pour voir naître son futur petit frère ou petite sœur. Mais même si elle avait était là, il lui fallait garder le secret, pour que le moment de la découverte de cet endroit soit unique, unique et triste bien que belle. Aegnor sauta brusquement sur une branche et s'y suspendit la tête en bas puis remonta, remonta à nouveau et ainsi de suite, il s'y suspendit alors par les mains et remonta, remonta et remonta encore. Jusqu'à ce qu'il en ait mal au bras. Alors il s'allongea sur la branche et s'endormit...

Il se retrouva alors dans une grotte, au centre ce trouvait un grand récipient, remplit d'eau. Des petites fenêtres laissaient voir les étoiles au dehors, derrière Aegnor, une porte taillée dans la roche de la caverne menait vers un immense précipice. Il trouvait cet endroit inquiétant mais il savait très bien qu'il ne devait pas reculer. Il s'approcha du récipient, il avança sa main vers le liquide qui reflétait son propre visage et avant même qu'il le touche, la surface se troubla et un visage apparut. Il vit le visage de son maître, il lui souriait, puis tout à coup, il fut déchiré par une lame de poignard, trancha dans l'eau comme dans un voile. Aegnor fit un mouvement de recule et le visage de son maître apparut, de nouveau :

-Pourquoi m'as-tu laisser mourir ?! Je ne t'ai pas enseigné assez de chose pour que tu puisses me sauver !! Tu n'as pas étais formé pour être faible, tu aurais dû me sauver, tu devrais être capable de sauver le monde entier ! Sinon personne ne se souviendra de toi !

Sa voix n'étais devenu qu'un murmure, la lame de couteau reparut en travers de l'eau, du sang gicla, comme si le barrage fait par l'eau était une vitre qui donnait directement sur le royaume des morts :

-Tu es minable Aegnor ! Toi, ton apprentie et tout tes ancêtres ! Tu as été la seule erreur de ma vie !

La voix de son maître s'était à nouveau éteinte, la lame reparut une dernière fois, un autre visage apparut, derrière une capuche de couleur sombre, deux yeux rouges sang parurent et Aegnor frappa violemment le visage qu'il reconnut comme étant celui de son frère derrière la vitre. Le poignard se brisa et son maître lui apparut, souriant comme à son habitude, un murmure sortit de sa bouche, à peine articulé, comme si il n'était destiné qu'à une seule personne, lui :

-Tu es quelqu'un de bon, je suis fier de toi...

Puis Aegnor fut tiré en arrière, il ne voulait pas quitter son maître, il l'aimait, comme un père, un frère, un ami... il était la seule personne qui lui avait enseigné à vivre depuis la mort de ses parents. Puis il plongea dans un tourbillon ou il ne vit rien, pire que cela, tout cela lui donnait la migraine, il ferme les yeux...

Aegnor surgit du sommeil comme si on lui avait envoyé un seau d'eau glacée sur la tête, il sentit une goûte de transpiration rouler lentement le long de son cou, puis il s'aperçut qu'il était brûlant. Il entend son ventre qui lui réclame à manger et sans hésiter, saute de la branche son arc en main. Mais alors qu'il s'éloigne de la clairière, il entend un bruit dans son dos, tentant de savoir ce qu'est le bruit, il feint de ne pas l'entendre, mais il est pourtant là. Des pas, inaudibles pour qui ne sait écouter en permanence, son arc en main, Aegnor fait mine de se gratter la tête quand il se retourna tout à coup une flèche déjà encoché et la corde ramenée jusqu'à sa joue, il observe. Quand il aperçoit deux yeux au travers de la faune. Deux yeux que le dragon à déjà vu, des yeux de loup, il remet sa flèche dans son carquois et se redresse :

-Elween !


[Désolé pour la lecture Very Happy ]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Dim 18 Mar - 15:24           
.................................................................................................................................................................................................................................

Elween avais reprit le route depuis peu. Elle s’était accordé une pause d’une journée ou elle avait prit le temps de dormir, de s’occuper de son cheval qui en avait grandement besoin. Elle en avait aussi profité pour se faire un petit entraînement a l’épée. Pas si petit que ça non plus, puisqu’il avait duré toute une matinée. Ensuite elle avait occupé son après-midi en se promenant sous sa forme de louve dans la forêt tout en restant près du campement qu’elle avait érigé la veille. Elle se promena sous sa forme de louve mais elle en profita pour observer ce monde merveilleux. Elle ne voyait pas pareil selon qu’elle était louve ou humaine mais cela ne l’embêtait pas. Elle ne ressentait pas la même chose sou des différentes formes : cela faisait un peu comme si il y avait une louve à l’intérieur d’elle-même. Comme si elle partageait son corps avec un autre être vivant avec lequel elle était en parfaite symbiose. Elle aimait bien ça. Lorsqu’elle se sentait en danger, sa louve prenait le relais et elle n’avait alors plus rien à craindre.

Elle laissa peut à peu la louve diriger pour qu’elle puisse enfin attraper du gibier. Elween pouvait se contenter de fruits et de légumes, mais la louve se devait de manger de la viande pour survivre. Une fois la louve au contrôle, celle-ci se mit à renifler l’air afin de trouver une odeur , une odeur qu’elle pourrait suivre pour remonter jusqu'à un lapin, ou un chevreuil. Elle la trouva après quelques secondes à peine d’enquête. Elle suivit donc sa piste et arrivée près de l’endroit ou la bête paissait, elle s’allongea dans les hautes herbes et attendit le bon moment. Elle décida d’attaquer lorsque le chevreuil se coucha pour se reposer ce qu’il prouva à la louve qu’il ne l’avait pas repérée. Elle s’avança prudemment jusqu'à une centaine de mètre de la bête, puis elle se releva et courut aussi vite qu’elle put. Le chevreuil n’eut même pas le temps de se relever que la louve noir lui sauta au coup et la mordis jusqu’à ce qu’il meurt. N’étant pas loin de son c.ampement, elle y ramena sa proie. Satisfaite de son travail la louve laissa Elween reprendre le contrôle et s’endormit. La Semie, pour pouvoir préparer le gibier, reprit forme humaine. Une fois prêt, elle mit quelques bouts de viande sur le feu et attendit qu’ils cuisent.

Elle mangea et donna quelques bouts à Nyashka qui était arrivée pendant la cuisson du chevreuil. Elles s’endormirent toute les deux et Elween laissa sa louve veiller pendant qu’elle se reposait.

LE LENDEMAIN

Elween se réveilla en même temps que le soleil. Cette journée de « repos’ lui avait fait du bien, et elle était prête à reprendre l’exploration de ce monde qu’elle ne connaissait pas.. Elle reparti donc et arriva aux bouts de quelques minutes de marche à un entrelacement de petites rivières. Elle se passa un peu d’eau sur son visage ce qui eut pour effet de la réveiller pour de bon. Elle marcha le long de la rivière puis quitta la berge. Elle chercha une clairière, mais celle qu’elle trouva était déjà occupée. Par qui ? Elle ne le savait pas. Mais Elween sentait que quelqu’un avait dormit ici cette nuit. Elle ordonna à ses compagnons de voyages :

« Restez ici vous deux ! »

Elle se transforma en louve et rentra dans la forêt pour voir qui était présent et si ils étaient en danger. Elle se retrouva nez à nez avec une flèche encochée. Elle grogna mais heureusement pour elle l’homme en face d’elle remit sa flèche dans son carquois. Il se redressa et s’exclama :

« Elween ! »

L’intéressée reprit forme humaine sous les yeux du jeune homme :

« Aegnor ! Je pensais pas de retrouver aussi vite. Tout vas bien pour toi ?! »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Dim 18 Mar - 22:09           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor s'approcha d'Elween, alors qu'elle venait de lui demander si tout allait bien pour lui, il voulut tout lui dire, il chercha ses mots à peine trois secondes quand sa pégase s'approcha de la semie, Elenna avait toujours aimée la femme, elle pourrait presque monter sur son dos sans se faire balancer au loin comme les autres volontaires qui avaient osé s'approcher d'elle.

-Eh bien oui! Tout vas très bien, maintenant! Et toi, comment vas-tu?

Aegnor était assez étonné que quelqu'un l'ai trouvé, à par les restes d'un feu et sa pégase qui pourrait paraître sauvage, rien ne pourrait permettre de le retrouver, il bondit sur une branche basse et invita Elween à le rejoindre en lui tendant une main amicale. Les deux amis se connaissaient depuis pas très longtemps, mais Aegnor avait aimé la louve dès qu'ils avaient fait connaissance, elle était très gentille et... il trouvait que quelque chose en elle était au-delà d'une simple femme, elle avait un côté sauvage qui la rendait très attirante dans ses mouvements. Aegnor devina une question qu'elle poserait bien au bout d'un moment. Il avait très peu d'ami de confiance et lorsqu'il en avait, il ne partageait que de bref voyage, enfin, pour lui, parfois plusieurs années mais à l'âge de presque 80 ans, une années devient assez courte.

-Et bien, moi... que te dire, lorsque nous nous sommes quitté, j'ai dû aller à Evola, quelqu'un demandait à me voir, il ne s'agissait que d'un guerrier qui avait entendu parler de moi qui voulait m'affronter, il me suffit de me transformer en dragon pour qu'il abandonne. Je ne voulait pas verser le sang d'un jeune homme, puis je suis venu ici pour admirer cet endroit, tout le monde autour de moi m'a annoncé que c'était le plus beau du monde.

Aegnor fit un large geste du bras pour montrer à son amie ce qui l'entourait. Il tourna les yeux vers la rivière, il continua de la regarder pendant un long moment. Il ne voulait pas en reparler mais il ne pouvait s'empêcher d'y penser, il voulait le hurler pour en être, savoir que la personne qu'il respectait le plus et qui lui avait tout enseigné était juste là. A cinq cents mètres tout au plus. Il se vit un moment, sauter de la branche et plonger dans l'eau. Mais il resta là et tourna vite les yeux vers Elween, il ne voulait pas qu'elle ait des soupçons, bien qu'ils devaient déjà être là. Elenna s'approcha d'Elween et se frotta contre elle, elle n'avait jamais fait ça, personne n'avait autant attiré la jument que cette semie. Aegnor regarda sa jument bizarrement, il se pencha pour la caresser:

-C'est très étrange, elle n'a jamais fait ça depuis que je la connait. Bon bah, pour rattraper le temps perdu, je t'avais promis un entraînement mais ma convalescence me l'a interdit, donc, qu'en dirais-tu?

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mer 21 Mar - 21:45           
.................................................................................................................................................................................................................................

Elween n’avait rencontré Aegnor le dragon qu’une seul fois mais cette seule fois lui avait suffit pour savoir qu’elle l’appréciait comme ami. Le temps qu’il réponde, Elenna sa pégase s’approcha de la Semie. Elle n’avait jamais compris pourquoi la jument. Mais elle n’allait pas s’en plaindre, elle adorait le contact avec les animaux. Mais elle devait faire attention, si elle lui accordait trop d’attention, Skerzo allait être jaloux.

« Eh bien oui! Tout vas très bien, maintenant! Et toi, comment vas-tu? »

Il bondit sur une branche mais Elween n’était pas trop a l’aise dans les hauteurs :

« Oui ça va aussi ! Tu m’en veux pas mais je suis pas à mon aise dans les arbres, je préfère rester sur la terre ferme ! »

Aegnor reprit la parole :

« Et bien, moi... que te dire, lorsque nous nous sommes quitté, j'ai dû aller à Evola, quelqu'un demandait à me voir, il ne s'agissait que d'un guerrier qui avait entendu parler de moi qui voulait m'affronter, il me suffit de me transformer en dragon pour qu'il abandonne. Je ne voulait pas verser le sang d'un jeune homme, puis je suis venu ici pour admirer cet endroit, tout le monde autour de moi m'a annoncé que c'était le plus beau du monde. »

C’est vrai que cet endroit faisait rêver. Elween s’y sentait bien, c’était sûrement l’endroit ou elle se sentait le mieux hormis celui ou elle avait grandi bien sûr. Ses pensée commencèrent à se diriger vers sa mère et son peuple adoptif mais la pégase la fit sortir de sa rêverie en se frottant contre elle.

« C'est très étrange, elle n'a jamais fait ça depuis que je la connait. Bon bah, pour rattraper le temps perdu, je t'avais promis un entraînement mais ma convalescence me l'a interdit, donc, qu'en dirais-tu? »

« Ca ne me dérange pas qu’elle me montre son affection, mais j’en connais un qui va être jaloux. Un entraînement ça me va ! »

Elween sorti son épée pour s’échauffer un petit peu..


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Jeu 22 Mar - 21:20           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor sortit son épée, il l'observa pendant un instant et regarda Elween s'échauffer avant de l'imiter. Pendant environ cinq minutes il s'étira les poignets, les jambes et les bras. Puis il se mit face à son amie, il savait qu'un combat même amicale était toujours sérieux, mais sans pouvoir s'en empêcher, il souriait. Il observait son adversaire dans les yeux verts lui faisant penser à deux émeraudes enflammé d'une lumière guerrière que les gens possédaient pendant un combat. Aegnor marchait en cercle autour d'Elween, il s'arrêta un instant et frappa d'un grand coup de taille qui s'avéra être une feinte, il donna à la place un cou de pied pour la faire trébucher. Ensuite, il fit un saut en arrière pour être hors de danger de son adversaire. Avant même donner assez de temps à Elween pour qu'elle se ressaisisse, il lui sauta dessus et donna un coup de poing visant le plexus de la semie, il se décala en diagonale vers la gauche et envoya un coup de pied visant la cuisse. Elween voulut esquiver et Aegnor ne s'attendait pas à se mouvement, il voulut esquiver ce qui semblait être un coup de taille un peu haut et d'un mouvement du poignet une entaille apparue sur sa joue, un petit ruisseau de sang coula, il voulut presser la plaie avec sa main mais s'arrêta en chemin et retourna son attention vers son adversaire.

Une goûte couleur vermeil traça son chemin sur la peau de son propriétaire blessé, elle accéléra le mouvement dans la courbe du cou et se perdit sous le chemise pour créer une tâche rouge imbibée dans le vêtement. Aegnor fit un signe à son amie pour lui dire que cela n'était pas grave. Il sentit en lui un sentiment inconnu, il haussa les épaules et cligna des yeux plusieurs fois pour se ramener à la réalité. Il donna un coup de son épée visant l'épaule gauche de la guerrière, elle para facilement et contra d'un revers éblouissant. Aegnor para et esquiva sur le côté puis frappa. Ils s'escrimèrent pendant une bonne demi-heure, enchaînant les coups de taille, esquives, parades, coup de poing, de pied, coup d'estoc....

Puis soudain Aegnor sentit son cerveau se mettre en marche, il réfléchit à toute vitesse involontairement, comme si son cerveau était indépendant. Il vit alors que ce combat ne rimait à rien, Aegnor aimait bien se battre mais seulement pour aider les gens, gagner des tournois, survivre ou d'autres raisons. Mais pas contre quelqu'un qu'il aimait. Il rompit le combat alors qu'il allait donner un coup d'estoc inattendu mais ce ne fut pas l'attaque mais plutôt l'action qui le fut. Il recula de trois pas et planta sa lame dans le sol:

-Je ne veux pas me battre contre toi. Cela ne rime à rien de faire du mal au gens que l'on aime et je viens de m'en rendre compte. Viens, allons nous laver puis mangeons, j'ai une faim de loup!

Il se détourna et partit vers la rivière. Lorsqu'il arriva à la rivière, elle leva les yeux vers la pierre et continua de longer la rive, il ne voulait pas se baigner là. Il trouva une toute petite plage de galets et s'y déshabilla puis entra dans l'eau. Il n'avait jamais était très pudique et peu lui importait de se montrer nu. Il s'immergea dans l'eau complètement et regarda les profondeurs de la rivière. Les profondeurs se trouvaient à trois mètres sous lui, il y plongea et examina pendant un temps très limité les poissons se cacher sous les rochers ou entre les herbes aquatiques, puis ses poumons le rappelèrent à l'ordre et il dû remonter. Il remonta et inspira profondément avant de laisser flotter sur le dos en observant le ciel, la forêt environnante, le clapotement de l'eau:

-Viens Elween, elle est super bonne! C'est très rafraîchissant!

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Sam 7 Avr - 12:57           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor ne perdit pas de temps et s’échauffa en même temps qu’Elween. Les yeux de la Semie brillaient de défi : ce n’était qu’un combat amical, mais c’était toujours sérieux et n’allait sûrement pas laisser le dragon gagner. Le combat commença et il débuta avec l’avantage pour Aegnor puisqu’il fit trébucher la jeune brune. Puis, il lui sauta dessus en lui donnant un coup sur son plexus. Il se décala vers la gauche et voulut lui donner un coup de pied dans la cuisse mais la Semie réussit à l’esquiver. Le dragon esquiva l’attaque d’Elween mais il se blessa et une petite goutte vermeille glissa sur sa peau. Ilindiqua à son amie que ce n’était rien, et qu’il pouvait continuer à se battre.

Il donna un coup d’épée qu’Elween para facilement et ils enchainèrent les coups, les parades pendant une demi-heure. La Semie commença à s’essouffler : elle avait perdu le peu d’endurance qu’elle avait acquis lors de sa formation avec le chef du clan des centaures de la forêt du sud. Elle para sans s’en rendre compte les coups d’Aegnor, elle était trop absorbée dans ses pensées mais elle para instinctivement, on pouvait dire que c’était sa louve qui s’occupait de ça. Elle se rappela son premier cours, elle avait à peine 10 ans quand son mentors avait décidé de lui enseigner son art. Elle avait donc cesser ses balades quotidiennes qu’elle faisait l’après-midi. Elle se souvient aussi qu’il lui avait dit qu’elle progressait très rapidement et qu’elle serait une grande guerrière. Elle revint à la réalité lorsqu’Aegnor recula de quelques pas et qu’il planta sa lame dans le sol et qu’il dit :

« Je ne veux pas me battre contre toi. Cela ne rime à rien de faire du mal au gens que l'on aime et je viens de m'en rendre compte. Viens, allons nous laver puis mangeons, j'ai une faim de loup! »

Il était parti sur ses paroles et avait laissé Elween surprise de sa réaction a laquelle elle ne s’attendait pas du tout mais elle se ressaisi lorsqu’il lui demanda :

« Viens Elween, elle est super bonne! C'est très rafraîchissant! »

Il était en train de flotter sur le dos et d’observer la nature qui l’entourait. Elle garda sa tunique et décida de le rejoindre dans l’eau. Elle plongea pour laver ses cheveux et se retrouva devant le dragon auquel elle expliqua :

« Tu sais un entraînement n’est pas censé être un vrai duel. Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu un adversaire aussi coriace »

Elle lui fit un petit sourire puis se retourna et parti nager …

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Dim 8 Avr - 15:36           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor nagea à la suite d'Elween, il la regarda un instant et répondit:

-Je comprend ce que tu dis, mais j'ai juste mal exprimé ma pensée. Je ne voulais ni m'entraîner, ni me battre.

Il plongea sous l'eau et accéléra, arrivé à la berge, il se retourna et se propulsa vers l'autre rive. Il fit un dizaine de longueurs en pensant à des choses et d'autres. Il resta dans l'eau et vers midi il sortit de l'eau. Il se mit en haut d'un rocher assez semblable à celui où il s'était rendu la veille.

-Elween, j'espère que tu aimes le poisson, mais aussi que tu n'aies pas trop faim parce que je suis un tellement bon pêcheur que je rate toujours les plus gros poissons.

Il rigola un instant puis se transforma en hybride. Il chercha un poisson des yeux, pendant environ cinq minutes puis trouva un endroit où une vingtaine de poissons nageait en se laissant aller dans le courant de la rivière. Il inspira un grand coup et plongea, à peine eut-il toucher la surface de l'eau qu'il déploya ses ailes. Un poisson passa juste devant son nez et il l'attrapa au passage, dans sa gueule le poisson remua et Aegnor cracha des flammes pour l'achever. Les autres poissons prirent peur et s'enfuirent à toute nageoires. L'hybride reconnut des saumons, il se propulsa avec ses ailes et tendit ses pattes devant lui, un poisson lui frôla le poignet, il voulut le prendre mais il glissa entre ses doigts. Aegnor utilisait ses pattes arrières pour avancer et ses queue comme gouvernail. Il déploya encore une fois ses ailes et se propulsa toujours plus loin. Il attrapa deux poissons, un dans chaque mains. Il battit des jambes pour essayer d'en attraper encore un, il cracha des flammes et flotta à la surface. Aegnor sentit ses poumons lui implorer de l'air, il remonta rapidement vers la surface en prenant au passage sa dernière proie.

Il sortit de l'eau et il enveloppa les saumons dans sa chemise. Il retourna vers le camp et alluma un feu grâce à son souffle et retrouva sa forme d'humain, il se revêtit sans mettre sa chemise qui contenait leur déjeuner. Il monta dans un arbre pour en arracher une branche assez longue et assez solide. Il embrocha les poissons sur sa broche improvisée et planta deux piquets dans le sol pour la faire tenir juste au-dessus du feu. Il se retourna vers son amie:

-Le repas est prêt dans une demie-heure environ, en attendant on pourrait tuer le temps en racontant un peu nos aventures passées, non? Je suis pas un très grand conteur mais la plupart de mes histoires intéressent les gens à qui je les raconte.

Aegnor s'assit contre un tronc à côté du feu, il regarda le feu et commença son histoire:

-Je sais que tu es une guerrière donc je peux te raconter une histoire de guerre sans que tu sois choquée. Mais cette journée a failli être ma dernière, à moi et à toute une armée. C'était un jour où une bataille devait avoir lieu, deux villes c'était faites la guerre puis un jour, un des habitants d'une des deux villes tua un de l'autre et cette étincelles mis le feu à la poudrière. Un de mes anciens amis vivait là-bas, donc je suis allé l'aider. J'étais un des seuls vrai guerriers de tout ce détachement, nous devions être dans les deux milles et en face, trois milles.

Je me trouvais sur une falaise, j'étais vingt mètres au-dessus des mille combattants qui devait participer à la bataille, beaucoup était des simples artisans ou commerçants qui voulaient défendre leur cité contre la voisine. Je commençai un discours pour encourager nos troupes, moi et les autres avions établi la stratégie à l'avance, la plaine était brumeuse et l'autre partie de l'armée se trouvait sur les flancs de l'armée ennemies. A la fin de mon discours, je tirai mon épée de son fourreau et la leva au-dessus de ma tête et ma monture sauta du précipice. Elenna déploya ses ailes et vola en direction de la tête de l'armée, elle atterrit en tête de l'armée qui fonçait droit sur les ennemies. Derrière moi, j'entendit des dizaines de rugissements, et plusieurs dragons décolèrent dans mon dos. Je vis même un guépard courir à pleine vitesse juste à côté de moi, un loup poussa un hurlement et tout à coup, les deux armées se tamponnèrent. Je sollicitai ma monture juste avant le choc et moi et Elenna décolâmes, je devais superviser la stratégie tout en jouant de l'épée.

La technique de combat était implacable, chaque hommes muni d'un bouclier, il protégeait l'homme à sa gauche, de la cuisse jusqu'au cou, tout les hommes derrières la première lignes devait soit passer leurs lances entre les boucliers de ceux devant ou pousser. Je plongeai en piqué et tranchai deux têtes d'un même mouvement. Je remontai, les boucliers de toute la premières se levèrent et les quatre premières lignes envoyèrent leurs lances sur les ennemis. Les boucliers furent rabaissés et les hommes continuèrent de pousser. Pendant une demi-heure, les guerriers avancèrent de cette manière, pendant ce temps les deux autres parties de l'armée se déployèrent derrière l'ennemi. Les hommes qui se chargeaient juste de pousser ses déployèrent également sur les côtés et l'armée ennemie fut prise dans un étau. Le nombre d'ennemis diminuait rapidement, mais cela était trop beau pour être vrai.

Plusieurs centaines d'hommes sortirent de la brumes, mon armée fut prise cette fois dans un cercle fait autour de leurs propres cercle. je devais agir, je montai en chandelle et ordonnai à Elenna de retourner au campement. Je sautai de ma monture, en plein vol je me transformai en dragon, j'atterrit en plein milieu de l'armée ennemie. Je me souviens, je donnai des coups de pattes, de queue, happai même des hommes dans ma gueule pour les envoyer sur d'autres. Les dragons de l'armée d'Aegnor l'imitèrent et certain contournèrent le cercle qui les prenaient pour aider ceux pris dans ce piège. Ils ne luttèrent pas longtemps et certains décédèrent, les ailes trop abîmées pour pouvoir fuir. Un guerrier assez habile se faufila par surprise derrière moi et je reçus une lance dans le ventre."


Lorsqu'il dit ses mots, il leva sa chemise et montre une petite éraflures sur sa peau.

-Notre armée était diminuée de moitié, mais les hommes avaient à nouveau adoptés la techniques implacables de départ, mais fatigués, ils avaient du mal à faire reculer les ennemis. Je m'envolai du centre de l'armée ennemie et s'attaqua à cet étau qui étranglait chaque tentatives de manoeuvre de la part de mon armée. Je réussis à faire un trou dans les rangs ennemis et certain reculèrent pour ne pas mourir sous les coups de griffes et de queue. Je me mis à reculer volontairement pour attirer un maximum d'hommes vers moi. Puis je bondis vingt mètres en arrière, plaça ma gueule au niveau du sol et cracha un enfer de feu sur mes ennemis. Pendant ce temps, mes hommes s'étaient repris et avaient terrassé la plupart des ennemis qui les avaient pris à revers. L'armée se reprenait, elle attaqua sans relâche le noyau de l'armée ennemie et en moins d'une heure, ils furent annihilés."

Aegnor se tut et regarda Elween:

-A ton tour de ma raconter une de tes aventures!

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Ven 20 Avr - 16:44           
.................................................................................................................................................................................................................................

« Je comprend ce que tu dis, mais j'ai juste mal exprimé ma pensée. Je ne voulais ni m'entraîner, ni me battre.»

Elween le regarda nager et en fit autant pendant une demi-heure trois-quarts d’heure. Une fois qu’elle n’en pouvait plus de nager, elle sortit de l’eau et se mit à une place au soleil ou elle pourrait sécher rapidement. Aegnor sortit aussi de l’eau :

« Elween, j'espère que tu aimes le poisson, mais aussi que tu n'aies pas trop faim parce que je suis un tellement bon pêcheur que je rate toujours les plus gros poissons. »

La Semie rigola un instant puis se coucha au soleil pendant que le dragon chassait le poisson. Il la réveilla une fois le repas en cours de préparation :

« Le repas est prêt dans une demi-heure environ, en attendant on pourrait tuer le temps en racontant un peu nos aventures passées, non? Je ne suis pas un très grand conteur mais la plupart de mes histoires intéressent les gens à qui je les raconte. »

Il commença son histoire en ne quittant pas le feu des yeux :

« Je sais que tu es une guerrière donc je peux te raconter une histoire de guerre sans que tu sois choquée. Mais cette journée a failli être ma dernière, à moi et à toute une armée. C'était un jour où une bataille devait avoir lieu, deux villes c'était faites la guerre puis un jour, un des habitants d'une des deux villes tua un de l'autre et cette étincelles mis le feu à la poudrière. Un de mes anciens amis vivait là-bas, donc je suis allé l'aider. J'étais un des seuls vrai guerriers de tout ce détachement, nous devions être dans les deux milles et en face, trois milles.

Je me trouvais sur une falaise, j'étais vingt mètres au-dessus des mille combattants qui devait participer à la bataille, beaucoup était des simples artisans ou commerçants qui voulaient défendre leur cité contre la voisine. Je commençai un discours pour encourager nos troupes, moi et les autres avions établi la stratégie à l'avance, la plaine était brumeuse et l'autre partie de l'armée se trouvait sur les flancs de l'armée ennemies. A la fin de mon discours, je tirai mon épée de son fourreau et la leva au-dessus de ma tête et ma monture sauta du précipice. Elenna déploya ses ailes et vola en direction de la tête de l'armée, elle atterrit en tête de l'armée qui fonçait droit sur les ennemies. Derrière moi, j'entendit des dizaines de rugissements, et plusieurs dragons décolèrent dans mon dos. Je vis même un guépard courir à pleine vitesse juste à côté de moi, un loup poussa un hurlement et tout à coup, les deux armées se tamponnèrent. Je sollicitai ma monture juste avant le choc et moi et Elenna décolâmes, je devais superviser la stratégie tout en jouant de l'épée.

La technique de combat était implacable, chaque hommes muni d'un bouclier, il protégeait l'homme à sa gauche, de la cuisse jusqu'au cou, tout les hommes derrières la première lignes devait soit passer leurs lances entre les boucliers de ceux devant ou pousser. Je plongeai en piqué et tranchai deux têtes d'un même mouvement. Je remontai, les boucliers de toute la premières se levèrent et les quatre premières lignes envoyèrent leurs lances sur les ennemis. Les boucliers furent rabaissés et les hommes continuèrent de pousser. Pendant une demi-heure, les guerriers avancèrent de cette manière, pendant ce temps les deux autres parties de l'armée se déployèrent derrière l'ennemi. Les hommes qui se chargeaient juste de pousser ses déployèrent également sur les côtés et l'armée ennemie fut prise dans un étau. Le nombre d'ennemis diminuait rapidement, mais cela était trop beau pour être vrai.

Plusieurs centaines d'hommes sortirent de la brumes, mon armée fut prise cette fois dans un cercle fait autour de leurs propres cercle. je devais agir, je montai en chandelle et ordonnai à Elenna de retourner au campement. Je sautai de ma monture, en plein vol je me transformai en dragon, j'atterrit en plein milieu de l'armée ennemie. Je me souviens, je donnai des coups de pattes, de queue, happai même des hommes dans ma gueule pour les envoyer sur d'autres. Les dragons de l'armée d'Aegnor l'imitèrent et certain contournèrent le cercle qui les prenaient pour aider ceux pris dans ce piège. Ils ne luttèrent pas longtemps et certains décédèrent, les ailes trop abîmées pour pouvoir fuir. Un guerrier assez habile se faufila par surprise derrière moi et je reçus une lance dans le ventre. »


Il leva sa chemise et montra à Elween sa blessure de guerre puis, il reprit :

« Notre armée était diminuée de moitié, mais les hommes avaient à nouveau adoptés la techniques implacables de départ, mais fatigués, ils avaient du mal à faire reculer les ennemis. Je m'envolai du centre de l'armée ennemie et s'attaqua à cet étau qui étranglait chaque tentatives de manoeuvre de la part de mon armée. Je réussis à faire un trou dans les rangs ennemis et certain reculèrent pour ne pas mourir sous les coups de griffes et de queue. Je me mis à reculer volontairement pour attirer un maximum d'hommes vers moi. Puis je bondis vingt mètres en arrière, plaça ma gueule au niveau du sol et cracha un enfer de feu sur mes ennemis. Pendant ce temps, mes hommes s'étaient repris et avaient terrassé la plupart des ennemis qui les avaient pris à revers. L'armée se reprenait, elle attaqua sans relâche le noyau de l'armée ennemie et en moins d'une heure, ils furent annihilés. »

Après avoir raconté son histoire, il demanda à Elween :

« A ton tour de ma raconter une de tes aventures! »

La Semie réfléchit quelques minutes avant de se décider a parler de sa mauvaise aventure avec un elfe des bois :

« Ma vie ne compte pas beaucoup d’aventures mais j’en ai tout de même trouver une.
Je venais de terminer mon entraînement à l’épée avec mon mentor et j’était éreinté mais j’avais promis a Nyashka d’aller me promener avec elle dans la forêt. J’ai donc tenue ma promesse et on est aller marcher ensemble. Au retour, je suis tomber dans un trous assez profond et je ne pouvait pas sortir sous ma forme humaine. C’est à ce moment que j’ai découvert le pouvoir de me métamorphoser en louve. C’est grâce a cela que j’ai pu sortit de ce maudit trou. Je suis rentré chez moi et j’en ai parlé avec ma mère adoptive qui m’a alors avouer mes origine Naléï et Elfe. »


Elween regarda un coup le feu et déclara :

« Je crois que le poisson est cuit ! Nous allons enfin pouvoir manger ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Ven 20 Avr - 17:28           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor écouta attentivement l'histoire de la jeune femme. Il trouvait qu'apprendre son pouvoir de transformation de cette manière était vraiment troublant. La femme lui dit que le repas devait être préparé et sans attendre, Aegnor attrapa une broche des broches qu'il avait créé à la hâte et en tendit une à Elween, avec le plus gros poisson dessus. Il attrapa la deuxième et retira les deux piquets qu'il avait utilisé à faire tenir les poissons aux-dessus des flammes. Il les rangea pour une autre occasion et attaqua son repas. Il mordit à pleine dents dans la chair du poisson, sous ses dents les écailles grillés à point craquèrent et Aegnor mâcha pensivement son poisson en regardant la semie manger. Il attrapa une deuxième bouchée et avala:

-Humm, j'ai jamais fait de poissons aussi excellent, qu'en penses-tu?

Il continua de dévorer son repas avec appétit et termina en moins de cinq minutes. Il planta sa broche dans le sol et s'allongea dans l'herbe avec soupir de soulagement. Il observa les nuages en ne pensant à rien pendant quelques minutes et ses paupières devinrent rapidement lourdes. Il ne pouvait plus les soulever alors, en parfait accord avec ces derniers, il les ferma et s'endormit dans l'herbe.

Ses rêves étaient assez agréables, il imaginait d'immenses plaines, des gens festoyaient en faisant grillé toute sorte de chose, viandes, poissons... Aegnor avait l'impression de se trouver dans une immense foire, partout autour de lui, des jongleurs, acrobates, magiciens et quelques cracheurs de feu. Il n'avait pas l'impression d'être lui même, son corps avançait, normalement mais il ne pouvait plus rien contrôler, comme si il n'était que le spectateur de cette fête, sans pouvoir y participer. Puis les gens s'écartèrent et au bout d'une allée, Aegnor aperçut Elween. Les gens s'éloignèrent et puis ils se retrouvèrent seuls, tout les deux, dans cette immense endroit abandonné. Il la vit s'approcher et dès qu'elle lui effleura la joue... tout devint noir. Comme si quelqu'un venait d'éteindre la chandelle qui éclairait cette scène.

Il se réveilla en sursaut et se redressa directement, comme si il venait d'être tiré par des cordes vers le haut. Il se releva tout aussi rapidement et se rassura rapidement. Il se trouvait dans la forêt, il venait de dormir tranquillement en sécurité et avait simplement rêvé. Il ne se souvenait plus de ce dont il avait rêvé, mais il ne douta pas qu'il s'agissait d'un cauchemar. Il s'avança vers son épée qu'il avait déposé à côté d'Ellena et de son sac de couchage. Il l'attrapa et s'éloigna dans la forêt pour s'entraîner en silence. Il n'avait même pas fait attention à Elween, il ne savait pas si elle était éveillée ou si, comme lui, elle s'était abandonnée au monde du rêve, où l'on peut voler au-dessus des plus haut nuages et nager dans les océans les plus profonds.

Il frappa dans le vide avec son épée pendant plus d'une heure, il était plongé comme dans une transe, il ne contrôlait aucun gestes, ils étaient devenus machinales au bout d'une dizaine de minutes, il répétait les même mouvement. Son épée gagnait en vitesse. Coup de taille de gauche à droite, coup en diagonale de l'épaule gauche à la hanche droite, coup d'estoc, coup au mollet suivit d'un nouveau coup de taille, fente avant et coup de grâce. Il sortit son épée du sol et recommença. Des dizaines de fois, cela n'était qu'une bonne raison pour réfléchir en silence. Sans trouver de réponse à ses questions, il s'arrêta et retourna au campement. Il n'avait pas du tout transpirer et ne montrait aucune marque de fatigue, mais il dit quand même à Elween:

-Je vais aller me nettoyer un peu, je déteste ne pas me laver après m'être entraîner.

Il sortit rapidement de la clairière et se lava dans la rivière.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Dim 29 Avr - 16:36           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor lui tendit un des poissons les plus gros, et Elween se demanda intérieurement si elle allait tout manger. Au pire, si elle callait, elle pouvait en donner un bout à Nyashka. Elle mangea avec appétit et Aegnor en fit de même.

-Humm, j'ai jamais fait de poissons aussi excellent, qu'en penses-tu?

Elle acquiesça d’un léger signe de tête. Après avoir mangé à sa faim, elle s’adossa contre un rocher non loin du feu et commença à fermer les yeux lorsqu’elle entendit un petit miaulement. Elle ouvrit les yeux et vit Nyashka qui lui était monté dessus, elle commença à sortir les griffes, non pas par méchanceté, mais parce qu’elle voulait jouer. La Semie prit une petite branche pour la faire jouer. Ne voulant pas réveiller Aegnor qui dormait à poing fermé, elle essaya de faire le moins de bruit possible. Ensuite, elle prit un petit caillou et le lança un peu plus loin. Le chat noir abandonna sa branche et courut jusqu’au caillou pour le prendre dans sa gueule et le ramener au pied de sa maîtresse qui lui relança. Trop occupée à jouer avec son chat, Elween n’avait pas remarqué qu’Aegnor était parti. Elle s’en aperçut seulement lorsqu’il était revenu et qu’il avait annoncé qu’il allait se laver dans la rivière..

La Semie profita du fait qu’elle soit seule pour faire un bon pansage à son cheval. Il était un peu jaloux de l’attention que sa maîtresse avait pour cette jument ailé. Elle profita donc se ce moment d’intimité avec son cheval en attendant qu’Aegnor revienne…

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Dim 29 Avr - 21:03           
.................................................................................................................................................................................................................................

[Désolé si j'ai un peu fait ce que je voulais sans te demander, j'avais déjà tout écris quand je m'en suis rendu compte. Je peux éditer si tu veux.]

Aegnor arriva devant la rivière, il retira sa chemise et remarqua qu'elle sentait le poisson, il la jeta à l'eau et se déshabilla rapidement avant d'y entrer à son tour. Elle était glaciale, mais Aegnor ne craignait pas le froid, il s'immergea totalement dans l'eau et ouvrit les yeux, il vit des ombres mouvantes qui l'entouraient. Puis un tout petit poisson passa juste à côté de son oreille, il voulut l'attraper mais il se faufila entre ses doigts. Il sortit de l'eau et fit la planche, Aegnor resta environ cinq minutes sous l'eau et en sortit, il attrapa sa chemise qui n'était pas plus propre qu'au départ et mouillée en plus de ça. Il remit son caleçon et retourna dans la clairière. Il trouva Elween en train de panser son cheval, Aegnor n'avait jamais eu à le faire, Elenna était toujours propre, il la soupçonnait de se laver en cachette en dehors des fois où ils se baignaient ensemble. Cette pégase était vraiment très impressionnante et sûrement la monture la plus intelligente qui soit. Il caressa la jument au passage, et s'approcha d'un arbre, il prit sa chemise et son pantalon qu'il suspendit à la branche la plus basse et partit vers sa natte pour s'allonger et se laisser sécher au sous le soleil. Il passa juste à côté d'Elween et sentit son parfum qui rappelait à Aegnor quelque chose qu'il ne reconnaissait pas. Il s'interrogea intérieurement mais continua son chemin pour ne pas mettre la jeune femme mal à l'aise. Il trouvait se parfum familier, comme si il l'avait toujours senti. Il avait apprit à reconnaître certaine personne par leur odeur, chacun en avait une, plus ou moins intense, celle de sa jument lui évoquait l'herbe et les champs, celle d'Abby était fraîche et glaciale comme si elle avait un hâlo glacée autour d'elle. Sous forme de dragon, il pouvait mieux détecter les odeurs que sous forme humaine. Mais il ne voulut pas vérifier dans l'immédiat. Il trouvait l'odeur de la Semie intense, comme si elle était faite de toute les meilleurs choses réunit en une odeur unique. Il se secoua la tête pour éloigner ses cheveux qui tombaient en mèches épaisses et mouillées sur son front et dans ses yeux. Il cligna des yeux pour en faire sortir les gouttelettes qui y étaient tombées. Puis il s'allongea sur sa natte de couchage et ferma les yeux.

Il avait les yeux fermé et il trouvait que cela donnait plus de capacité à ses autres sens, il sentait le vent sur son torse nu, sa poitrine qui se gonflait et se dégonflait au rythme régulier de sa respiration lente. Il entendait un couple de moineau qui voletait au-dessus de sa tête et au loin le clapotis des eaux de la rivière et de quelques poissons qui crevaient et faisaient scintiller leurs écailles juste au-dessus des eaux avant de retomber le liquide claire qui cheminait vers l'aval. Il se souvint pendant une seconde de l'odeur de la Semie et inspira profondément, il trouvait cette odeur intrigante, comme un animal rencontrerait un de ses semblables pour la première fois, Aegnor trouvait que cette odeur lui correspondait, totalement, comme deux faces d'une même pièces. Puis il ouvrit brusquement les yeux, il avait compris, c'était clair comme de l'eau de roche, clair comme la source qui coulait une centaine de mètres derrière lui.

Il sentit toutes ses fibres masculines se contracter, son pouls s'accéléra jusqu'à aller trois fois plus vite, il eut une sorte de vertige, il voulait s'envoler bien au-dessus des nuages et rugirent à plein poumons sa révélation. Mais il se contint, il ne voulait pas paraître fou. Aegnor sentit la température monter en lui et ne sentit plus une seule goûte d'eau sur son corps, il se releva et attrapa une nouvelle chemise et reprit son pantalon qu'il enfila. Il regarda Elween un instant, un autre instant et puis il détourna vivement le regard et sourit, gêné. Il se sentit coupable de vouloir sans arrêt la regarder, il se surprenait parfois à jeter un regard à la Semie. Pendant la prochaine heure il passa son heure à vaquer à des occupations totalement futiles mais ne voulait plus jeter de regard à la jeune femme. Puis, tout à coup, il se tourna vers elle et lui demanda:

-Je vais me dégourdir les ailes, si tu veux, je peux te faire un petit tour dans le ciel, hein?

Il jeta un regard à Elenna et partit vers la rivière, il regarda Elween, il sentit une décharge le parcourir de la tête jusqu'à ses extrémités, il sourit et resta planté là. Il la regarda un peu trop longtemps, il s'attendait à ce qu'elle dise quelque chose mais il se retourna et s'éloigna pour se transformer en dragon. En quelques secondes, son corps changea, ses membres s'agrandir, ses ailes poussèrent, son crâne se modifia, ses dents et ses griffes poussèrent, sa queue sortit en même temps que les ailes et déploya ses dernières en battant l'air de sa queue. Il s'approcha de la Semie, et baissa la tête à son niveau et lui dit:

-Accroche toi au pique à la base de mon cou, juste devant les ailes, tu pourras t'y accrocher en dernier recours si tu tombes et sinon je te rattraperai.

Le dragon se mit au bord de l'eau et déploya ses ailes, il bondit vers les nuages et battit plusieurs fois des ailes, il monta au-dessus des arbres, Aegnor jeta à regard rapide à sa passagère pour voir si tout aller bien et prit peu à peu de la vitesse. Il fit demi-tour et passa au-dessus de leur campement, il monta presque à la verticale, pas totalement pour ne pas faire tomber Elween et poussa un rugissement de satisfaction et de bonheur. Voler était une sensation impossible à décrire, comme si tout vos problèmes étaient balayés par le vent. C'était si libérateur, il y avait juste vous et le ciel. Personne pour vous déranger une fois derrière les nuages, aucune règles, la totale liberté. Il sentit le vent s'engouffrer sous ses ailes et tournoya au milieu des nuages, ses pattes et le bas de son corps perdues dans les nuages blancs et cotonneux comme une mer totalement blanche aux vagues de cotons et aux abysses opaques. Aegnor passa sous les nuages et sentit des millions de gouttelettes sur ses écailles de rubis. Il remonta légèrement de vingt mètres et avec un nouveau rugissement de bonheur il plaqua ses ailes contre son flanc et plongea en piqué vers l'immense étendue verte que représentait la forêt. Il déploya ses ailes, ses muscles de tendirent à l'extrême et durent utilisé chaque parcelle de force pour arrêter cette énorme masse que la gravité précipitait vers les arbres. Il atterrit lourdement sur l'autre berge de la rivière. Le dragon se lécha les griffes et bondit sur l'autre berge, il s'allongea pour laisser sa cavalière descendre. Aegnor recula de trois pas et retrouva sa forme humaine et s'approcha d'Elween en trottant tranquillement:

-C'était super, non?

Pendant son vol et les quelques secondes qui venaient de s'écouler, il avait presque oublié qu'il était amoureux de la Semie.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mar 8 Mai - 16:18           
.................................................................................................................................................................................................................................

Skerzo avait dût se rouler dans la boue, il était vraiment sal, et Elween peinait a leur faire briller. Elle n’avait pas remarqué qu’Aegnor était revenu de sa baignade matinal. Au bout d’un moment, Elween se sentit observée et elle avait remarqué durant la dernière heure que le dragon voulait ou semblait l’éviter. Elle se demanda ce qu’elle pouvait bien lui avoir fait pour qu’il l’évite comma ça lorsqu’il vint vers elle. Il lui demanda si elle voulait faire un tour dans le ciel puisqu’il voulait se dégourdir les ailes. Elle lui sourit, lui aussi et la Semie se demanda pourquoi il restait la. Sans rien faire. Se sachant que faire, la Semie préféra rester muette.

Ayant pris sa forme draconique, Aegnor s’avança vers Elween et lui expliqua comment elle devait se tenir une fois sur son dos. Elle fit ce qu’il lui dit et une fois prête elle lui fit signe. Il déploya ses ailes et s’envola jusqu’aux nuages. Elle regarda la terre et notamment le campement qui était vraiment minuscule vu d’en haut. Lorsqu’il monta à la verticale, Elween passa ses bras autour du cou du dragon de peur de tomber. La Semie était aux anges, c’est magique. Voler était vraiment quelque chose d’unique, quelque chose d’unique. Le dragon fit une piquet pour retrouver la terre ferme. Une fois sur le sol, il repassa du bon côté de la rivière et s’allongea pour laisser descendre Elween. Il reprit forme humaine le temps que la Semie reprenait ses esprits et il lui dit :

« C'était super, non? »

« Oui, je n’aurai jamais cru que c’était si génial de voler ! Merci beaucoup ! »

Elle se savait pas trop ce qui se passait, mais elle savait qu’elle appréciait beaucoup ce dragon…

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mar 8 Mai - 18:57           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor retourna vers le campement accompagné de la Semie. Il arrivait à se contrôler et à ne plus fixer Elween comme il l'avait fait pendant tout le reste de la journée. Aegnor invita la jeune femme à s'asseoir devant les restes du feu et Aegnor et Elween parlèrent de choses et d'autres. Le temps passait vite, Aegnor n'avait aucune notion du temps qu'ils passaient à discuter et remarqué que le soleil se couchait derrière les arbres. Il partit chercher son briquet et les poissons qu'ils n'avaient pas mangé pendant le déjeuner. Il cogna les deux pierres l'une contre l'autre, une étincelles jaillit, Aegnor recommença avec plus d'énergie, les brindilles ne s'enflammèrent pas mais des étincelles jaillissaient toujours entre les deux pierres. Aegnor continua de ranimer le feu et demanda à Elween.

-Tu vas où maintenant? Parce que je voulais savoir si tu voulais bien m'accompagner jusqu'à Ilistil, je dois m'y rendre pour rejoindre Abby.

Aegnor fit apparaître des étincelles rougeoyantes qui enflammèrent une brindille qui composait le feu. Le feu n'était qu'une petite flammèche, puis la brindille en alluma un autre et le feu grandit en moins d'une minute il prit une dimension suffisante pour faire cuire les poissons. Aegnor sortit ses piquets et sa broche qu'il avait fabriquer pour faire cuire les premiers poissons qu'ils avaient manger pour midi et installa rapidement les deux saumons au-dessus du feu qui crépitait. Aegnor s'appuya contre l'arbre qui lui se trouvait à côté de son sac de couchage, il regarda les flammes pendant quelques instants puis se retourna vers Elween:

-Si tu veux rester à Ilistil pendant quelques temps j'ai une chambre réservé pendant toute l'année.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mar 15 Mai - 20:05           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor relança le feu puis mit les restes de poissons à griller en demandant à Elween:

"Tu vas où maintenant? Parce que je voulais savoir si tu voulais bien m'accompagner jusqu'à Ilistil, je dois m'y rendre pour rejoindre Abby."Il fit une courte pause, puis reprit: "Si tu veux rester à Ilistil pendant quelques temps j'ai une chambre réservé pendant toute l'année."

La jeune femme prit son temps pour réponde. Ça pourrait être intéressant de faire un bout de voyage avec le dragon et puis, comme ça, elle pourrait apprendre à mieux le connaître..

"Oui ! Pourquoi pas !" ,lui répondit-elle en souriant.

Elle prit un bout de poisson puis soudainement elle se releva. Elle regarda tout autour d'elle et perdit ce sourire qu'elle avait pourtant facilement en compagnie d'Aegnor. Elle cherchait quelque chose, mais elle ne le trouva pas. Elle prit sa forme de louve et partit en courant dans la clairière ou elle avait laisser paître son cheval avec la jument ailé d'Aegnor. Lorsqu'elle arriva à sa destination, elle découvrit un triste spectacle pour elle: Skerzo avait disparut. La louve chercha un instant sa trace et elle sentit ce qu'elle aurait espéré ne jamais sentir de toute sa vie: des bandits, des bandits avait volé leur chevaux à Aegnor et à elle. Elle grogna puis, hurla pour signaler à son cheval qu'elle allait venir l'aider...

[J'espère que ça te va Wink ]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mer 23 Mai - 16:54           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor mordit de ses dents pointues dans la chair tendre et croustillante du poisson. Il sourit quand Elween accepta de l'accompagner et avala une grosse bouchée pour lui répondre. Mais la jeune femme se retourna et en moins d'une fraction de seconde, une louve puissante à la fourrure noire de jais étincelante et aux yeux verts émeraude. L'animal partit à la vitesse de l'éclair en direction des arbres, Aegnor la regarda sans comprendre. Il se leva précipitamment et fonça droit derrière la louve. Elle se rendait à la clairière où sa monture et Elenna se trouvait. Aegnor bondit, un bond prodigieux qui lui fit atteindre une branche basse. Il s'y hissa sans mal et sauta vers une autre. Comme si un chemin lui était prédestiné, il trouvait des branches qui le faisait monter peu à peu dans les branchages. Il voyait par instant, la louve qui bondissait entre les troncs. Aegnor trouvait que cette démonstration de vitesse montrait que les deux personnages étaient des guerriers accomplis, bien que précipité, leur course était non dangereuse.

Elween arriva juste à avant Aegnor à la clairière, les deux cheveux n'y étaient plus. Aegnor, sauta de plus de cinq mètres de haut, il fit un saut périlleux et sortit au passage son poignard qui ne le quittait jamais. Il atterrit à deux mètres de la louve. Aegnor la regarda inquiet. La perte de sa monture était un choc pour lui, c'était sa plus vieille amie, celle qui l'accompagnait depuis plusieurs décennies. Toujours fidèle, protectrice et la meilleure monture qu'il puisse rêver. Aegnor s'avança, son couteau toujours là, au cas où. Il observa le sol, des traces d'hommes, quelques unes très profondes, comme si les bandits étaient accompagnés d'un colosse de plus de cent-trente kilos. D'autres traces, de sabots cette fois, elles aussi très profondes. Les montures ne s'étaient pas laissées faire, Aegnor craingnait le pire, mais si Elenna était morte, les kidnappeurs auraient sûrement laissé un cadavre. Aegnor s'accroupit et examina les empreintes de plus près. Il estima qu'elles dataient d'il y a plusieurs heures. Les bandits devaient avancer lentement et se terrer quelque part, en attendant pour se faire oublier. Souvent, les groupes de bandits avaient des éclaireurs qui restaient derrière, pour effacer les traces et éliminer les poursuivants.

Aegnor se leva, regarda autour de lui rapidement et s'adressa à Elween:

-Les traces sont récentes, quatre heures maximum. Je pense que les bandits se terrent quelque part, les traces nous indiqueront la bonne direction, mais la plupart de ses groupes de bandits laissent des hommes derrière eux pour éliminer les poursuivants, soyons prudents.

Aegnor retourna au camp précipitamment, toujours en courant. Il attrapa ses affaires qu'il mit dans son sac et éteint son feu, il monta en haut d'un arbre et laissa son sac dans le trou d'un tronc à mi-hauteur. Il descendit et expliqua qu'il reviendrait le chercher plus tard.

[T'inquiète pas, ça me va toujours Wink]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mer 30 Mai - 19:38           
.................................................................................................................................................................................................................................

La jeune louve n'avait qu'une envie: elle voulait retrouver son ami, son compagnons de voyage. Elle n'imaginait même pas ce qu'elle ferai si elle ne parvenait pas à leur retrouver. Aegnor lui donna des indices qu'elle même n'avait pas vu a cause de la colère sûrement.

"Les traces sont récentes, quatre heures maximum. Je pense que les bandits se terrent quelque part, les traces nous indiqueront la bonne direction, mais la plupart de ses groupes de bandits laissent des hommes derrière eux pour éliminer les poursuivants, soyons prudents."

Elween acquiesça d'un signe bref de la tête pour lui montrer qu'elle avait compris. Elle ne pouvait pas parler et sous sa forme de louve, elle utilisa principalement des signes, des gestes ou des grognements. Elle attendit que le dragon revienne, et lorsque ce fut le cas, la louve noire reprit sa course et suivi l'odeur qu'elle connaissait, l'odeur de son cheval. Elle ne savait pas trop ou elle courait. Elle savait juste qu'elle suivait cette odeur a travers les arbres et les troncs par terre. Elle aurait sous sa forme humaine, elle n'aurait jamais réussi a faire cela: courir à cette vitesse au milieu d'une forêt, très peu d'humain en était capable.

Elle courra comme cela pendant au moins une heure. Elle dut faire une petite pause lorsqu'elle aperçut un petit ruisseau, elle se pu s'empêcher de sauter pattes jointes dedans. Elles avaient les poumons en feu et était vraiment essoufflée. Elle but quelques gorgées d'eau et observa l'endroit ou elle se trouvait. Elle n'y voyait pas Aegnor. Elle ne pouvait pas l'avoir semé tout de même: Il devait courir aussi vite qu'elle ! Elle décida de l'attendre même si elle était impatiente d'en finir avec cette course poursuite..

[J’espère ça te va ! :S ]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mer 30 Mai - 20:12           
.................................................................................................................................................................................................................................

Il se plaça à côté de la louve qui reniflait le sol, sûrement pour trouver l'odeur de son cheval ou des bandits. Puis elle se mit à courir, à courir très vite. Aegnor inspira profondément et courut à sa suite, il gardait un oeil autour de lui au cas où il resterait des bandits dans les parages. Il gardait l'autre oeil sur Elween, regardant avec précision la direction qu'elle prenait et mémorisant le trajet pour pouvoir revenir chercher ses affaires quand tout serait fini. Il sauta au-dessus d'une racine et observa les arbres, la forêt était plus épaisse qu'à côté de la rivière, ils devaient approcher du coeur de la forêt. Il se baissa brusquement pour éviter une branche basse et regarda la louve. Il observa comment elle s'y prenait pour suivre la piste. Il était sûr de ne pas pouvoir l'imiter mais il en apprendrait au moins un plus sur la manière des animaux pour traquer leurs proies, au cas où il se deviendrait l'une d'elle. Il vit à sa droite des oiseaux s'envoler précipitamment, il entendit un craquement et bondit immédiatement sur une branche basse, s'accroupit dessus pendant à peine une seconde et escalada la tronc avec habileté d'un singe. Il arriva sur la cime d'un grand hêtre et vit un homme plus loin, en bas. Il se positionna sur une branche et s'apprêta à sauter. Il le vit tirer sur la corde de son arc et Aegnor poussa un étrange cri, une sorte de cri d'oiseau, il avait déjà vu un griffon pousser le même cri. L'homme lâcha la corde mais releva le bras et sa flèche partit de l'autre côté du ruisseau où était Elween. Aegnor sauta sur l'homme avec un cri de rage. L'homme se plaqua contre l'arbre pour l'éviter et le frappa avec son arc. Aegnor lui arracha l'arme des mains et passa la corde autour du cou de l'homme. Une flèche partit de l'arbre d'en face et Aegnor sentit une vive douleur dans son épaule droite.

Il se baissa instinctivement à l'instant même où la flèche traversa ses vêtements, il poussa un cri de douleur et lâcha l'arc. Son adversaire lui envoya un coup de poing dans le menton, Aegnor tomba de la branche et s'y agrippa in extremis, à une main. L'homme lui écrasa les doigts avec le talon. Aegnor se balança à l'instant où il allait tomber et crocheta la branche avec son autre main, il la passa comme il put derrière la botte de son agresseur et se laissa tomber. Une deuxième flèche passa juste au-dessus de l'épaule d'Aegnor, dans la jambe de l'homme qui tombait. Aegnor le tira sous lui et tomba sur son corps, une symphonie de craquements écœurant retentit dans la minuscule clairière et Aegnor plongea derrière un arbre quand une flèche se planta juste à côté de sa botte. Il chercha Elween des yeux et la vit à l'abri, il s'avança discrètement vers elle et lui tapota l'épaule et lui chuchota à l'oreille:

-Je fais diversion, tu l'attaques, d'accord?

Aegnor traversa la clairière en courant, il se plaqua derrière un arbre et entendit deux bruits sourds contre le tronc de l'arbre, Aegnor regarda la flèche qui lui avait traversée l'épaule. Il regarda attentivement qu'elle n'avait touché aucun point sensible, il brisa la hampe contre l'arbre en poussant un cri de douleur un peu exagéré pour alerter le tireur dans l'arbre. Il attrapa alors son poignard et brisa la pointe, il retira le morceau de bois ensanglanté et l'envoya plus loin. Il prit une grande inspiration et se prépara à repartir

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 124
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 20
Localisation : Haha :p

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Sam 23 Juin - 10:15           
.................................................................................................................................................................................................................................

Elween les avait sentis, les deux archers. L’un deux avait été assommé par Aegnor, puis, celui-ci était venu vers la louve. Il l’avait prit par surprise , elle avait donc fait volte-face en grognant, mais s’était vite stoppée lorsqu’elle avait reconnu le dragon. Il lui avait chuchoté à l'oreille: " Je fais diversion, tu l'attaques, d'accord? " Elle le regarda dans les yeux, et elle acquiesça d’un mouvement bref de la tête. Elle le regarda traverser la clairière puis, elle se décida a bouger de son abri.

Elle s’approcha du dernier archer présents, doucement, très doucement. Une fois à une distance respectable de l’homme, celui-ci détourna la tête ; sûrement pour suivre Aegnor. La louve en profita pour lui sauter dessus en grognant, comme elle n’avait jamais fait. Une fois désarmé et plaqué au sol, elle regarda l’homme dans les yeux. Elle aurait voulu pouvoir parler sous sa forme animal, mais elle ne le pouvait pas. Il faudrait qu’elle se penche sur la question même si après tout, c’était, peut-être, normal.. Elle attendit le retour du dragon pour qu’il pose lui-même la question, elle voulait éviter de transformer pour le moment..

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]   Mar 26 Juin - 14:36           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor plongea de derrière l'arbre où il était caché, à peine eut-il montrer le bout de son nez qu'une flèche fonça droit sur lui. Le projectile se planta dans l'arbre à côté et rebondit, Aegnor l'attrapa au passage et fonça de l'autre côté de la clairière. Il se cacha derrière un grand érable, Aegnor était tendu comme un arc, il entendait l'homme descendre de son perchoir pour dénicher Aegnor. Il entendit une masse tomber sur le sol et Aegnor feinta de contourner l'arbre par la gauche et courut jusqu'à un if en partant à droite. Une flèche fonça sur lui, le dragon se couvrit le visage de ses bras pour parer une éventuelle flèche. Il sentit alors une vive douleur dans son flanc droit. Aegnor plongea tête la première vers un gros tas de buisson épineux. Il passa juste au-dessus, roula sur le sol et resta à terre, derrière un arbre. Une flèche se planta dans l'arbre juste derrière lui. Aegnor tendit l'oreille, il n'entendait plus rien, puis il entendit un léger mouvement. Il se releva instinctivement. Peut-être que l'homme avait attrapé Elween, il sauta par-dessus le buisson et vit la louve debout sur l'homme. L'archer était apeuré devant les grognements de la louve au pelage noir.

Aegnor s'avança en respirant difficilement, il s'accroupit devant l'homme qui tentait de se relever mais Elween le tenait top fermement pour qu'il puisse s'échapper. Aegnor sentit du sang imbiber sa chemise sous son armure de cuir. Il grimaça légèrement quand il toucha la flèche toujours plantée dans son flanc. Il regarda Elween:

-C'est bon, tu peux le libérer.

Aegnor se releva en même temps que l'homme, l'archer avait laisser tomber son arc à plusieurs mètres de là et il la regarda avec espoir mais Aegnor s'en approcha et le jeta à côté d'Elween. Le jeune homme s'approcha du prisonnier, il devait avoir environ quarante ans, des cheveux grisonnants, deux yeux marrons foncés, plutôt massif et musclé pour humain se dit intérieurement Aegnor. Le jeune homme s'approcha et l'homme sortit alors un poignard de sa ceinture, il voulut le planter dans la gorge d'Aegnor mais le guerrier attrapa son poignet d'un simple geste et le retourna. Le poignet se brisa net et l'homme hurla de douleur, la main devint alors complètement morte, elle pendait comme une porte arrachée de ses gonds.

L'homme se recroquevilla sur sa main blessée et Aegnor lui dit:

-Où sont tes amis? Combien sont-ils et quel est l'état de votre armement?

L'homme regarda la louve qui se trouvait pas loin d'Aegnor, comme s'il cherchait une porte de secours, Aegnor croisa les bras et recula de quelques pas. Ils attendraient toute la nuit si il le fallait. L'homme en arriva à cette conclusion car il ouvrit la bouche et dit:

-Ils sont à environ sept heures de marche d'ici. Nous sommes au moins vingt et nous n'avons pas un armement très développé, peut-être trois archers en plus de moi et des épées et des haches. S'il vous plait, ne me faite pas de mal...

Aegnor regarda Elween, puis l'homme:

-Très bien. Tu peux partit, nous ne te tuerons pas, sauf si tu nous attaques et je garde ton couteau et ton arc.

Le dragon se tourna vers Elween:

-Nous pouvons y aller ce soir mais ça serai risquer, vingt contre deux ce n'est pas un pari très risqué pour nous mais je suis blessé et je ne veux pas nous faire courir de trop grands risques. Je préfère dormir dans une clairière qui se trouve un peu plus loin qu'ici car les prédateurs sont attirés par l'odeur du sang.

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé,

 

---------------

 

 
MessageSujet: Re: Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]              
.................................................................................................................................................................................................................................


Revenir en haut Aller en bas
 

Une louve et un dragon, le mélange parfait pour une bonne journée! [PV: Elween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le souvenir du combat fanfiction
» We live for tomorrow. || Louve, Dragon et Tigrou.
» Le dragon et la louve [Pv Kokaku Shirao]
» How train your dragon
» Un rp avec une louve/sorcelière agile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Le guet :: Les créatrices (réseau de rivières)-