Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Livre Troisième : Les Races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 11
Date d'inscription : 07/05/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 
MessageSujet: Livre Troisième : Les Races   Mar 9 Aoû - 18:27           
.................................................................................................................................................................................................................................

Vos yeux se posent sur un autre volume tout aussi poussièreux que les précédents, et pris de curiosité vous en tournez la première page. Une inscription, semblable à celles des autres livres :
"Ici est contée l'histoire des Races du Continent Double écrite et décrite par Aldarod Kaélice."
Trouver ces écritures vous incite à poursuivre votre lecture, et c'est ainsi seulement que vous connaitrez la manière dont chaque Race à été crée ou comment elles sont décrites.

----------


Humains :

Les Humains sont l'une des races les plus vieilles sur le Continent Double. Les livres d'Histoire leur relatent aujourd'hui un passé de difficultés. Leur pauvre nature aux apparences chétives n'a jamais laissé les races plus fortes indifférentes, ce qui déclencha de nombreuses batailles, contre les Dragons notamment. Une guerre se déroula lors du règne du père d'Aronré, un homme, qui au contraire de son fils n'hésitait pas à se battre. Le peuple des airs convoitait depuis longtemps le pouvoir des Humains et pensait le leur arracher sans aucun problème.
Les batailles s'enchaînèrent et si les premières furent déclarées victorieuses pour les Dragons, le père d'Aronré ne s'avoua pas vaincu pour autant. Il déploya toutes les forces de son peuple pour gagner la guerre. C'est dans ce contexte que l'on vit entrer en scène Théréàn Dépreä. Fils de personnes modestes, il servait à la cour du roi pendant le conflict. Anonyme parmi tant d'autres et le regard lointain quoiqu'attentif, il écoutait dans un recoin de la salle des conseils ce qui pouvait bien se dire sur la guerre. Jusqu'au jour où il ne trouva plus dans le récit des batailles que de vives défaites. Suivi de près par les gardes il s'élança alors auprès du roi et déclara que jamais la guerre ne pourrait être gagnée par une attitude défaitiste et une peur des audaces. Le roi lui demanda donc, avec un soupçon de mépris, ce qu'il conseillait. Le lendemain Théréàn était nommé stratège de l'armée. Un mois plus tard la guerre était gagnée, à grand renfort d'embuscades, trappes, pièges, et autres fines tactiques. Ce personnage reste présent dans l'esprit des Humains avec Aronré et ses fils, comme un exemple de vif génie et d'audace à suivre.
Les humains sont à présent des combattants redoutés qui ont eu milles occasion de prouver leur valeur. Ils manient toutes sortes d'armes et mesurent entre 1m40 et 2m. Ils sont réputés pour être avides de pouvoirs et sont les maîtres de l'économie du continent. Bons compagnons, il faut néanmoins se méfier d'eux, capables d'être étonnamment fourbes. Malgré cela ils sont d'une loyauté exemplaire, et même le plus vil et le plus lâche des Humains n'a qu'une parole.

Durée de vie : 100 ans.


~*~

Nains :



Bien avant la suprématie humaine sur le continent double, les nains vivaient sur le territoire, en paix. Seulement, ils durent lutter contre une très forte expansion des Orks et autres Trolls. Les petits êtres réussirent à repousser cette expansion et à réduire considérablement le nombre de monstres sur le Continent. Malheureusement, la guerre prit un lourd tribut dans les rangs des nains. N'étant plus assez nombreux pour régner sur tout le continent, ils le laissèrent aux humains, préférant prospérer ailleurs. Ils descendirent dans les Terres Inférieures, vivant dans des mines ou des bâtiments creusés à même la roche.
Les nains sont des êtres assez discrets, ne voulant pas déclencher d'autres batailles pouvant les faire disparaître. Ils vivent presque en autarcie, utilisant les ressources que la terre leurs offre. Les petits êtres sont d'excellents mineurs ou forgerons. Raffolant de la boisson houblonnée, le métier de brasseur est très respecté, mais très difficile. Ils aiment le travail bien fait et simple, c'est pour cela qu'ils font très peu de commerce, trouvant les marchandises des autres royaumes mal faites. Les nains n'aiment pas les ornements inutiles, ils préfèrent les choses efficaces à belles. Par contre les produits nains sont très convoités par les autres royaumes pour leurs qualités. Ceci donne aux nains un incroyable sens des affaires.
Mais ceci amène régulièrement des pillages dans certains de leurs villages. C'est pourquoi chaque nain est un redoutable guerrier. Ces derniers ont la guerre dans le sang et n'hésitent pas à prendre les armes s'il faut défendre leurs terres (contre les vampire et autres monstres du continent inférieur). Ils se battent avec une armure assez lourde, les rendant assez lent, mais avec un incroyable sens de la défense. Les nains peuvent tenir des positions pendant des jours s'il le faut, comme un véritable rempart. Ils sont obstinés et ne reculent que très rarement devant l'ennemi.
La société naine est simplement organisée, comme leur façon de vivre. Il y a un Roi et quelques nobles, mais tout le monde respecte ses pairs. Un noble n'hésitera pas à aller dans les mines s'il manque de ressources chez lui.
Physiquement, les nains mesurent entre 1m10 et 1m30 et ont une carrure très robuste. Les hommes portent une longue barbe et/ou de longs cheveux qu'ils entretiennent soigneusement mais qu'ils ne coupent presque jamais. Ils aiment bien faire des tresses avec leur longue barbe ou leurs longs cheveux. Certains vieux nains ont la barbe, une fois tressée, pouvant aller jusqu'aux genoux ! La longueur de la barbe révèlent souvent l'âge du nain qui la porte. Ils sont souvent roux, mais il existe des nains ayant la pilosité couleur crème ou légèrement bleutée.
Age : 300 ans.


~*~

Elfes :


La lune a longtemps éclairé leur territoire de prédilection : les forêts. Leurs origines sont lointaines, ils font partie des premiers peuples du Continent Double. Leurs ancêtres s'étaient exilés d'eux même sous le feuillage reposant des arbres pour échapper à l'emprise humaine. Les Elfes sont grands : ils mesurent entre 1m60 et 2m50 et possèdent des oreilles plus ou moins pointues. Et si cette nature peut paraître puissante, ils n'en restent pas moins craintifs.
C'est un peuple bercé par des légendes ancestrales qui dictent leur conduite. Ils sont extrêmement crédules, ce qui fait qu'ils croient à toutes les histoires que racontent leur frères de race. Et la plus célèbre de ces histoires est celle de la naissance de leur peuple. Un elfe serait un jour né de la terre grâce à l'esprit d'un mage solitaire. Il aurait ensuite vécu glorieux parmi les humains, grand de son originalité. Mais un soir la lune lui demanda de retourner à la terre, car sa vie n'était faite que d'illusions et de mensonges. Alors il retourna dans la forêt de sa naissance où, en voulant se rendre à son créateur, il fut en fait piégé. Le mage humain se servit de lui pour créer d'autres elfes, aspirant à s'en faire une armée invincible. Et c'est ainsi que les elfes naquirent et se cachèrent dans la forêt, de peur de trouver à nouveau les humains sur leur chemins.
Les elfes évitent ainsi le contact avec ce dernier peuple tout en le favorisant avec les dragons et les fées qu'ils trouvent nobles. Leurs valeurs, reposant sur leur légende principale, sont d'être humbles, et méfiants et de respecter la nature qui leur procure tout ce dont ils ont besoin. Ils ne se battent en général qu'en cas d'extrême nécessité et font preuve d'une agilité hors du commun.

Durée de vie : 200 ans.


~*~


Fées :



Les Fées ont une mémoire et une longévité extraordinaire qui ont aidé plus d'un historien. C'est entre autre l'une des plus vieilles du Continent Double, et elles ont toujours vécu dans les plaines. Elles sont proches de la nature, plus encore que les Elfes, et portent dans leur dos des ailes de libellule ou de papillon rétractiles. Leur taille est très variable, pouvant aller de dix centimètres à un mètre soixante, même si elle tourne le plus souvent autour de trente centimètres.
Les Fées sont assez organisées. Elles vivent en clan, ces clans obéissant évidemment au Royaume duquel ils sont issus. La hiérarchie dans ces petites communautés d'une cinquantaine d'individus pour les plus grandes est très simple : toutes les Fées obéissent à un couple dirigeant ou à un petit groupe d'élus. Il est extrêmement rare de voir des individus désobéir à leur clan, et dans ce cas ils en sont chassés et doivent en intégrer un autre. Les Fées peuvent changer de clan à tout moment et seront toujours les bienvenues partout.
Elles sont intrinsèquement contre toute forme de violence, même celles qui font partie de la guilde de l'Ombre. Le mal qu'elle doivent alors répandre se fait par l'intermédiaire de leur osmose avec la nature et la vie en général. Elles influent sur elles pour les rendre plus sombres et laides. De même, les Fées du côté de la lumière interagissent de la façon inverse avec leur environnement.
Leur autre particularité est qu'elle n'obtiennent leurs ailes et leur capacité ce compréhension de la nature qu'après leur pèlerinage jusqu'à la limite des terres du Continent Double. Seulement il leur faut alors se jeter dans le vide, ce que seules peuvent faire sans danger les Fées qui sont en communion avec les idées de leur race, dans le dos desquelles pousseront alors les ailes qui leur permettront de revenir à terre. Celles qui croient l'être mais ne le sont pas tombent dans une chute sans fin, et les rares autres, celles qui ont volontairement dévié de la voie de leur race, ne tentent même pas l'épreuve et n'obtiennent jamais d'ailes, tout comme elles ne seront jamais proches de la nature.

Durée de vie : 700 ans.


~*~


Dragons :



Les Dragons ont trois formes : une forme humaine, une forme draconique, dont la taille varie entre cinq et quinze mètres, et une forme hybride, ayant certaines caractéristiques de ses deux autres formes. Ils viennent d'une île lointaine et méconnue de tous qu'ils auraient quitté pour le Continent Double en traversant la distance qui les séparaient au vol. Les raisons qui avaient motivé ce voyage restent encore aujourd'hui inconnues, même pour la race dont les ancêtres a décidé de partir vers d'autres terres. Bien qu'ils soient à présent sur le Continent Double depuis de nombreuses années seulement très peu ont désiré s'intégrer à la vie du royaume. C'est la seule race à vivre encore à ce jour en autarcie, ne formant même que très rarement des groupes. Les Dragons sont des solitaires, réputés pour leur connaissance du monde qu'eux seuls ont développé grâce à leur capacité à voler sur de longues distances. Ce sont d'ailleurs eux qui ont permis d'établir la plupart des cartes les plus récentes du monde, et ils apprécient particulièrement les métiers d'explorations ou qui du moins s'effectuent en solitaire.
S'ils se mélangent le moins possible, le système économique des terres les pousse de plus en plus à exercer pour survivre. Leur force et leur grandeur est très réputée et recherchée, notamment en qualité de soldat. Néanmoins rares encore sont ceux qui tentent cette voie houleuse dont ils maintiennent qu'elle ne correspond pas à leur mode de vie solitaire. Les trois royaumes tentent de s'en faire des alliés par tous les moyens, chacun avec leur argument, mais cela ne marche que moyennement.
Les dragons aiment à conserver leur libre arbitre, c'est la chose qu'ils ont de plus cher, même si à ce jour, et après de longs conflits, ils se désignent un chef : Allen Dionack. C'est principalement lui qui se charge aujourd'hui d'intégrer sa races aux trois royaumes, et surtout au sien.
Les biens matériels, dont toutes les autres races raffolent, ne leur importe pas. Ils ne sont absolument pas matérialistes, ne désirent pas s'encombrer. De plus, ils restent nomades malgré la sédentarisation de tout le reste du Continent Double. Ce sont donc des individus indépendants, hors de toute loi, sauf de celle du roi des Mercenaires.

Durée de vie : 500 ans.


~*~


Anges :


Les membres de cette race sont de taille humaine, et au premier abord on pourrait les confondre avec la race des Humains. Néanmoins les Anges possèdent des ailes de plumes aux couleurs diverses. Ils ne les sortent que pour voler car elles sont rétractiles et les dérangent dans leur marche.
Ils venaient au départ de la plus grande des îles de l'Archipel du Repos. Ils y prospéraient depuis longtemps déjà, n'avaient jamais pensé alors à voyager pour trouver d'autres races. Du moins jusqu'au moment où des envahisseurs débarquèrent sur leur île : les Démons. Ceux-ci descendaient de l'île nord pour conquérir un peu plus de territoire, leurs terres de ravagées par une catastrophe. Des batailles éclatèrent entre eux, la guerre fut sans merci. Des milliers d'Anges et de Démons moururent, et ce fut là le début de guerres séculaires, les deux races se haïssant réciproquement, méprisant l'autre.
Après la guerre le peuple des Anges a migré, vaincu, sur le Continent Double où il a commencé une nouvelle vie. Les Démons n'ont pas tardé à les y retrouver. Aujourd'hui encore il est impossible de voir s'entendre les deux races. Leurs rares rencontres (car ils tâchent toujours de s'éviter) sont soldées de combats.
Les batailles les ont foncièrement marqués. Même s'ils sont très ouverts d'esprits, respectant toutes les races quelles qu'elles soient, leur haine des Démons reste tenace. Malgré ces conflits, Les Anges sont extrêmement sociables
et n'en sont pas moins pacifiques. Leur code d'honneur, très strict, est clair à ce sujet : il faut toujours préférer la paix à la guerre.
Les Anges ont accès à toutes sortes de postes sur le Continent Double et sont des êtres réputés.

Durée de vie : 300 ans.


~*~


Naleïs :



Ces êtres sont des plus singuliers et depuis longtemps leur réputation est on ne peut plus mauvaise, et ce que l'on se trouve à Kerdéreth, Jasdéràn ou Equalza. Partout hors la loi, nomades toujours, et traités de parias. On raconte que c'étaient des hommes autrefois tout aussi rejetés qu'ils peuvent l'être à présent, sous leur nouvelle forme, vivant de leur plume, leur musique, ou choisissant le travail de marchands itinérants. Ils gagnaient peu et ne se mêlaient pas aux autres humains, ne se réunissaient qu'entre eux. Puis un jour leur condition leur devint insupportable, menacés par leur propres frères de races, ils décidèrent de prendre une autre forme. C'est ainsi qu'ils devinrent à moitié animaux et purent poursuivre leur vie sur le Continent Double, dans un anonymat presque parfait. Ils possèdent donc une forme animale, une forme humaine, et une autre, hybride, qui oscille plus ou moins entre leur forme humaine et animale. Leur race remonterait à une époque particulièrement noire, quelque peu avant l'an 0. Aujourd'hui grâce aux progrès qui ont été faits, ils sont un peu plus accepté qu'avant, appréciés surtout pour leur sens de la convivialité et leur franchise.
Il sont le plus souvent calmes et sereins, toujours réfléchis, sages des épreuves auxquelles ils ont été confronté. Leurs traditions se sont inspirées de leur forme animale, ce qui en fait des êtres terre-à-terre. Les rebelles dans leur camp sont chassés sans scrupules et poursuivis par leur peuple. Le plus souvent en groupe, en meute, ils organisent des chasses pour retrouver les êtres déshonorés. Ceux-ci sont souvent en rapport avec des humains aux idées trop néfastes.
Leur histoire et leur forme animale en a fait des êtres assez farouches et craintifs, que l'on approche que difficilement. Un Naléi ne se sent jamais mieux que près des siens, et n'est en confiance qu'en compagnie de personnes dépourvues de mauvaises intentions.
Les meutes ne se battent que très peu entre elles, mais lors de ces conflits, de périodes de guerre, de batailles avec les autres races ou de chasses organisées, il n'aiment pas se battre avec des armes. Ce peuple humble n'en fabrique pas, ce pourquoi ils se battent au corps-à-corps, ou sous forme animale.

Durée de vie : 150 ans.


~*~


Démons :


Leur histoire correspond en plusieurs points à celle des Anges. En effet, ils vivaient auparavant sur l'Archipel du Repos. Leur vie en ce lieu était prospère, et on raconte qu'en ces jours lointains, leur physique et leur mentalité était tout à fait différents de leur caractéristiques d'aujourd'hui. Ils étaient alors des êtres de la nuit, des sortes d'Humains noirs comme la suie, vénérant la lune pour la protection qu'elle leur apportait. Puis on raconte qu'un drame se déroula sur leur terres fertiles. Une inondation causa la perte d'une grande partie de leur peuple, et ravagea tout ce qu'ils avaient mis des siècles à construire.
C'est à ce moment là qu'ils virèrent au maléfique. Les Démons crurent que leur déesse la lune les avaient abandonnés. Alors, après avoir opéré à de multiples sacrifices pour tenter de reconquérir ses faveurs, ils décidèrent de quitter leurs terres. L'un de leurs mages, un démon très puissant, leur créa leurs ailes rétractiles de chauve-souris, et ils s'élancèrent sur l'île des Anges.
Au prix de lourdes pertes des deux côtés, les Démons vainquirent et prirent possession des terres de leurs voisins. Seulement leur esprit s'était perverti et, dans une débauche incomparable, ils ravagèrent l'île plus encore que l'inondation avait dévasté leur habitat précédent. Ils développèrent de nouvelles croyances, se changeant en fanatiques, toujours aussi dévoués à la lune, mais cette fois en temps que déesse meurtrière.
Comme ils ne pouvaient plus survivre sur l'Archipel du Repos, les Démons décidèrent de migrer à leur tour vers le Continent Double où ils commencèrent à semer le chaos. S'ils ont aujourd'hui arrêté la plupart de leurs carnages à cause des trois royaumes qui les y poussaient, ils n'en continuent pas néanmoins à semer le trouble dès qu'ils le peuvent, à haïr les Anges, à prôner le chaos, à vénérer la lune (les Démons sont d'ailleurs la seule race croyante) et on murmure même qu'ils comploteraient afin de renverser les dirigeants de ces terres.
On ignore encore si ces paroles sont fondées, mais une chose est sûre : les Démons font tout pour se faire oublier, comme s'ils attendaient le bon moment pour ne resurgir qu'en force. Ils pratiquent les mêmes emplois que les autres races des terres, avec une préférence pour les professions guerrières. Cela leur réussi plutôt bien puisque petit à petit, la surveillance des peuples s'endort.
Du reste, ils sont peu sociables et portés à la violence. Autant dire que mieux vaut ne pas les croiser dans une ruelle sombre...

Durée de vie : 300 ans.


~*~


Vampire :


Cette race est très certainement très vieille, seulement il est impossible de le savoir. Les Vampires n'avaient en effet aucune notion du temps jusqu'à il y a seulement une centaine d'années, vivant alors dans l'obscurité la plus totale des plaines rocheuses des Terres Inférieures, lorsqu'un grand explorateur draconique les a découverts. Il les a pris pour un peuples d'humains affamés, et c'est en quelque sorte ce dont ils avaient l'air : diaphanes, fins, sveltes presque délicats, souples. Ils cachaient bien entendu leurs longues dents qui caractérisent leur race.
Les Vampires ne sont pas réputés pour être très intelligent, mais ils savaient qu'ils trouveraient ce dont ils avaient si follement besoin en suivant ce drôle de personnage qui les avait trouvé : du sang. Celui-ci, venant du corps des autres races intelligentes du Continent Double (sous leur forme d'apparence Humaine), constituait leur essence vitale, et ils en manquaient ici cruellement, dépérissaient à vue d'oeil. Leur vie pouvait se résumer à une simple goutte de ce liquide qui là où ils se trouvaient était si rare. Dès qu'ils étaient en présence de celui-ci ils ne pouvaient se retenir d'en boire autant que possible. Alors sans hésiter ils suivirent l'explorateur jusqu'aux Terres Supérieures.
On pense que les Vampires sont apparus suite à un pacte sur le sang passé entre des Humains et une Âme errante. Comme chacun sait, cela était déjà un mauvais signe à la base... Il en aurait par la suite résulté que les Humains ayant passé le pacte se retrouvèrent objet d'une malédiction, condamné à ne suvivre qu'en buvant le sang de ceux qui étaient leurs confrères, après quoi ils se seraient exilés sur les Terres Inférieures.
Arrivés enfin sur les Terres Supérieures, ils gardèrent l'anonymat et firent tout pour se fondre dans la masse. Ils n'étaient pas une race maléfique en elle-même, comme pouvaient à présent l'être les démons, malgré le fait qu'ils soient introvertis, irascibles en général, et attirés irrésistiblement par le sang des autres, alors ils se répartirent comme n'importe quelle autre race entre les trois Guildes du Continent Double et travaillèrent. Ils excellent en temps qu'artisans en tout genre, et aspirent selon les groupes, soit à voler le pouvoir des royaumes (auquel cas on peut les comparer aux Démons), soit à s'intégrer parmi les autres et à leur ressembler, car ils les jalousent.
Très peu connaissent l'existence des Vampires à ce jour, car ils tachent toujours de se dissimuler. Et ils faut dire qu'ils ne sont pas très différents des humains, agissant comme eux le plus souvent, feignant de manger comme eux, mis à part leurs dents, leur physique, et leur faible résistance face au soleil...

Durée de vie : 400 ans.


~*~


Esprits et Âmes errantes :


Ils sont là et guettent dans l'ombre, translucides, flottant et dérivant jusqu'aux confins du monde. Les Esprits et Âmes errantes ne sont pas sociables, plutôt sournois et leurs manifestations sont rares. On croit souvent être seul alors qu'il n'en est rien, ils sont bien là. Leur race était encore méconnue il y a quelques années, car ils étaient totalement transparents. Mais une expérience d'un Mage a mal tourné et tous sont devenus visibles. Dès lors cette seule race immortelle a cherché par tous les moyens à prendre le contrôle des autres, sans succès. À présent, on ne s'étonne plus d'en croiser dans les rues et ces individus sont particulièrement appréciés par les Royaumes en temps qu'éclaireurs et espions.
La différence entre les deux groupes de cette même race réside dans le fait que l'on peut devenir Esprit après la mort, ce qui n'est pas le cas des Âmes errantes. Le fait de devenir Esprit est dicté par une grande proximité avec les éléments et la vie et la mort en général, ce qui peut être constaté chez certaines races ou chez les êtres maniant bien la magie. Cette race est en interaction avec tout ce qui l'entoure, même les autres personnes, surtout les Âmes errantes dont chacune représente un élément : le feu, l'eau, la terre, ou l'air. Leur forme physique dépend ainsi de leur élément de prédilection et n'est pas toujours fixe. Chez les Esprits, l'apparence vient de celle que l'on avait avant de mourir ou, si l'on naît Esprit, de celle des parents.
Il y a une chose qu'il faut absolument savoir avec cette race, et que dont tout le monde doit se méfier : c'est qu'elle est très avare de pactes en tout genre. Néanmoins, il ne faut jamais passer de pacte avec eux, car on est jamais sûr de leur teneur cachée, et que le prix à payer est très élevé. Cette race cherchera toujours à faire valoir ses intérêts avant les vôtres.

Durée de vie : Immortels.


~*~


Semis et hybrides :


Rien n'est jamais fixe, et à partir du moment où tout le monde cohabite ensemble, il était bien obligé que l'amour dépasse les frontières des races. Les semis et les hybrides sont ainsi issus du croisement inattendu de deux races, les semis possédant deux formes qui viennent des races de leurs parents, quant aux hybrides ils n'ont qu'une forme qui est un mélange de celle des parents. Longtemps considérés comme de simples bâtards ils sont aujourd'hui reconnus par tous pour leurs capacités souvent étonnantes, curieux mélange de deux peuples et considérés comme un peuple à part entière. Comme leur physique, les traditions qu'ils perpétuent dépendent de leurs origines.

Durée de vie : Dépend de la race des parents.


----------

Néanmoins, ce n'est pas dans ce volume que vous trouvez la clef, le seul moyen pour sortir de lieu qui commence à vous être bien pénible. Mais vous regardez les autres livres, et ainsi dans l'un d'eux vous vous dites que peut-être la clef vous trouverez.[/center]

Revenir en haut Aller en bas
 

Livre Troisième : Les Races

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» LES RACES DISPARUES
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» éditeur de livre sur les arcs et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: La Bibliothèque :: Les Livres de ces Terres-