Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'Eglise Noire [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 16 Nov - 14:44           
.................................................................................................................................................................................................................................


La brume épaisse enveloppe mon esprit, caresse ma peau, trompe mes yeux, m'enfermant ainsi dans ma propre tête. Sensation bien désagréable que voilà, mon maître dit apprécier ce brouillard, ce silence et ce vent léger mais glacial et envenimé. Je marche légèrement en retrait, deux mètres derrière lui, il marche aux côtés de la Sphinx. Il ne fait pas attention à moi, je pourrais m'arrêter, partir, m'enfuir en courant, il me laisserait seul car il sait que la brume finirait par se charger de moi. On ne peut pas voir plus loin que trois mètres, Sølan m'a expliqué que si c'était ainsi que je voyais, je ne percevrai jamais rien à la profondeur des éléments. Mais cela n'empêche que la visibilité est réduite, quelque fois on peut apercevoir des arbres maigres sans feuilles, noirs comme la boue gelée sous nos pieds. Je me décide enfin à reposer la question :


« -Maître... Maintenant, pouvez-vous me dire où allons nous ? »

« -Dow... Il y a deux raisons qui me poussent à venir ici. L'une restera entre Sagi et moi, l'autre te concerne. »

« -Quelle... »

« -Ta vie à été guidée par le soleil, par le feu inné qui a illuminé ton esprit, mais saches qu'il y a bien plus que le feu inné, comprends bien qu'il existe un état corrompu de la matière. Un état ténébreux. Un état qui engendre putréfaction et modification des éléments de la vie. Le lieu où je te mène est le refuge des suppôts de Satan, la prison des sacrifiés, l’édifice construit par la main des ténèbres... »


Il s'est arrêté, on aurait supposé que le temps lui même a cessé sa course, notre marche devient plus lente avant de s'arrêter. Plus aucune brise ne caresse ma peau. Je regrette à présent ce vent contre lequel je pestais, il écartait sensiblement la brume qui maintenant se referme sur nous comme la mâchoire d'un monstre fait de brouillard. Les derniers pas de Sagitarii résonnent dans notre prison de brume avant de cesser laissant place à un silence mortel. Pour ne pas mentir, je suis plutôt tendu, je fais un pas vers Sølan, regarde autour de moi, inquiet. Sans qu'aucun de nous fasse un pas, la brume qui nous fait face semble s'écarter, à cinq mètres de nous trone une immense Eglise de pierres noires. Toute la façade était ornée de gargouilles par milliers qui vous regardaient ensemble, vous étiez sous l'oeil du mal, et on voulait vous le faire savoir... Deux puissantes statues représentant deux monstres diaboliques dont les formes semblent transmettre douleurs et terreurs dévorantes se tiennent assises comme deux chiens de garde de chaque côté de l'arche qui permet de pénétrer dans la haute et sombre cathédrale. Je fais trois pas en arrière, soudain sans que je puisse réagir, mon maître m'attrape fermement le bras et me force à faire deux pas en avant.


« -Dow... Tu croyais un en Dieu de beauté mais ceci est le véritable visage du Divin ! »

Je regarde vers le haut, l'immensité du bâtiment noir. Mes yeux se tournent vers mon maître puis reviennent vers l'Eglise Noire...





Dernière édition par Lotheim H.Sølan le Ven 10 Fév - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 16 Nov - 20:03           
.................................................................................................................................................................................................................................

Qu'est ce que j'étais venu faire ici, moi ?... Peut être parce que cette endroit soi-disant interdit était intriguant ?... Ouais. Ca devait être pour ça ! N'empêche que ... J'étais pas convaincu ... Mais alors pas du tout ! Givrä qui se trouvait à mes côtés semblait partageait mon avis. Elle n'était pas à l'aise dans ce lieux. C'est pour cela que j'avais renvoyé Spible ... Il aurait été stupide de lui faire courir le moindre risques. Bref ! Toujours est-il que j'étais complètement perdu ... J'allais me résigner lorsque Givrä se mit à grogner. Un bruit. Une respiration. Je la sentai. Elle ne cherchait pas à ce cacher. Que faisait-elle ?... La personne ne semblait pas m'avoir repéré, tant mieux ... J'allais m'approcher lorsque la louve grogna plus fort. Je lui fis de se taire en ajoutant :

« - Chut ... On est pas venu là pour se faire des ennemis alors calme toi. »

Un dernier grognement. Puis, une voix. Dans mon esprit :

« * - Pff ... Si on peut même plus s'amuser ... »

« * - Non ! On attend de voir qui il est avant ! * »

Encore un grognement, puis, plus rien ... Je ne pus retenir un sourire. Elle faisait la dur mais finalement, elle n'est pa ssi méchante qu'elle veut le faire croire. Après cette petite parenthèse, je repris là ou j'en étais. C'est à dire m'approcher de cet étrange personnage. Givrä sur mes talons, je m'approchai de l'homme, un sourire aimable sur mon visage :

« Bien le bonjour, messire ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Jeu 17 Nov - 18:19           
.................................................................................................................................................................................................................................



« Bien le bonjour, messire ! »


Sølan se retourna d'un bond, son apprenti fit de même, quoiqu'avec un peu de retard. Un démon lui faisait face. Non pas un démon aux cornes de taureau, aux ailes de feu et à la peau de charbon. Un démon à l'apparence avantageuse, cheveux taillés dans l'ébène. Yeux rouges. Un loup de glace le suivait. Invocation sans aucun doute car ce genre de créatures ne pouvaient pas survivre dans un environnement similaire à celui-ci à moins d'être "d'origine" magique. L'alchimiste observa le démon.

« Bonjour. Je dois vous avouer que je suis étonné de rencontrer quelqu'un ici étant donné que la plus grande partie des rites occultes se déroulent la nuit. Je me présente : Sølan ! Lotheim H. Sølan. Maître alchimiste, tout simplement. À ma droite, Dow Hindel, aspirant alchimiste. À ma gauche, Sagitarii, une sphinx. »

L'alchimiste attrapa une fiole dans une des sacoches portées par Sagitarii, le liquide à l'intérieur était rouge sang mais dégageait une fumée épaisse blanche qui flottait dans le flacon hermétiquement fermé. Il en but deux gorgées et reposa la fiole à sa place.

« À qui ais-je l'honneur ? »



[-HRP: Je poste en attendant Alidane mais si pour vous l'ordre de passage à une importance, merci de me le signaler via mp que je supprime le message.]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Jeu 17 Nov - 23:06           
.................................................................................................................................................................................................................................

La chaleur. Le sable. Le soleil qui lui brûlait la peau. Telles avaient été ses sensations. Mais elle se trouvait alors sous la lumière du jour. Elle avait resserré sa veste, jeté un oeil sur ses hommes. Une dizaine déplacée pour une occasion bien particulière. Elle avait fait un pas, et son corps avait été noyé dans l'ombre. Après avoir passé les portes du continent inférieur, elle avait à nouveau serré sa veste. L'air était froid, plus de soleil. Une brume légère l'avait peu à peu enveloppée, elle, mais aussi ses hommes.

Ils avaient marché longtemps avant d'entendre un premier bruit qui les avaient fait douter. Un homme avait prononcé la retraite, elle l'avait mis en garde. Plus pâle que la brume, il s'était tu. Le groupe s'était rassemblé en un bloc plus ferme. Et puis il y avait eu encore une de ces longues accalmies. Ils avaient continué à avancer. Lorsqu'elle avait fait recompter ses hommes, ils étaient huit. Elle n'avait pas fait cherché les deux égarés. Leur nom était déjà poussière. Et puis il y avait encore eu une de ces longues accalmies... La vigilance était maximale, mais l'ennemi était nettement plus farouche qu'eux.


Mademoiselle, je ne voudrais pas vous offenser m...

Vous ... !, sous la colère, elle pointa un doit accusateur et planta son regard froid sur l'impertinent. Vous avancez ! Et que je ne vous entende pas ne serait-ce que prononcer le moindre petit, petit, petit mot. J'ai demandé à venir ici ? Oui ! J'ai commandé ! Et nous sommes venus ! Je vous préviens ! Ce n'est en rien pour repartir !

L'air s'était électrifié. Et après... Le silence. L'éternel. Le grand. Celui qui jamais ne pliait sous l'oppression. Lorsqu'elle s'était retournée vers le groupe, ils n'étaient plus que quatre. Elle était alors restée figée un instant, juste assez longtemps pour voir de ses propres yeux qu'ils n'étaient pas seuls.

Mademoiselle, nous devons faire demi-tour. Cette entreprise était vouée à l'échec avant même de voir le jour !

Un claquement l'avait empêché de répliquer. Un vent glacial avait alors fait voler une partie de la brume alentour. Une lumière étrange émanait d'un bâtiment qui avait émergé du brouillard. Deux silhouettes s'étaient dessinées tout près, sans qu'elle les ait pour autant remarqué auparavant. D'un signe, elle avait aussitôt commandé à ses derniers hommes de la suivre. Néanmoins, le claquement avait repris, plus près, à plusieurs reprises. L'un des soldats avait crié qu'il leur fallait se jeter à terre. Elle avait senti un lourd poids s'abattre sur elle. Et puis il y avait eu ce moment de tumulte, pendant lequel elle ne savait même pas à quoi elle avait à faire. Et soudain, elle avait très distinctement pu discerner l'éclat assassin dans les yeux de la gargouille. Elle avait bêtement pensé qu'elle n'était peut-être pas la bienvenue en ce lieu, qu'elle aurait mieux fait de ne pas suivre cette maudite piste. L'urgence s'était installée lorsque la bête avait ouvert la gueule. Un cri lui avait échappé, très bref, et elle avait tenté le tout pour le tout. Dans la seconde la bête avait reculé, sa peau s'était asséchée, elle avait manqué d'air, ses ailes avaient fini par se figer et prendre la couleur du parchemin.

Alidane avait la tête qui lui tournait. Ses hommes l'aidèrent à se relever quoiqu'elle assura fermement ne pas en avoir besoin. Elle reprit rapidement pied, mais sa fatigue était telle qu'elle ne pourrait plus utiliser son pouvoir avant un certain temps. Toujours au même endroit, les silhouettes qu'elle avait pu apercevoir un instant plus tôt s'étaient clarifiées


Suivez-moi.

Elle ignorait si l'étrange scène qu'elle avait offerte était parvenue jusqu'à leurs yeux, mais elle espérait à présent que son apparence reprendrait la dignité due à son rang. Devant elle, les traits des membres du groupe déjà présents lui apparaissaient plus nettement. Il s'agissait de deux hommes, mais aucune particularité physique ne lui permit de les identifier.

Bonjour messieurs, vous n'iriez pas vers ce temple par hasard ?

[HRP : Pas de problème pour l'ordre Wink En revanche il faudra qu'on fasse intervenir un conteur quand on aura écrit quelques postes. ]

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Ven 18 Nov - 19:22           
.................................................................................................................................................................................................................................

Sølan, maître alchimiste ... Connais pas ... Il fallait dire que l'alchimie et moi ça faisait euh ... 36 ?... Bon, ok. J'arrête de débiter des bêtises et si j'avoue ne rien connaître à l'alchimie, je ne doutais pas que cet art fut très intéressant. Mais pour ma part, j'avais l'art de l'invocation et pour rien au monde je n'en changerai. Ce devait être pareil pour l'alchimiste ... Mais cesse de blablaterie infantiles ! La politesse voulait que je me présente à mon tour, et c'est ce que je fis. Enfin ... Ce que je voulu faire ... Une jeune femme venait d'intervenir. Elle avait l'allure d'une femme d'affaire qui sait à qui elle s'adresse. Mieux valait se tenir prudent ... Et courtois ! Certes, je n'en avait pas l'habitude mais ma famille m'avait appris la courtoisie qui est quelque chose d'assez utile dans notre domaine ... Je me retournai délicatement vers la demoiselle, toujours mon sourire aimable, une petite courbette, puis je lui dit :

« - Bonjour mademoiselle. On m'appelle Krishnen, Krishnen Ol' Katleen. J'ai entendu dire que ce temple était maudit. Or, je suis quelqu'un qui aime l'aventure et le danger. De ce fait, j'avais en effet l'attention d'entrer dans cet intriguant bâtiment. »


« * - Dis donc, tu caches bien ton jeu, toi ! * »

« * - Oui, Givrä. Tu devrais me connaître depuis le temps ! * »

La louve se mit à roronner. Ronronnement qui pouvait se traduire par un rire. Je lui reprochai juste son indiscrétion mais bon ... Les deux autres risquaient de penser que la louve de glace avait l'intention de les attaquer et si c'était le cas, je défendrai chèrement ma peau !

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Sam 19 Nov - 10:17           
.................................................................................................................................................................................................................................

L'inconnu sembla s'apprêter à répondre mais au même moment, une femme arriva. Noble, sans aucun doute, haut-placée dans la société. Dow émit un sifflement admiratif et murmura:

«
...de bonne famille... »

Un coup de coude dans les cottes le fit taire, son Maître rétorqua entre ses dents:

«
Un peu de respect ! Tu me fais honte. »

« * Grmbll...* »

Sølan tourna le dos à l'apprenti et observa la femme. Elle était quelque peu intrigante. Elle n'avait pas du tout l'air d'une duchesse incapable.

« - Bonjour mademoiselle. On m'appelle Krishnen, Krishnen Ol' Katleen. J'ai entendu dire que ce temple était maudit. Or, je suis quelqu'un qui aime l'aventure et le danger. De ce fait, j'avais en effet l'attention d'entrer dans cet intriguant bâtiment. »

L'alchimiste fit un hochement de tête en signe de salut. Il se présenta brièvement. Presque en lui coupant la parole, Sagitarii attira l'attention de Lotheim.

« *-Allons, déplaçons-nous... Rester immobiles ainsi ne sert strictement à rien. Emmène les avec toi... * »

Sølan eut un sourire, Sagitarii, cette prétentieuse. Néanmoins, il s’exécuta, mais s'il partait, rien ne les inciterait à le suivre. Alors, il créa une illusion. Un bruit, comme un mouvement rapide, le contact avec la pierre résonna à l'ombre de l’église. Des yeux oranges ou rouges apparurent dans la pénombre, attirant l'attention du groupe avant de disparaître comme si la bête avait reculé dans l'ombre. La sphinx avait compris et était partie en courant vers l'église. Sølan ne rigola pas, pourtant ce n'est pas l'envie qui lui manquait. Sagi était une bonne actrice... Il suivit la sphinx en marchant d'un air intrigué et surpris. Dow, lui, n'avait pas compris ce qui se passait et semblait très inquiet. Tant pis...


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Dim 20 Nov - 13:33           
.................................................................................................................................................................................................................................

Les deux hommes se présentèrent et Alidane écouta avec attention, ne perdant pas un détail de ce qui se disait. Un temple maudit ? Intéressant. La piste qu'on lui avait donné pouvait donc ne pas être fausse. Elle eut un regard éloquent pour ses hommes qui se redressèrent. Puis elle se détourna à nouveau et aperçut un jeune homme auquel elle n'avait attention et qu'elle détailla de pied en cap. Il y a avait également cette étrange chimère qui ne lui disait rien qui vaille. Une lueur dans ses yeux indiquait une intelligence qui la mettait en garde. Ses hommes semblaient eu-même hésiter quant à la conduite à tenir, mais puisqu'il n'y avait apparemment pas lieu de s'inquiéter, il se tinrent immobiles.

Alidane tergiversa un moment. Le protocole lui avait bien sûr enseigné que lorsqu'une personne se présente, il faut lui répondre, mais elle n'avait aucunement envie de leur divulguer son nom. La présence d'une femme en ce lieu, escortée qui plus est, allait certainement finir par leur sembler étrange, mais il ne l'avait toujours pas reconnue à cet instant, alors autant ne pas précipiter les choses. Ces gens-là auraient pu avoir des réactions qui n'aillent pas en sa faveur. Pourtant le silence s'éternisait, et elle passait de plus en plus pour une malapprise, ce qui lui convenait fort peu.

Heureusement pour elle, un bruit se fit entendre en direction du temple, lui permettant ainsi de dissiper sa gène. Ses soldats, rompus au combat, échangèrent quelques paroles à voix basse avant de dégainer leur épée. Alidane tendit l'oreille, et força ses yeux à percer les ombres. Un mouvement se fit sentir alors que soudain, des yeux lumineux apparurent dans le noir. La souveraine retint sa respiration. Elle attendait vraisemblablement l'apparition de l'une de ces créatures. Toutefois, aucune d'elle se parut avoir envie de sortir des circonvolutions noirâtres de l'ombre. L'homme qui s'était présenté en tant qu'alchimiste s'avança alors, pendant que la bête qui l'accompagnait se précipitait vers le temple.
La souveraine marqua un instant de flottement dont ses soldats profitèrent pour l'entourer.


Votre Maj...

Alidane écrasa le pied de l'impertinent qui s'apprêtait à la trahir. Réflexion faite, elle se décida aussitôt pour suivre le dénommé Solan. Elle fit quelques pas en avant, repoussa le garde qui lui barrait la route avant de leur ordonner sur un ton sans appel :

Par là ! Et attaquez la moindre force suspecte.
Bien Mademoiselle.

L'ombre menaçante du bâtiment se renforça comme elle l'englobait toute entière. Alidane se sentait écrasé, et c'était pour elle une sensation désagréable. Elle chercha rapidement des yeux les monstres qui l'avaient poussée à avancer, mais le contour des iris semblait pour elle être leur seul corps.

Ne relâchez pas votre vigilance.

La suzeraine venait en effet de remarquer qu'une masse de grande envergure s'était déplacée à l'intérieur. Sur son passage, le sol poussiéreux s'était en partie illuminé.

* Décidément, je n'aime pas ça du tout. *

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 23 Nov - 12:44           
.................................................................................................................................................................................................................................

... Un long moment passa sans qu'aucun de nous ne parle. Ca commençait à devenir ennuyeux ... Je regardai le temple. Qu'y avait-il de si dangereux à l'intérieur pour le qualifier de maudit ? Une ombre passa. J'eu juste le temps de la voir bouger, elle et ses grands yeux jaune ... J'avais une partie de la réponse à ma question ... La jeune femme semblait l'avoir vu aussi ... Bon. Il valait ne rien pour le moment ... Je m'élançai à sa suite pour rejoindre celui qui se faisait appellé Solan. Lui ne semblait pas avoir vu l'ombre ... De toute manière, il l'a verra bien assez tôt ... Givrä, elle, ne semblait pas s'en inquièter. Je souris à cette pensée. Qu'est ce qui inquièter vraiment la louve, après tout ?... Pas grand chose. Bien que cela s'avère parfois dangereux. Tiens , au fait ... La jeune femme ne s'était toujours pas présentée ... J'étais curieux de savoir pourquoi elle est entouré d'autant de gardes. Etait-elle aussi importante que ça ? Je le saurai bien à un moment ou à un autre de toute manière ... Pour l'instant, j'aimerai vraiment connaître son nom :

« - Au fait, mademoiselle. Il me semble ne pas avoir eu connaissance de votre identité. »

En douceur ... C'était plus sur ... Quoique ...

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 23 Nov - 16:52           
.................................................................................................................................................................................................................................

Sølan jeta un coup d'oeil par dessus son épaule, l'inconnue fit quelques pas, suivant l'alchimiste.

« - Au fait, mademoiselle. Il me semble ne pas avoir eu connaissance de votre identité. »

Le dénommé Krishnen avait touché juste, Lotheim n'était que très peu intéressé par la noblesse et la hiérarchie. Mais l'inconnue semblait particulièrement connue ou du moins particulièrement riche ce qui avait éveillé la curiosité de Sølan. Maintenant que la question était posée, l'alchimiste eut envie de connaître la réponse. Il s'arrêta et dit à Sagitarii :

« ·
Ǻřŗēŋŧ Ŧĕэ · »

C'était du language alchimique, langue particulièrement ésotérique compréhensible uniquement par les alchimistes qualifiés et certains érudits. Elle n'était correctement parlée que par des maîtres alchimistes et les sphinx. Cela signifiait à peu près "arrête toi". Sagitarii obéit et se tourna vers l'inconnue qui devait commencer à sentir tous les regards tournés vers elle. Dow lui observait le vide, pensif, le maître alchimiste qui connaissait bien son élève savait qu'il était en train de chercher la traduction des paroles alchimiques prononcées ultérieurement. Soudain un sourire empli de satisfaction personnelle se dessina sur son visage, fier de lui, ses yeux se tournèrent à leur tour vers l'intriguante "duchesse anonyme".


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 23 Nov - 18:08           
.................................................................................................................................................................................................................................

Toujours prise dans le feu de la découverte des créatures étranges qui semblaient roder par centaines dans les alentours, Alidane, ne faisait plus vraiment attention au groupe. Elle s'était décidée à se lancer dans cette aventure pour une bonne raison : s'assurer que ce qui pouvait se trouver à l'intérieur de cette batisse ne soit pas déjà entre les mains de l'ennemi. Si Lynn Eleskan (quoique cela l'eut fortement étonnée) ou encore Allen Dionnack (ce qui semblait déjà plus vraisemblable) s'en était emparés, elle devait le savoir coûte que coûte. Entrer elle-même en possession de cette objet ne l'intéressait pas tant que cela en fait, car cela aurait été susceptible d'attiser toutes sortes de conflits, mais si un autre chef d'Etat avait voulu joué au plus puissant, elle ne le laisserait pas faire.

Malgré sa décision, la souveraine restait vigilante. Elle aurait eu vite fait d'être attrappée et dévorée par une énorme bestiole. Ses gardes eux aussi étaient prudents, l'encadrant le mieux possible, armes au poing. Ils avaient été formés pour le combat, mais voir plusieurs de leurs frère périr quelques minutes plus tôt à peine sans avoir pu opposer la moindre résistance les faisait douter de leurs capacités. Ils redoublaient d'attention et étaient prêts à bondir au bmoindre bruit. Alidane était enchantée de les avoir avec elle (même s'ils étaient souvent un peu encombrant), néanmoins elle redoutait qu'ils mettent la puce à l'oreille du groupe. La sphinx n'avait en effet pas l'air commode, et elle ne voulait surtout pas l'offenser.

Malheureusmeent pour elle ses craintes s'avèrent fondées lorsque le dénommé Krishnen lui demanda de décliner son identé. Elle devina presque sans les voir ses soldats qui se tenaient prêts à intervenir. Elle regarda en arrière, comme pour y chercher un échappatoire. Les yeux luminescents avaient disparus, il ne restait plus à présent que l'argent de la brume. Lorsqu'elle se décida à nouveau à faire face aux autres, à bout d'excuses, elle se dit que finalement, elle n'avait pas trente-six-milles solutions : elle devait dire qui elle était. Tous les yeux étaient fixés sur elle, sans pour autant que cela l'incommoda. Elle avait l'habitude d'être entourée. Ceux qui se trouvaient devant elle allaient bien vite l'apprendre.


Je me nomme Alidane Dextrae de Kerdéreth. Je suppose que mon nom vous est familier ?

La vérité était crue, mais elle espéra que ses nouvelles connaissances soient assez civilisées pour ne pas dégainer leurs armes.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 23 Nov - 20:20           
.................................................................................................................................................................................................................................

Alidane ... Dextrae ... De Kerdéreth ?! Ca alors ! La souveraine de Kerdéreth en personne ! Qui l'eut cru ?... Pas moi ! Je ne me serai pas attendu à une telle personne ! Je fis une courbette et fit signe à la louve de faire de même. Je le faisais plus par respect que par soumission. Jamais je ne serai soumis ! Nan mais oh ! Je suis quelqu'un qui tient à sa libertée ! Bref ! Je relevai la tête, lentement. Mon regard tomba sur celui d'Alidane. Il fallait que je parle et je ne me fis pas prier :

« - En effet mademoiselle. Vous êtes la souveraine de Kerdéreth. Votre nom est connu de tous, vous savez ... »

J'avais encore un peu de mal à croire qu'elle s'était dévoilé aussi facilement. Mais quelque part, ça m'arrange. Non, je ne l'attaquerai pas. Je n'y vois pas le moindre intérêt alors que les désavantages eux, semblent être plus nombreux ...

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Jeu 24 Nov - 18:37           
.................................................................................................................................................................................................................................

« Je me nomme Alidane Dextrae de Kerdéreth. Je suppose que mon nom vous est familier ? »

Dextrae de Kerdéreth ! Sølan resta bouche-bée, les yeux fixés sur la souveraine. Hindel quant à lui suffoquait, comme s'il avait failli s'étouffer de surprise. L'alchimiste ne ressentait aucune soumission envers un quelconque royaume mais son respect envers les dirigeants n'en était pas moindre pour autant. Dow ne semblait pas s'en remettre, ce qui fit presque rire son maître. Ce dernier jeta un rapide coup d'oeil à Sagi, elle semblait être d'une humeur médiocre. Elle marchait de long en large comme un lion dans une cage. Sølan se tourna de nouveau vers Alidane Dextrae.

« Je dois vous avouer qu'aucun des royaumes ne m'inspire l’obéissance mais sachez que j'éprouve en profond respect envers vous. Par conséquent, c'est un véritable honneur que vous me faites par votre présence en ces lieux. Cependant, sauf votre respect, puis-je me permettre de vous demander les raisons qui poussent une dirigeante à se déplacer vers... Un lieu si particulier ? »



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Sam 3 Déc - 19:30           
.................................................................................................................................................................................................................................

Alors ça... si elle s'y était seulement attendue ! Apparemment son statut n'avait pas provoqué de réaction qui aille en sa défaveur, ce qui gonfla un peu son assurance. Krishnen exécuta une courbette devant elle, pendant qui l'alchimiste et celui qui le suivait semblaient mettre un peu plus de temps à intégrer la nouvelle. Il était vrai que son nom rimait souvent avec terreur, et qu'il inspirait le massacre à la quasi totalité du continent. Comme le fit remarquer le démon, elle n'était pas des gens qui restent inconnus à tous. Si ainsi elle ne s'inquiéta plus d'une éventuelle revanche qu'il auraient pu proférer contre elle pour une éventuelle raison qu'elle ignorait, elle garda toutefois un oeil attentif sur la chimère. Son humeur n'avait pas sembler aller en s'arrangeant, et la souveraine craignait quelque débordement de sa part. Néanmoins pour le moment elle n'en fit rien, ce qui laissa le temps à Solan de l'interpeller. Sa répartie lui plut, non seulement car sa suffisance personnelle n'avait pas de limite, mais parce qu'en plus sa politesse et son ton témoignaient d'une bonne éducation, ce qui manquait malheureusement à une grande partie de la population, et plus particulièrement à la sienne, sans qu'elle se l'avoua.

Je suis moi aussi ravie de tous vous rencontrer en ce lieu, et si vous n'obéissez à personne Monsieur, je suis d'autant enchantée que la volonté de l'homme est toujours plus forte lorsqu'elle pas d'attache. Quant aux raisons qui m'ont poussées à venir... disons que m'étais attendu à trouver ici des espions d'Équalza ou de Jasdéràn, ce pourquoi j'ai pris la décision de m'y rendre.

Elle hésita une seconde pour savoir si elle devait leur révéler ce qu'elle avait appris sur l'étrange église, mais préféra les laisser d'abord exposer leur connaissance, afin de les jauger. Sans compter qu'ils pouvaient en ce moment même jouer la comédie en lui faisant croire qu'ils ne venaient pas des pays qu'elle incriminait ouvertement, quoiqu'ils fussent en ce cas de redoutables acteurs.

Il est vrai que ce lieu ne me semble en rien hospitalier. Peut-être recèle-t-il un objet de valeur ? Ou du moins une chose susceptible d'être sagement gardée. Quand pensez-vous, vous qui êtes également venus en ces terres reculées ?

Le bruit qu'elle avait perçu un moment plus tôt à l'intérieur se répéta. Elle tourna légèrement la tête, observa ce qu'il pouvait bien se passer à l'intérieur, quand soudain son regard croisa un objet luminescent qui s'écarta en quelques secondes, se soustrayant définitivement à sa vue. Elle trouva plus prudent d'envoyer ses gardes en éclaireurs, mais en gardant tout de même un... pour le cas où. Du haut du bâtiment, une gargouille dardait sur elle un regard peu amène, qu'elle lui renvoya aussitôt. Pour qui se prenait-elle celle-là...

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Dim 4 Déc - 17:12           
.................................................................................................................................................................................................................................

Des espions ?! Non, non. Je suis libre de faire mes propres choix, moi ! Je ne travaille pour aucun des trois royaumes, j'ai bien d'autres choses à faire. Alidane émit quelques hypothèses au sujet de cette sombre Eglise. Un objet de valeur ? C'est possible ... Mais si je suis là c'est uniquement pour l'aventure de toute façon. Les trésors, ils pourront bien les garder pour eux. D'un coup. Un mouvement. Furtif. Exactement comme l'autre. Mais qu'est ce qui se passait à l'intérieur, bon sang ?! Le seul moyen de le savoir c'était d'entrer. Je commençai à en avoir marre de rester ici à bavasser ! En bon gentleman je pris quand même la peine de répondre à la question de la demoiselle :

« - Je pense qu'il cache en effet quelque chose. Bien que cela m'importe peu. J'ai entendu dire que ce lieu était maudit. Apparemment ce n'est pas pour rien. »

Je me retournai vers la jeune femme. Elle aussi avait vu cette créature. Je le savais. Et la dernière faisait référence à cette dernière ... Je me remis en marche en direction du bâtiment. Voyat que les auters rester sans bouger je ne pu m'empêcher de leur lancer :

« - Bon vous nez ou vous comptez moisir ici ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Lun 5 Déc - 18:18           
.................................................................................................................................................................................................................................


Inévitablement, la question fut renvoyée à l'alchimiste. Que faisait-il en ces lieux ? Oh rien que suivre le journal d'un seigneur alchimiste et artificier, ayant vécu plusieurs centaines d'années plus tôt et ayant entrpris un voyage périlleux à la recherche de... C'était l'information qu'il menquait à Sølan. D'après les recherches de l'illusioniste, ce qu'il possédait n'était qu'une copie du journal, qui ne faisait que mener au lieu où le vrai journal était caché, la copie menait jusqu'à l'Eglise noire et ce qui semblait être des catacombes. Les textes que cette copie contenait n'étaient que très évasifs et n'apportaient aucune précision sur la nature du voyage entrepris par ce Von Raendaär. Le page qui avait écrit ces lignes ne parlait que du chemin et du lieu. Les réponses que l'illusioniste cherchait se trouvaient sûrement dans le vrai journal. En découvrant l'exemplaire d'origine, il pourrait savoir pourquoi son maître alchimiste avait la copie en sa possession.

« Oh moi je suis là pour... En quelque sorte... suivre les traces d'un savant décédé il y a des centaines d'années de cela. Enfin, j'essaie de retrouver la suite du journal d'un certain Von Raendaär... Ce n'est sûrement pas l'objet de valeur dont vous parlez mais c'est la seule raison de ma présence ici. Trêve de discussions, dépêchons nous avant que les êtres qui demeurent en ces lieux ne nous prennent pour cible. »

Peut-être que risquer sa vie pour un simple journal poussiéreux pouvait paraître absurde mais Von Raendaär était un grand artificier ainsi qu'un brillant alchimiste mais dont le savoir à été perdu. Lotheim devait retrouver les découvertes du seigneur Von Raendaär, au nom de l'alchimie. Sølan siffla quelques mots en language alchimique à l'adresse de Sagitarii qui le rejoignit. Le démon nommé Krishnen les appella à le suivre. Apparement notre destination était la même. Arrivant à la hauteur de la sphinx, l'alchimiste plongea la main dans une des sacoches de cuir et en sortit un vieux journal de bord brunâtre. Il l'ouvrit à une page qu'il avait marqué ultérieurement et annonça :

« Il semble que ces lieux n'aient rien d'interressant en surface, si vous voulez mon avis, votre objet de valeur se trouve plutôt dans les souterrains. Dans le journal, le seigneur Raendaär fait allusion à des catacombes. Sur la page où il décrit leur arrivée dans les souterrains, je vois des traces de sang comme s'ils s'étaient battus mais le page qui écrit le journal ne relate pas de combat. Peut-être avait-il reçu l'ordre de ne décrire que le chemin à prendre afin de permettre à d'eventuels lecteurs d'accéder à la suite du journal. Le problème est que certaines parties du texte se sont effacées avec les années. Je ne peux donc pas savoir précisément où se situe l'entrée des catacombes. Peut-être possédez vous des informations qui pourraient nous y mener. »


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 11 Jan - 15:53           
.................................................................................................................................................................................................................................

Alidane écouta attentivement ce que les autres lui répondaient. Solan semblait posséder de nombreux renseignements sur l'étrange bâtiment. Elle pensa que s'il fallait en garder un à l'oeil, c'était sûrement. D'autant plus qu'il avait à ses côtés cette créature dont elle n'avait jamais entendu parler et qui lui paraissait menaçante. Elle n'avait pas vraiment d'appréhension du côté de Krishnen, ce qui pouvait aussi représenter un danger. Un excès de confiance pouvait être fatal à n'importe qui... même à elle.

* Ce serait pas la première fois que ça arrive ! *

Histoire de panser la plaie douloureuse de sa mémoire, elle se mit en quête d'une idée (lumineuse de préférence) qui pourrait l'aider à trouver ce qu'elle savait chercher sans pour autant savoir de quoi il s'agissait. Le problème restait néanmoins qu'elle ne voyait aucune piste à explorer. Solan avait parlé des catacombes, pourquoi ne pas commencer pas là.

Je ne possède malheureusement aucune information à ce sujet. Mes sources n'ont eu que le temps de me révéler qu'il y a avait quelque chose en ce lieu avant de périr sous la lame de mes gardes. Néanmoins je pense qu'avec les indices que vous nous avez offert, nous devrions trouver sans trop de problèmes.

La souveraine fit un pas en avant. La noirceur l'enveloppa comme un voile sinistre. Alors qu'elle avisait une colonnade de pierre grisâtre, elle se surprit à repenser à ce jour où Messire Dionnack et elle même avaient été faits prisonniers de son propre palais. À présent qu'elle y repensait, elle constatait qu'il lui était possible d'établir de nombreuses similitudes entre cet endroit et ses cachots. Apparemment, ils étaient entretenus avec le même soin...
Une toile d'araignée effleura son visage qu'elle s'empressa de chasser d'un revers rageur de la main. Elle détestait le touché sordide de ces mailles tout droit sorties d'un autre temps, et qui lui apportaient l'impression d'un souffle de mort sur sa peau. En voyant toutes ces toiles autour d'elle et en sentant leur caresse, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir déjà un pied dans la tombe... Elle parcourut néanmoins quelques mètres d'un pas décidé, faisant fit du garde qui la suivait à la trace. Et puis elle ressentit plus qu'elle ne vit que plusieurs monstres hantaient les lieux, qu'il ne valait peut-être mieux pas contrarier. Ce disperser en ce lieu avait des allures de suicide programmé, se pourquoi elle enjoignit aux autres :


Nous ferions mieux de ne pas nous séparer et de procéder aux recherches en groupe. Ce sera plus prudent.

Elle s'engagea encore un peu plus dans le bâtiment. Plus elle s'enfonçait, plus il faisait noir. Paradoxalement, elle se rendait plus nettement compte des proportions gigantesques du bâtiment. Tout fouiller pour trouver les catacombes ne serait pas tache aisée. Si seulement elle avait réussi à tirer plus d'informations de ces paysans, cela aurait été tellement plus rapide...
Toutefois il ne fallait pas désespérer : tout vient à point à qui sait attendre !

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Mer 11 Jan - 18:42           
.................................................................................................................................................................................................................................

Finalement, dame Dextrae fut la première à pénétré dans le bâtiment. Je la vis essuyer une toile d'araignée du revers de la main. Ce qui ne m'étonna pas vraiment. Une Dame de son envergure n'aime pas ce genre de chose. Mais si même quelqu'un comme elle avance aussi prudemment, ce n'est pas pour rien ... Les monstres que nous avons entre aperçu tout à l'heure y sont surement pour quelque chose. A mon tour, je pénétrai à l'intérieur de l'église. Les murs étaient rempli de toiles d'araignées mais étrangement le sol paraissait assez propre ... Vraiment étrange. Qui s'amuserait à nettoyer ce genre d'endroit ? Et surtout, pour quels raisons ?... Surement pas pour le plaisir, en tous cas. J'évitai soigneusement les toiles sans perdre Alidane de vue. Elle avait raison on devait rester ensemble, c'était primordial ! Je ne regardai même pas en arrière pour voir si Solan nous suivait. La réponse me paraissait évidente ... Je me mis à côté d'Alidane :

« - Et maintenant ?.. »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Ven 13 Jan - 18:39           
.................................................................................................................................................................................................................................


Sølan regarda du coin de l'oeil son apprenti, cet acolyte malhabile et naïf. Alidane Dextrae se mit en marche,aucune information. Ils allaient devoir chercher, l'alchimiste sembla se réveiller, sortant de l'abysse de ses pensées. Ils étaient en train d'entrer dans la bâtiment, Alidane leur avait conseillé de rester groupés, c'était une bien sage décision. Il murmura quelques mots en langage alchimique à sa sphinx. L'image de cette dernière commença à s'évaporer en une fumée tournoyante, peu à peu remplacée par une femme, habillée simplement, cheveux brains et yeux noirs. Une femme quelconque, sans aucune particularité physique, portant une gros sac à dos de cuir. Quelque chose dans son comportement semblait différent, comme un accent étranger. Ses yeux ne révélaient pas de beauté, son visage n'était ni souriant, ni triste. Sa sphinx avait pris une forme humaine. Rejoignant les deux autres, l'illusioniste annonça :

« N'essayez pas de lui parler, elle ne vous répondra pas, ce n'est qu'une apparence superficielle, une copie de corps humain dans laquelle l'esprit de Sagitarii s'est immiscé. »

Les émotions n'étaient que très peu affichées sur son visage, la colère, la joie, la tristesse n'étaient visibles que si ces sentiments étaient suffisamment importants pour percer la fausse apparence. Entrant dans l'Eglise, Sølan fut d'abord surpris par la quantité de poussière, de toiles d'araignées et de gravats. Ensuite, il remarqua l'intense pénombre du lieu qui n'était que très peu éclairé par les petites ouvertures. Il fouilla dans le sac porté par Sagitarii et sortit une petite fiole de verre épais hermétique d'environ 5-10 centimètres, surmontée d'un petit bouchon métallique. L'alchimiste appuya sur le bord de la fermeture, une petit capuchon s'ouvrit en un clic sonore suivi d'un court bruit d'aspiration. Le liquide, auparavant grisâtre était devenu jaune brillant au contact de l'air et éclairait maintenant avec une lumière équivalente à celle d'une torche, dévoilant ainsi l'intérieur du lieu de culte.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Sam 28 Jan - 16:13           
.................................................................................................................................................................................................................................

Maintenant... très bonne question. Vous distinguez quelque chose vous ? Une porte, une trappe ? Un objet susceptible d'actionner un mécanisme, ou des roches qui pourraient dissimuler un passage ? ... On ne voit rien ici...
* Quel constat ! *, songea-telle aussitôt avec morosité.

Elle perçut soudain un changement que Solan ne tarda pas à éclairer. La sphinx avait changé de forme. Ce qui n'était pas pour lui déplaire. Quant à lui adresser la parole, elle ne s'y risquerait certainement pas...
La seule lumière provenait de cette étrange fiole que tenait Solan. L'alchimiste semblait avoir plus d'un tour dans son sac. Sans trop le montrer, elle essayait de toujours garder un oeil sur lui, comme par peur qu'il ne provoque quelque chose de nuisible. Heureusement, ce n'était toujours pas le cas et elle pouvait, entre deux regards, observer les environs. Elle répugnait à l'idée d'avoir à visiter les étages que laissaient deviner les escaliers. La perspective de se retrouver nez à nez avec une autre de ses affreuses bestioles lui faisait froid dans le dos. Toutefois c'étaient des catacombes qu'ils recherchaient, aussi le besoin de monter ne se faisait pour l'instant pas ressentir.

La reine manqua de trébucher. Elle poussa un soupir qui l'empruntait plus à l'énervement qu'à la fatigue. Elle n'était pas venue jusqu'ici pour se rompre le cou ! Elle baissa les yeux, et se retrouva face à un squelette humain, tout ce qu'il y a de plus ragoutant. Elle recula d'un pas sous la surprise, une main sur la bouche, ne put retenir un gémissement. Quoi de plus normal pourtant, finit-elle par ce dire. Les monstre ne sont pas roses, et leur goûté préféré n'est pas un végétal... Elle aurait alors, volontiers, échangé sa place avec un légume, quoique leurs capacités mentales soient peu enviables. Elle se retourna finalement et, blême, lança :


Restez sur vos gardes... on ne sait jamais sur quoi nous pourrions tomber. J'ai un mauvais pressentiment.

Elle se baissa pour étudier les restes à ses pieds. L'angle de la jambe droite avec le reste du corps était relativement inquiétant Elle se fit par ailleurs la réflexion qu'ils semblaient avoir été détachés. Quant au crâne, il était en piteux état. La bête qui l'avait broyé ne devait être du gabarit d'un homme.

Elle remonta la piste de vieilles traces sanglantes laissées sur le sol. Ce n'étaient, à présent, plus que des résidus grisâtres, mais ils étaient toujours repérables. Elle contourna un rocher pour se retrouver dans une impasse. Un mur de l'édifice. Les traces s'arrêtaient net sur le dallage.


* Bizarre...*

Elle écarta un mince filet de poussière. Rien que des dalles, plus claires que ne le laissait deviner l'obscurité. Perplexe, la souveraine appela ceux qui inspectaient aussi méticuleusement la pièce.

Je ne sais pas si je tiens un sujet de grande ampleur, mais je pense avoir trouvé quelque-chose. Qu'en dîtes vous ?

Contre les parois, des gravures, illisibles selon Alidane, ou tout droit sorties d'une langue étrangère, s'étalaient près du sol. Puisqu'elle n'en comprenait pas un traître mot, elle renonça à les lire. En revanche, un signe bien plus clair s'offirit à elle. Tout droit venu du sol, un courant d'air putride monta jusqu'à elle. Ses compagnons en sauraient peut-être un peu plus, mais en tout cas elle était certaine de tenir quelque-chose.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Sam 28 Jan - 18:38           
.................................................................................................................................................................................................................................

Mouais ... En tous cas, ce sera pas le genre d'endroit que je fréquenterai tout le temps ... La sphinx avait pris une apparence humaine qui était, en effet, plus adéquat pour avancer dans ce bâtiment peu engageant. En revanche, tout comme Dame Alidane, je ne voyais aucune porte, mécanisme ou autre. Certes, je ne suis pas très doué pour ça mais sait-on jamais ... Après quelques pas supplémentaire, Alidane manqua de trébucher et se retrouva face à un squelette. Ouais ... Vraiment pas super ... Surtout que ce squelette n'est surement pas arriver ici par hasard. Conclusion logique ? Un monstre traînait dans les parages. Surement le même que celui que l'on avait aperçu un peu plus tôt avant d'entrer dans l'église. Elle n'était pas la seule à avoir un mauvais pressentiment ... Oh non !...

Je fouillai la pièce tout en faisant attention ou je posai les pieds. Je ne voulais pas activer un piège en marchant sur une dalle, par exemple. C'est classique mais c'est souvent ce qui se produit donc, la méfiance est de mise si l'on veut éviter un problème de ce genre. Et non, je ne suis pas parano ! Demandez donc à Sølan ou à Alidane ce qu'ils en pensent ! Soudain, Alidane nous demanda de venir voir. Elle pensait avoir trouvé une piste ! Je m'approchai tout en observant le chemin qu'elle venait de découvrir. Je le considérai un court instant avant de prononcer mon avis sur la question :

« - Il ne me semble pas très engageant mais ça ne coute rien d'essayer. Nous n'avons pas grand chose à perdre ... Sølan ! On t'attends ! »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Lun 30 Jan - 18:12           
.................................................................................................................................................................................................................................

Sølan déambulait dans la salle, longeant vaguement les murs ornés de gravures archaïques mais plutôt horrifiantes qui représentaient majoritairement des sacrifices plus inventifs les uns que les autres. Au sol, quelques os brisés d'origines inconnue craquaient sous leurs pas. Il entendit un bruit soudain, Alidane venait de faire face à un squelette qui avait subi un traitement peu ragoutant. Il reprit son chemin, éclairant les murs et le sol de sa petite fiole, cherchant de quelconque indications autres que des images de rites sanglants, mais ce fut Alidane qui trouva quelque-chose.

« Je ne sais pas si je tiens un sujet de grande ampleur, mais je pense avoir trouvé quelque-chose. Qu'en dîtes vous ? »

« Il ne me semble pas très engageant mais ça ne coute rien d'essayer. Nous n'avons pas grand chose à perdre ... Sølan ! On t'attends ! »

« J'arrive tout de suite... »

Suivi de ses compagnons, Sagi et Hindel, silencieux, il s’arrêta à côté de la dalle qui avait retenu l'attention de la reine de Kérdéreth. Les yeux attentifs de l’illusionniste suivirent la dalle, remontant vers la paroi où figuraient des symboles. La majorité d'entre eux étaient grandement inspirés des symboles alchimiques.


Sølan s'approcha à quelques centimètres des inscriptions, observant chaque symbole, un par un.

« Menaces et avertissements. Cependant, le dernier symbole peut porter à confusion, Ҝōъэ, peut signifier plusieurs choses. Ce symbole est associé à la clé, l'entrée mais aussi l'invitation. Le symbole qui le précède confirme cette dernière version, c'est une invitation mais une bonne partie des autres symboles sont des menaces, ils veulent prévenir de ce qui nous attend, le danger, la souffrance et tout le reste... L’association de menaces et d'invitation peut ressembler à défi : "Entre si tu oses" en quelque sorte. Cependant je ne trouve pas d'indications sur le moyen d'entrer... Sølan réfléchit un instant puis annonça : À moins que, un des symboles signifie "royaume des morts" cependant il peut aussi être interprété comme "Sous la terre", je pense qu'il faut passer sous la dalle, et le meilleur moyen de le faire est probablement de la briser... »

L'alchimiste fit quelques pas en arrière, observa Krishnen et Alidane, attendant une réaction. Il était très inquiet de ce qui les attendait au niveau inférieur, il n'avait pas traduit l'intégralité de la gravure car certains des symboles étaient trop éloignés de l'alchimie, cependant il les comprenait vaguement, et l'interprétation qu'il en tirait lui faisait froid dans le dos. Son regard croisa les yeux neutres de Sagitarii, elle semblait attendre de voir.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Jeu 16 Fév - 14:28           
.................................................................................................................................................................................................................................

Alidane s'imagina un bref instant être venue jusqu'ici sans Solan, Krishnen, et leurs compagnons, et s'être finalement retrouvées, là – si elle avait déjà réussi à y parvenir. Qu'aurait-elle fait devant ces symboles tous droits sortis d'un autre âge ? Elle se dit que peut-être, peut-être, la chance était-elle entrain de tourner. Si tel était le cas en tout cas, mieux valait ne pas hésiter et avancer tant que la fortune était en leur faveur.
Comme Solan avait donné les indications, elle se mit à la recherche d'un moyen de passer « sous terre » si la dalle n'avait pas eut l'air si massive, elle aurait bien tenté de la soulever... néanmoins elle pensait que ce n'était pas précisément le moment de se tourner en ridicule. Solan avait également évoqué le fait de briser la dalle. Mais dans le cas présent, dans l'optique d'Alidane, mieux aurait encore valu tenter de la déplacer.


Ma foi... À moins que les démons n'aient une force surhumaine, ou que les alchimistes ne soient capable de produire... une potion capable de déterminer ce matériau... nous sommes dans une impasse. Je vous aurais bien proposé mes services pour l'amocher un petit peu, mais je suis pour l'instant dans l'incapacité de me servir de mes pouvoirs. Dans une demie-heure il est possible que cela passe...

Une bonne colle qui ne manquerait pas de solliciter de grandes réflexions. La reine de Kerdéreth tourna sur elle-même pour observer la pièce. Une lueur dans un coin attira une nouvelle fois son attention. Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Elle voyait tout de même cette lumière rougeâtre se trimballer dans la pièce depuis leur entrée. Quelque chose l'incitait à la méfiance vis-à-vis de cette « pseudo-menace-pour-l'instant-inconnue ». Elle pressentait que cela risquait d'apporter un événement néfaste.

Alidane détailla tout un tas de cordes qui pendaient des différents étages supérieurs qui s'élevaient en balcons successifs tout autour de la pièce. Il lui semblait établir un système de poulie mais de ce côté là elle n'était sûr de rien. Ce qu'elle pouvait observer, c'était un réseau de cordages. Pour le reste, tout n'était que suppositions. Elle s'attela donc à préciser un peu ces premières observations. Derrière ce qui paraissait être un ancien pilier mais qui ressemblait plus pour l'instant à un gros cailloux, une corde épaisse montait quasiment jusqu'au plafond. Là s'engageait le réseau étrange qu'elle avait du mal à détailler dans l'ombre. Des crochets maintenaient la corde tout le long du plafond, où elle était rejointe par une dizaine d'autres qui se disputaient les différents niveaux de la pièces. Certains bouts semblaient liés, d'autres pas du tout. C'était tout bonnement un mystère que ce système.

Il y avait bien un autre détail qui tracassait Alidane. Ils devaient se rendre sous terre, d'après les instructions – et elle-même n'en doutait aucunement – mais pourtant quelqu'un s'était acharné à construire de multiples étages, qui pouvaient contenir autant de mystères. Ces étages d'ailleurs, étaient, à coup sûr, remplis de monstres. Hors, depuis leur entrée, qu'avait-ils vu ? Des gargouilles ? Non c'était à l'extérieur. Des yeux étranges sur un fond étrange ? À l'extérieur également. Des toiles d'araignée ? Un squelette ? Une lueur ? Vraiment mince. Des créatures se cachaient dans les étages, les avaient repérés, mais pourtant ne se montraient pas. Cela laissait de loin présager le piège.


Je n'arrive à rien distinguer qui pourrait nous aider... Il aurait dû y avoir un levier je suppose. Quelque chose du genre. Peut-être a-t-il été déplacé ou peut-être n'a-t-il jamais existé. Il faudrait en tout cas se mettre à chercher un moyen de se frayer un passage. D'un autre côté j'ai bien repéré plusieurs choses, mais je ne vois pas bien à quoi cela pourrait servir. J'espère que vous avez des idées.

La chance avait peut-être tourné un moment, mais là tout de suite, il semblait qu'elle était à nouveau partie.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 113
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 18
Localisation : ...

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Démons
Classe: Invocateur
En général: . . .
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Jeu 16 Fév - 19:11           
.................................................................................................................................................................................................................................

Waouh ! Impressionant le Sølan ! Je ne le pensais pas capable de déchiffrer un tel langage. Entre nous, cela n'était pas une mauvaise chose. Au moins, on savait à peu près à quoi s'attendre ... Je sructai la pièce du regard. Etrange décoration que celle ci ... Et surtout, peu engageante. Mais comme le souligné Alidane, on n'avait pas vraiment de moyen d'ouvrir cette trappe. Enfin, elle n'était pas obligé d'ajouter sa remarque sur les Démons ... Nous ne possédons pas une force surhumaine mais tout de même ! En en reste pas inoffensif pour autant ! M'enfin, ce n'est qu'un détail. Nous avons bien plus urgent à faire. Comme ... Trouver un moyen d'ouvrir cette trappe ?... Ca semblait pas si mal que ça. Bien que le fait qu'il n'y est pas une poignée ou un levier pouvait s'avérer plutôt étrange. Alidane avait apparemment repéré certaines petites chose qui d'après elle était inutile ... Je soupirai. Dans ce genre de situation, toute propositions s'avèrent bonne à prendre :

« - Voyons Dame Dextrae ... Toutes solutions est bonne à prendre. Pour ma part, j'en aurai peut-être une si vous tenez vraiment à ouvrir cette trappe. »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 133
Date d'inscription : 12/11/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Maître Alchimiste et Illusionniste
En général: Semi Vampire-Humain
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Sam 18 Fév - 9:04           
.................................................................................................................................................................................................................................

« Ma foi... À moins que les démons n'aient une force surhumaine, ou que les alchimistes ne soient capable de produire... une potion capable de déterminer ce matériau... nous sommes dans une impasse. Je vous aurais bien proposé mes services pour l'amocher un petit peu, mais je suis pour l'instant dans l'incapacité de me servir de mes pouvoirs. Dans une demie-heure il est possible que cela passe... »

Le regard de Sølan se dirigea vers Alidane Dextrae, il pouvait probablement déduire par élimination le minerai qui constituait cette dalle, en une nuit entière de tests pour vérifier chaque matériau existant ce qu'il n'avait pas totalement l'intention de faire. La reine se mit à contempler un réseau de cordes au dessus de leurs têtes. Il fit un ou deux pas sur le côté pour prendre un point de vue semblable à celui de Dame Dextrae.

« Je n'arrive à rien distinguer qui pourrait nous aider... Il aurait dû y avoir un levier je suppose. Quelque chose du genre. Peut-être a-t-il été déplacé ou peut-être n'a-t-il jamais existé. Il faudrait en tout cas se mettre à chercher un moyen de se frayer un passage. D'un autre côté j'ai bien repéré plusieurs choses, mais je ne vois pas bien à quoi cela pourrait servir. J'espère que vous avez des idées. »

L'alchimiste avait espéré, peut être un peu naïvement, que le démon ou la reine, par un quelconque moyen puisse détruire l'objet. À quoi avaient servi ces cordes, à quoi serviront-elles ? En tout cas, en haut, aux étages suivants, des êtres sombres les attendaient probablement depuis leur arrivée. Sagitarii semblait de plus en plus nerveuse, Hindel quant à lui était resté en retrait, non loin de l'entrée de l'Eglise. L'illusionniste eut soudain une idée, à ce même instant Krishnen prit la parole :

« Voyons Dame Dextrae ... Toutes solutions est bonne à prendre. Pour ma part, j'en aurai peut-être une si vous tenez vraiment à ouvrir cette trappe. »

L'alchimiste appela Sagitarii, lui murmura quelques mots en langue alchimique et la femme disparut remplacée par un corbeau noir aux yeux brillants qui se posa sur l'avant bras tendu de Sølan. Ce dernier tendit la petite fiole lumineuse à l'animal qui l'accueillit dans sa patte, la tenant fermement. Sagitarii s'envola droit vers les cordages, virevoltant dans ce labyrinthe de poulies. En bas, ils se retrouvèrent dans la pénombre mais au moins, le réseau de cordes était dévoilé à la lumière. Peut-être cela aiderait-il à comprendre l'utilité de toutes ces cordes. Le regard de Sølan redescendit vers Krishnen.

« En effet toutes les solutions sont bonnes à prendre, quelle est la votre ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]   Sam 17 Mar - 20:33           
.................................................................................................................................................................................................................................

Solan s'approcha d'elle pour observer les cordes qu'elle tentait de distinguer vainement. Krishnen fit part du fait qu'il aurait peut-être une idée pour ouvrir la trappe, lorsque Solan échangea quelques mots avec la sphinx devenue femme. Celle-ci prit alors la forme d'un corbeau, sous le regard scrutateur de la reine, et s'envola vers les hauteurs avec la fiole qui les maintenait dans la lumière. Alidane contint un frisson. Alors que la lumière la quittait, elle avait l'impression que la nuit s'emparait d'elle, la ligotait et la retenait en otage, pour prendre ensuite la forme de mille créatures visqueuses aux yeux luminescents. Néanmoins la reine s'ébroua pour cesser d'y penser. Elle tenta plutôt de se concentrer sur le réseau de cordages, à présent parfaitement visible. À chaque étage semblaient correspondre plusieurs cordes. Certaines étaient reliées à des pierres, suspendues en hauteur ou entreposées au sol, accrochées à des colonnes, pendaient jusqu'à terre. Étrangement, comparément au reste de la pièce, les poulies et les réseaux n'étaient pas couverts de toiles d'araignée, ce qui laissait supposer une utilisation fréquente.

Mais à quoi cela peut-il bien servir ?, songea-t-elle à voix haute.

Puis elle se tourna vers Krishnen, ou du moins dans la position où elle se souvenait l'avoir vu pour la dernière fois avant que le noir ne s'étende sur eux. Elle s'apprêtait à formuler une interrogation lorsque Solan la devança. Elle se laissa finir, puis se décida à appuyer :


Il est vrai que si vous avez une solution elle ne pourra nous être que bénéfique !

En attendant que Krishnen leur face part de sa pensée, Alidane commençait toutefois à s'inquiéter plus fortement. Elle avait peut-être surestimé sa capacité à opérer sur le terrain en ce rendant dans cette sombre église. Elle aurait très certainement mieux fait d'y envoyer quelques hommes plutôt que de s'y rendre elle-même... Elle eut un regard pour ses quelques soldats, prêts de la porte, qui avaient survécu à leur route. Au fond, si elle n'était pas venue elle-même, peut-être ne seraient-ils jamais arrivés jusqu'ici, ou bien auraient renoncé en route. Mieux valait tout de même éviter de déléguer ses affaires en somme...

Soudain, un détail attira son attention. Un rocher était maintenu en équilibre précaire, attaché à une corde, juste au-dessus de leur tête. Alidane eut un mouvement de recul et manqua trébucher sur elle ne savait trop quel objet jonchant le sol. Cette pierre, si la corde cédait, pourrait les écraser ! Elle s'assura d'être bien en dehors de sa portée avant de reprendre la parole :


Vous devriez reculer. Je sens mal se rocher au-dessus de nos têtes...

En fait, la corde à laquelle il se trouvait relié était attachée aux alentours du quatrième étage. Alidane, convaincue par son inquiétude, était à présent certaine que de redoutables créatures, pourvues d'intelligence, se tenaient prêtes à se niveau à trancher la corde pour les écraser. Tel était, peut-être, le sort réservé aux voyageurs qui visitaient ce bâtiment. Avec l'obscurité, personne ne pouvait distinguer ce qui pendait au-dessus de leur tête, et les attendait dans les étages.

Quoique, réfléchit-elle, il fallait bien qu'ils descendent. Donc logiquement, le danger se trouvait en bas. Pas de quoi s'inquiéter, ou presque pas. Alidane se calma tant bien que mal et reprit une allure assurée. Elle repensa à la traduction que leur avait offert Solan des inscriptions prêt de la trappe « entre si tu oses » puis, quelque-chose comme « sous terre », si ses souvenirs étaient exact. On les attendait en bas. Cette réflexion grandit en elle, jusqu'à ce que soudain, elle ne sente une vibration dans le sol. Elle n'avait pas pu vérifier à cause du noir alentour mais, pendant un bref instant, elle l'aurait juré, un tremblement, certainement lié à un mouvement, avait émané de la trappe. Alidane resta interdite, incapable même de prononcer un mot. Les autres devaient s'être également rendu compte de quelque-chose, peut-être pourraient-ils l'éclairer là-dessus. Il y avait décidément ici beaucoup de mystère...


[HRP : Vous n'y croyiez plus hein ? Et bien si, je réponds ! ^^]

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé,

 

---------------

 

 
MessageSujet: Re: L'Eglise Noire [LIBRE]              
.................................................................................................................................................................................................................................


Revenir en haut Aller en bas
 

L'Eglise Noire [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ♀ Délya Sahann ~ Animorph ~ Guerrière Noire ~ Libre
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Obama en chute libre ...
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les Terres Inférieures :: Le Temple Interdit-