Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 81
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Lun 5 Sep - 3:56           
.................................................................................................................................................................................................................................

Je revenais de la forêt des elfes. J'étais allé rendre visite à Aranwë. Il avait était content de me voir et moi aussi car jamais je n'oublierais qu'il faut que je passe le voir tous les mois. Comme à notre habitude nous sommes allé voir mes parents. Et comme chaque fois j'étais déprimée. Même Isil ne pouvais me remonter le moral ni même ma musique. Seul le temps pouvait faire que j'allais mieux. Et encore je n'étais pas vraiment heureuse. Je ne sais pas encore ce qui fait qu'un jour peut-être je me sentirais bien mais pour l'instant ça n'était pas le cas.

Je passais chez moi pour me reposer au calme avant de repartir pour un mois sur les routes. J'avais décidé cette fois ci d'aller vers Kerdéreth. Jamais encore je n'avais osé y aller. Mais cette fois je me sentais prête. J'allais me lancer dans une aventure que peut-être je n’oublierais jamais. Je restais deux jours chez moi pour tout préparer et me préparer psychologiquement. Puis je partis vers Estíngald. J'y allais juste pour jouer de la musique. Je passerais dans tous les villages que je croiserais. Cela me fera gagner des sous. Ilistil, Konora, Irnélén, Kaélén et Swold furent les villes où je m'arrêtais. Seulement arrivé à Swold il se passa quelque chose de bizarre.

Cette ville n'était pas très peuplée et elle me faisait pensée à Aldarán la ville où je vis quand je ne suis pas sur les routes. Je décidais que j'y resterais plusieurs jours pour en faire le tour. En arrivant je m'installais près d'une grande place où beaucoup de gens circulaient. Je sortis prudemment mon Corsouflet de mon sac et je me mis à jouer en oubliant tout ce qui m'entourais. Je me laissais porter par la musique. La mélodie qui sortais de mon instrument était triste, bouleversante, seule une personne sans coeur pourrais ne pas pleurer ou avoir les larmes aux yeux entendant cette mélodie qui criait le désespoir. La mélodie était à mon image. Je ne voyais pas les gens qui étaient à présent autour de moi. Il y avait sûrement des hommes mais j'en fit abstraction. Tout ce qui comptait là c'étais mes doigts sur les cordes et les trous de mon instrument mais aussi les sentiments que j'éprouvais. A la fin de la musique les gens applaudirent et me demandèrent de jouer encore. Leur souriant sans même les voir vraiment je remit mon corsouflet en bouche pour leur jouer un aire un peu plus joyeux. Je me rappelais les moments de joie que j'ai eut étant petite et maintenant avec Isil. Celui-ci était caché dans mon dos et je sentais respirer tout en bougeant au son de la musique. Quand la nuit tomba je dis au revoir à mes spectateurs et partie vers une auberge pour y passer la nuit. La foule se dispersa vite et je pût ranger mes affaires sans que les gens ne vois Isil qui se cachait maintenant dans mon sac de voyage.

En me dirigeant vers l'auberge je percutais quelqu'un. Relevant la tête je m'aperçus que c'était un homme. Je poussais un petit cris avant de reculer contre le mur en mettant les mains devant la tête tout en disant, avec des sanglots dans la voix :


_ Pardon Messire. Je ne voulais pas... Je suis vraiment désolée je vous promet de ne plus recommencer. Ne me faites pas de mal je vous en prie.

Je tombais à genoux tout en sanglotant, mes ailes tombant tristement à mes côtés. Je devais vraiment avoir l'aire misérable. Je tremblais de la tête au pied sans pouvoir rien faire. J'attendais de voir ce qui allait maintenant se passer.


[HRP : Je suis désolée pour les fautes mais il est 5h du matin alors je pense que j'ai le droit d'avoir des fautes ^^]



Dernière édition par Phoebe, Anna-Lyza le Dim 11 Sep - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Lun 5 Sep - 13:46           
.................................................................................................................................................................................................................................

Je marche dans les rues de ma ville natale avec un visage assez mécontent de moi-même. Je n'aime vraiment pas être ici, ça me rappelle mon enfance où je devais chasser pour ma propre survie, tuer tout ceux que je connaissais pour assouvir ma soif. Je ne veux pas me cacher, ça sert à rien puisque tout le monde sait que je suis un vampire, faut juste me regarder sourire. Comme tout les vampires sur cette terre, je suis souvent en manque de sang, même si j'essaye de ne pas trop attaquer totu ce qui bouge. Cette ville me donne la nausé, et l'odeur de ce porc qui me suis n'arrange pas les choses. Heureusement pour moi, Sinom à faim, comme toujours manger; On s'arrête alors dans un restaurant où je ne plain absolument pas. C'est horriblement mal décoré en en plus c'est crade. Qu'on en finisse vite!

Mon caractère n'est pas vraiment celui qu'il faut avoir pour payer le prix asrtonomique de la nouriture que c'est enfilé l'humain qui me suis tout le temps. Je ne donne donc aucune pièce d'or que je possède, je fuit avec cette tache derrière moi. Si il veut être plus rapide que moi, il a qu'à rouler c'est plus pratique. Le soleil est encore dans le ciel, et je lui rit au nez intérieurement. C'est l'énnemie de la plupart des vampire il est vrai, mais moi je ne le crains pas. Il l'a bien dans la face celle là ! La preuve qu'on est pas tous aussi faible que ce que raconte les légendes; Genre on a peur du soleil, pff, foutaise ! Certains comme moi en on rien à faire de la lumière, ça me fait rire de savoir qu'il y a des vampires qui ne peuvent pas sortir dehors pendant la journée. C'est vrai que boire le sang d'une victime est bien plus exitant la nuit, mais c'est super sympa de courir dehors sous le soleil. Au moins je peux aller à la plage moi !

Nous trainons encore dans les rues de cette ville la nuit tombée. Faire une petite victime aujourd'hui n'est pas de refus, je vais pas rester sur ma faim maintenant, déjà que j'ai faillit ne pas resister à la tentation de boufer le gros tas qui me sert d'ami. Mais pourquoi il me suis? Je lui ai seulement sauvé la vie, rien de plus! En plus ce n'était même pas volontairement. Qu'est-ce que j'en ai à faire de lui ? Il peut crver dans un caniveau je m'en balance; Il sera un boulet en moins sur ma route. C'est vrai quoi, il est gros et il ne va pas vite, en plus il cours pas longtemps, je peux pas me battre ou chasser correctement avec un mec pareil. Il me servirait de garde mangé, mais ce n'est pas ce qu'il veut et je ne pense pas que je vais le manger maintenant, attendons que je me perds dans un desert torride et là il va prendre chèr.

Il m'embête à force. Je commence à en avoir marre de ses pleintes. C'est quand qu'on remange? C'est quand qu'on dort? Patatrie et patatra. C'est n'importe quoi. S'il veut manger il a qu'à gagner de l'argent. Ho! Masson ça raporte pas grand chose! Quoique avec le nombre de massin honnête qui reste en ville je suis sûrement le plus demandé. Bref, j'en ai rien à faire de ce gars, il veut quelque chose il a qu'à l'avoir par lui-même. Va dormir dans les ruelles tu me cassera moins les pieds. Mais alors que je suis en train d'être dans une profonde engueulade avec ce gros tas; Quelqu'un me heurte de plein fouet. Oui moi je heurte personne, ce sont les autres qui le font à moi. Je vais tomber mais je rebondit sur le ventre de Sinom et je me remet sur pieds.

C'est une jeune fille, en apparence bien sûr, elle a des ailes blanche dont je me méfie totu de suite d'elle. Serais-je tombé sur un ange ? Mais elle commence à dire n'importe quoi, qu'elle était désolé et qu'elle ne veux pas que je lui fasse de mal. Mais j'ai fais quoi encore ? Oui j'ai l'a=intention de la mordre mais j'ai même pas eu le temps de sortir mon sourire malveillant qu'on me reproche déjà d'avoir fait quelque chose. Je baisse la tête. Suis-je si prévisible que ça ? Bon si je me suis fait grillé directement, mieux vaut changer de tactique d'approche; Un sourire d'ange sur le visage qui ne va pas du tout avec le reste de mon corps et lui tends ma main.

- Relevez-vous allons.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 81
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Lun 5 Sep - 18:55           
.................................................................................................................................................................................................................................

L'homme en face se moi me faisait peur mais j'étais tétanisée pas ma peur. De plus je remarquais qu'un autre homme le suivait. Et je ne savais pas le quels des deux me faisaient le plus peur. Dans mon sac je sentais Isil bouger pour en sortir et je ne pouvais rien faire ni rien dire pour l'en empêcher. Au bout de quelques coups donnait dans le sac il réussi à se libérer se plaça devant moi en signe de protection. En le voyant ainsi je réussi à sortir de ma torpeur pour le prendre dans mes bras tout en regardant les deux hommes debout devant moi. Le premier baissa la tête sous mes paroles puis il me souri mais comme j'avais peur je pris son sourire comme si il allait profiter de ma faiblesse pour me blesser. Il me tendit une main en disant :

_ Relevez-vous allons.

Je secouais négativement la tête. Non je n'allais pas accepter son aide pour me relever. Je pouvais très bien le faire moi.

_ Non si je vous donne ma main vous allez me faire du mal. Je peux me relever toute seule je suis grande !

Je savais qu'il devait me prendre pour une gamine mais je n'en avais que faire. De toute façon il ne me connaissait pas alors je m'en fichais complètement de son jugement. Néanmoins je me relevais tout en tenant Isil dans mes bras. Puis je regardais timidement les deux hommes :

_ Bon je suis encore désolée de vous avoir foncer dedans. Je vous laisse maintenant.

Pendant que de disait ça je chercher comment partir sans passer près des deux hommes et je ne voulais pas leur tourner le dos. Cela pouvait m'être fatale. Je vit alors un issue. Tant pis il fallait que je passe devant eux. Baissant la tête je me mis à marcher pour passer juste à côté de l'homme qui m'avait parler. Je passais vite mon chemin, ne voulant pas qu'il m'attrape. J'avais peur mais je me forçais tout de même à continuer jusqu'au bout et ne pas faire demi-tour à la moitié du chemin. De plus je ne savais pas où se trouvais l'auberge et j'avais trop peur pour demander aux gens. La peur fut trop grande. Je n'en pouvais plus. Je m'arrêtais donc et m’affalais contre un mur en pleurant ma peur.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Ven 9 Sep - 20:28           
.................................................................................................................................................................................................................................

Mais pour qui se prend-t-elle? Qu'elle me refuse mon aide d'accord, mais avec un tel arrogance cela était inaccpetable, pour ma part. Sinom n'était que inquiét à son propors. En effet elle était térrifié, sûrement une histoire qui c'est passé il y a longtemps qui resurgis lorsqu'elle voie des personnes avec une carrure qui n'inspire pas confiance. Je n'osai tout de même pas manipuler son esprit pour savoir ce qui c'était passé. Il peux toujours s'inquiéter mais ce soit c'est elle mon repas, quoi qu'il m'en coute. Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi avoir peur de moi alors que j'ai un jolie sourire sur le visage et je ne montre même pas les crocs, en plus je ne suis pas armé, c'est tout dans mon sac alors je n'ai habituellement rien d'éffrayant. Je ferai presque le gentil homme qui ne veut rien à personne.

Je sais que je ne suis pas très convainquant, mais au point de me faire un vent comme ça me outre sérieusement. Après s'avoir escusé, la jeune fille passe à côté de moi pour s'éloigner. Je garde la tête d'un bonhomme gentil, même quand je suis sûr qu'elle ne peut plus me voir. Mon gros tas de compagnon regarde la fille s'éloigner avant de se tourner vers moi :

-Dis, tu pense qu'on lui a fais peur?

J'ai envie de lui répondre que j'en ai rien à faire, mais si on ment, autant mentir jusqu'au bout, même pour le caractère. J'allais lui répondre lorsque je regarde difficilement au-dessus de son épaule grasse épaisse et sûrement délicieuse. Les bruits que j'ai entendu sont bien réel. La jeune fille pleure assis par terre contre un mur. Voilà le moment crucial. Soit elle me fait cofiance maintenant, soit non, et je compte bien la mordre. Une proie n'est pas seulement un humain que je dois attaquer, il y a aussi un travail tordu, ce que je n'aime pas. J'aurais peut-être le ventre qui gargouille si ce ne serait pas du sang que je vais boire ce soir. Le gros tas derrière moi me tape sur l'épaule pour attirer mon attention, tout ce qu'il arrive à attirer c'est mon poing dans son bid. Mais il sent rien.

Il me demande si je compte aller la réconforter. Je sourit sadiquement en me tournant vers lui et je secoue la tête. Oui mon gros, je vais aller la réconforter, version Alexander...Alex! J'aime pas mon nom en entier, c'est horrible. Cela suffit. Je donnema bourse à Sinom et je lui dis d'aller manger, de me laisser tranquille. Va voir là-bas si j'y suis. Je m'approche ensuite doucement d'elle. Lorsque je suis près d'elle, je m'assoie par terre - Mon beau pantalon tout neuf !!- et je reste là, la regardant sans rien faire. Puisque je ne peux pas la convaincre avec des mots, je vais tout simplement la soutenir mentalement. Je voudrais bien savoir ce qu'elle pense, mais je ne fais que contrôler les pensées, je ne les devine pas. Peut-être arriverais-je à lui faire entrer dans la tête que je suis un gars de confiance.

Le gros tas qui me sert d'ami dont je ne susi pas du tout conscentant est loin derrière moi, en train de manger dans un restaurant. Il à suivie mon "conseil" et c'est heureusement pour lui parce que sinon je lui aurait donné mon poing bien sérré dans sa tronche. Il est gonflant.

-Je suis vraiment désolé si je t'ai fait peur, tentais-je, mais je ne veux que ton bien

Et ton sang surtout !

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 81
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Dim 11 Sep - 16:19           
.................................................................................................................................................................................................................................

Toujours pleurante je ne vit pas que l'homme que je venais de quitter venait de s’asseoir à côté de moi et me dit :

_ Je suis vraiment désolé si je t'ai fait peur mais je ne veux que ton bien.

Je ne l'entendis pas. J'étais enfermée dans mon cauchemar. Je revoyais mes parents se faire tuer. Je me mis à hurler et à me balancer d'avant en arrière tout en demandant pardon. Soudain tout devint noir autour de moi et je me demandais si je venais de m'évanouir ou pas. Puis je perçus une lumière et plus je me concentrais dessus plus elle me paraissait s'élargir. A force de regarder la lumière je distinguais des ombres et les ombres devinrent solide jusqu'à former deux personnes. Je me reconnus immédiatement mais il y avait aussi l'homme à qui je venais de parler. Il était penché sur moi et un truc rouge descendait dans mon décolleté. Soudain je compris ce que signifier le truc rouge. C'était mon sang. L'homme se redressa et me serra dans ses bras et avec une de ses mains il me releva le menton pour que nos regards se plongent l'un dans l'autre puis tout doucement il m'embrassa. Après le baiser tout s’effaça et je me retrouvais couchée sur le côté. En me redressant je m'aperçus que j'étais tombé sur l'homme dont je ne connaissais même pas le nom. Gênais je rougis et me rappelant de la vision que je venais d'voir je me relevais en sortant une dague :

_ Que me veux-tu ? Je sais que tu es un vampire ! Et si tu veux mon sang tu peux toujours te brosser !! Jamais tu ne m'auras ! Je suis protégée des Dieux ! Jamais tu ne pourras me toucher !

Pendant que je disais ça je sentais que mon corps ne me soutiendrais pas. La vision que je venais d'avoir m'avais vide de toute mon énergie. Je m’effondrais sur l'homme. Honteuse de mon comportement je me remis à pleurer tout en rangeant la dague de mon père. Je ne voulais pas faire de mal à un homme que je ne connaissais pas même si il était du côté du mal. J'essayais tout de même de me relever. Sans résulta. Mes forces m'avait abandonné et je commençais à avoir froid. L'inconnu dégageait une chaleur qui pouvait me réchauffer alors sans plus réfléchir je me blotti contre lui. On aurait dit un petit chaton. Je ne savais plus trop si ce que je faisais était bien ou mal. De toute façon je n'aurais jamais pût me battre contre lui. Il aurait réussi à boire mon sang et d'après les légendes plus on se débattais plus on souffrait. Autant que je sois utile à quelqu'un. J'avais pris ma décision.

_ C'est bon je capitule ! Il vaut mieux pour moi de mourir maintenant pour ne plus que je souffre. Aide moi à en finir que je puisse retrouver mes parents et être enfin heureuse. Je n'ai pas ma place ici. Ses deux hommes auraient dût me tuer à la place de mes parents. Ils n'avaient rien demandé. Aide-moi. Moi la pauvre semi-elfe semi-ange. Je t'en serais très reconnaissante, toi l'homme que je ne connais pas le nom...

Sur ses paroles je m'évanouie et je ne sut pas ce qui allait se passer ensuite.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Dim 11 Sep - 17:21           
.................................................................................................................................................................................................................................

Je reste surpris, la voyant bouger comme une sangsue. Elle n'est pas bien dans sa tête ou c'est moi. Super, j'arrive même pas à me faire une fille qui hurle pour rien. Suis-je si indiscret que ça, peut-on vraiment me reconnaitre directement, j'ai fais pourtant mon sourire angélique. C'est tellement humiliant que j'en veux à la terre entière pour avoir créer les humains. Je suis obligé de me nourir de sang tout cela pour garder le self-contrôle de moi-même. Je me relève, les deux bras derrière la nuque en regardant le porc que j'ai apprivosé manger dans le restaurant de loin. Je l'envie un peu, lui il peut manger et boire à sa faim sans être pourchassé par des centaines de crétins à fourche et à torche. Ou être attaqué par une folle à dague. Oui, en effet, après s'être renversée sur le côté, ma futur proie se releva avec une dague qu'elle a dans la main en me disant qu'elle sait qui je suis.

Mais heu ! Pourquoi je susi tellement pas discret, je suis facilement repéré, pourtant je suis le plus fort en chasse infiltré, même si ce n'est pas un sport acceptable. Je regarde derirère moi du coin de l'oeil, entendant mon "serviteur" rire de la facilité avec laquelle la fille qui est devant moi à découvert mon secret. Je soupire, sans même chercher à me défendre et d'essayer de trouver une ruse ou une explication sur mes dents pointue ou sur le fait qu'elle c'est trompé. Je me prépare à lui sauter dessus, la mordre de toute mes forces sans lui laisser le temps de s'enfuir, je visualise déjà comment ça va se passer. Un hurlement retentit dans la ville et mon sang est ensanglanté du sang qui ne m'appartient pas. Mais malheureusement pour moi, elle se heurta contre moi. Je reste surpris de la voir se blotir contre moi alors qu'il n'y a pas trente seconde elle me menaçait avec son arme qu'elle rangea. Je pousse un soupire de soulagement. Je vais pouvoir enfin boire un coup.

Mes pauvre habits, bon si c'est le prix à payer pour se délécter de sang d'une fille, je peux détruire tout mes sweet ça ne me dérange pas. Cela fait un baille que j'ai pas pu goûter à du sang fraie puisque depuis que j'ai rencontré le boulet de service je n'ai plus rien mangé. Sur ce, j'ouvre grand la bouche, mes dents pointues dehors en préparant ma morsure losqu'elle s'agrippa à moi et m'annonça qu'elle capitule. Ca, j'avais bien compris, mais ce qu'elle ne s'attendait pas à voir c'est sûrement que je vais la laisser en vie. Elle me fait pitié, moi je suis juste un garçon méchant qui veut survivre parce qu'il meurt de soif, c'est tout. Puis je comprends qu'elle est mi-elfe mi-ange et qu'elle ne connais pas encore mon nom. Pour le nom, c'est normal on ne le dévoile pas quand on veut mordre, mais un être mi-ange mi-elfe, c'ets du jamais vue. Un hybride ? J'en avais jamais rencontré auparavant, et cela me laisse perplexe suivant la situation. Je vais vraiment mordre une semis elfe-ange ? Peut-être bien que oui finalement. Mais d'abord, un petit détail à régler :

-Si mon nom à tant d'importance...Alex

Quoi ? Non je n'ai pas mentie, je m'appelle Alexander, mais j'aime pas ce nom alors je garde mon surnom qui, c'est vrai, est bien plus cool. Ces mots sont chuchotés, presque éteints par une voix pleine d'une envie de morsure. Oui cela me démange, mais j'hésite, pas parce que la découverte précédente m'a fait un choc, mais plutôt parce qu'il risque d'avoir des témoins à éliminer. Ho et puis zut, je me ferais un bain de sang ce soir. Un pose ma tête sur osn épaule, écartant son col parce que ça me gêne. Pourquoi les gens ne peuvent pas se balader le cou à l'air ? Ca me faciliterais la tâche. Ce n'est pas le moment de penser à ça, reprends toi ! J'ouvre une seconde fois la bouche posant mes dents tranchantes sur sa peau. Fini de perdre du temps, un vampire est fait pour mordre, pas pour culpabiliser, je ferais ça après, pendant mon bain de sang. Je la regarde une dernière fois, évanouïe. Elle n'a pas pus supporter la tension, pas grâve.

Le sang qui s'écoule dans ma bouche est toujours l'une des sensations les plus magnifique qui soit. Mes dents sont entrées dans son cou, plongeant mon visage dans un éclat de sang. Ce goût légèrement sucré me donne envie de ne pas m'arrêter, de pomper son sang jusqu'à la dernière goûte, ne pas laisser de trâce à l'intérieur. Je force même sur la morsure pour en avoir plus. Enfin.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 81
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Dim 11 Sep - 23:26           
.................................................................................................................................................................................................................................

Je n'avais pas encore sombré totalement et je l'entendis dire qu'il se prénommé Alex... Alex quel beau prénom. Il lui va bien. J'étais bien dans ses bras même si je savais que c'était la fin... Je le senti se pencher sur moi. Alex enleva mon col et posa ses dents sur mon cou. Il paraissait hésiter puis finalement il me mordit. Cette morsure me sorti de mon évanouissement. La sensation que j'éprouvais était bizarre. Jamais encore je n'avais ressenti cela. J'avais mal mais j'avais aussi une sensation de bien être. Cette sensation effaça vite la première. C'était comme si je voulais qu'il boit encore mon sang sans jamais s'arrêter. Mais plus il buvait plus je me sentais défaillir entre ses bras. En silence, je l'implora pour qu'il arrête. Finalement je ne voulais pas mourir. Je tenais trop à la vie pour partir. Je m'écartais un peu de lui et senti ses canines sortir de mon cou. Je le regardais droit dans les yeux. Alex... Pourquoi se prénom tourné en boucle dans ma tête depuis qu'il me l'a dit ? Je n'en sais rien. Tout ce que je sais c'est qu'il n'est pas si méchant que cela même si c'est un homme. Mais si son acolyte reviens je crois que je vais mourir. Il me fiche trop les jetons. N'ayant pas beaucoup de force je retombais sur son torse. Étrangement, je me sentais en sécurité ainsi. Je pense que si c'est bras se referme sur moi...

Ma pensée n'eut pas de fin. Je venais encore de m'évanouir. Quand je me réveillais je ne me trouvais plus dans la rue sur le torse d'Alex mais dans une chambre inconnue, dans un lit. Paniquée, je me redressais vite. Personne avec moi. Je me levais donc précautionneusement. J'arrivais dans une salle de bain. Voyant toujours personne j'en profitais pour me débarbouiller et me recoiffer un peu. Une fois que je me jugeais plus présentable je passais une autre porte cette fois je me trouvais au pied d'un escalier. Je le prit toujours en faisant le moins de bruit possible. Je débouchais sur une grande pièce avec beaucoup de bruit. M'avançant un peu je découvrit une réception. Une dame m'aperçut et s'approcha de moi avec un grand sourire et me dit :


_ Ah mademoiselle vous êtes réveillé. Je commençais à m'inquiéter de savoir si vous étiez toujours vivante. Votre ami vous attend là bas. Dans la salle de restauration. C'est lui qui vous à amener ici.

_ Merci madame...

Je ne savais pas quoi ajouter de plus et je ne savais pas de qui elle parlait. Un ami ? J'avais UN ami ? Je ne parle pas aux hommes pourtant ! Je me dirigeais tout de même vers la salle que la dame m'avait indiqué. J'était curieuse de savoir qui était mon ami. Je ne savais même plus où j'étais et ce que j'avais fait la veille. En entrant dans la pièce je vis qu'elle était pleine de monde. Des hommes... Beaucoup d'hommes... Trop d'hommes... Mais aussi des femmes et des enfants. Puis mes yeux se posa sur une personne... Alex... Tout les souvenir de la veille me revinrent en mémoire. Ce type était un vampire... Néanmoins je m'approchait de lui. Pourquoi m'avait-il amené ici alors que j'étais son repas ?

_ Alors le repas fut bon ?

Cette question me sortie de la bouche sans que je ne puisse la retenir. Honteuse de se que je venais de dire je me repris et lui dit :

_ Désolée... Je ne suis pas habituée à parler avec des gens de... pas... fin... avec des hommes....

Je rougis bêtement ne sachant pourquoi. Je me sentais gêné aussi parce que les gens me regardais. Pour fuir leur regard je m'assis en face d'Alex.

_ Au fait je me nomme Phoebe ou Anna-Lyza comme vous le souhaitez. Et je vous remercie de m'avoir amené ici... C'est gentil de la part de quelqu'un qui prend les gens pour son repas... Même si ce n'est pas de votre faute.... Puis-je savoir ce que vous allez faire maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Dim 18 Sep - 11:57           
.................................................................................................................................................................................................................................

Je perds le contrôle de moi. Ca fait tellement longtemps que je n'ai pas eu ce goût sur la langue, tellement de temps que je n'ai pas sentit un corps s'affaiblir dans mes bras, glisser hors de mon étreinte. Sentir la poigne qui tenait fermement ma chemise noire lâcher petit à petit, tombant dans une somnolence de mort fut une chose que je n'ai pas ressentit depuis des lustres. Mais, alors que je ne peux pas m'arrêter, je ne le veux pas la serrant encore plus fort contre moi, elle me repoussa. Je reprends mes esprits, la voyant tomber dans le vide. Le vide? Non, elle se cogne contre moi. Je ne sais pas ce qui se passe, mais j'ai l'impréssion qu'elle n'est plus consciente, peut-être ne l'était-elle pas depuis le début, il faut être fou pour laisser un gars comme moi faire une victime.

Un flot de sang tombe de mes dents pointues et meurtrières, ensanglantées aussi, c'est possible. Le sang tombe sur la bléssure que je lui ai infligé, sans vraiment le vouloir puisque ma première intention était de me nourir. Je suis obligé de faire du mal pour boire, c'est pas vraiment ce que j'appelle une vie, mais bon, on s'y fait avec le temps. Il y a aussi du sang que je n'ai pas pu boire qui cuole le long de son cou. Il est vrai que j'aime boire ce liquide qui est vital pour tout être humain, mais je m'en veux un peu, qu'un tout petit peu. On dirait que je suis un manipulateur, ce qui est le but pour un vampire, mais j'aime pas ça, j'y vais francos d'habitude, je sais pas ce qui m'a prit. Je ne vais tout de même pas la laisser creuver ici comme un chien, c'est mon genre oui, mais je vais me faire arrêter si je la laisse ici. Je la couche par terre, gardant sa tête au-dessu du sol. Je la regarde, me demandant bien ce que je vasi faire maintenant. Je suis pas vraiment fort pour la suite et ça m'énerve. Ma main et posée sur son cou en sang, tentant en vain de stopper ces vagues de sang qui me donnent envie de mordre une seconde fois dedans. Je décide de bouger, je la prends dans les bras comme un héros, que je ne suis pas d'ailleurs. Si on me voyait.

J'aime pas les héros en plus. Pourquoi faut-il qu'ils soient toujours ceux qui gagnent? Les méchants alors, c'est les plus forts et ils se font écraser à la fin. Et en plus, je doit me faire passer pour un gars comme ça si je ne veux pas qu'on me poursuive avec des fourches et des lancent et criant ma mort.Je soupire. Le premier repas que je me fais et je veux déjà plus manger une seconde fois, c'est horrible de devoir faire ça. C'est pas mon jour aujourd'hui ! Et ça ne fais que commencer. J'arrive à côté de Sinom, ce gros porc est encore en train de manger qui est sencé être celui qui garde mon or, mais il ne fais que l'utiliser. Il porte un regard sur moi, je le connais en plus ce regard. C'est le genre de regard qui toblige à sortir ton fric pour de la bouf, c'est le truc qui veut dire ...

- J'ai pas assez d'argent !

Je pousse un soupire, la fille toujours dans mes bras, j'en ai même pas eu, quel s***p tout de même. Et moi? Je vais me faire voir? Il a bouffer tout le retaut avec mon argent et j'en ai même pas eu, quelle arnaque. Non mais regardez son ventre, c'est une mongole fière, je me demande encore comment il fait pour pas s'envoller....Oui bon okay, il est trop lourd. Faut pas pousser, j'en ai même pas eu, quel radin ce mec. Quoi? Je le suis aussi et alors? Moi je fait pas faire faillite à tout les vendeurs de boufe du coin. Et j'en suis bien heureux, j'ai pas envie de devenir énorme, et si je mangerais autant je devrais sûrement prendre un second travail pour pouvoir payer la note de nouriture de la semaine. Trois mille pièce d'or par jour, c'ets insoutenable, heureusement que je sais courir. J elui lance un regard complice avant de prendre mes jambes à mon cou, suivit de ce gros tas. Après quelques minutes en courant comme des fous, ce gros mec en à déjà plus dans les jambes, je continue donc tout seul. Après tout, c'est pas grâve il loupera la fète. Oui, ne fête, dans mon immeuble, enfin dans mon ancien lieu de résidence. Ho et puis zut. C'est la seule maison qui à exactement toute les lumières allumées. On entend des gens chanter tellement fort que ça me casse les timpants tellement ils chantent faux.

Je donne un violent coup de pied contre la porte -qui en passant explose litéralement contre le mur-et je en payerais pas la casse. Tout le monde me regarde, les gens ne chantent plus et ne mangent plus lezs délicieuses cottes de boeuf. J'en ai plein le dos de la bouf que je ne peux pas manger. Tout le monde nous regarde. Nous parce que la jeune fille dans mes bras atttire plus l'attention que mon chemisier taché de sang ou que mes dents maléfique. Je me décide à parler

-Heu.....Bonsoir...

Une femme, sûrement la gérante de l'appart' arrive vers moi, allarmée. Une assez belle femme, mais trop vieille pour moi et elle est sans doute déjà avec un mec. Bref, elle me prit la demoiselle des mains en disant "Ne vous inquiétez pas pour votre amie, je vais la moiter à l'étage"

Mon...Amie? Jr n'ai pas d'ami ou d'amie, juste des boulet qui me suivent, je fais référence bien sûr au dévoreur de restaurant, ou des proies, tel que la fille qui à eu la malchance de tomber sur mio ce soir. Alors que je suis planté devant les escaliers, une bande d'humain complétement bouré, leur haleine sentait l'alcool à une forte quantité, vinrent m'attraper avec leur bières dans les mains et m'emener dans un coin où seul les hommes étaient là. Quoiqu'il y avait des femmes, mais c'était plutôt celles qui reméneraient les bourés dans leur chambre. Bref, là je voie le paradis en personne. Une belle assiète de cotte de porc. Je me jette dessus en mangeant tout. Mais j'ai à peine le temps de terminé mon estin que j'entend une voix parler avec la gérante. Cette voix est loin d'être inconnue. Ho....Mon...Dieu, je suis encore là alors qu'elle c'est réveillée; M***e ! Faut que je me casse et vite, mais c'est trop tard, elle m'aborda en me demandant si le repas à été bon. Lequel?

-Heu....Ouai, les cottes de porcs sont éxtras

Quel con. Je sais bien qu'elle ne parlait pas de ce repas là, mais bon ce n'est pas vraiment ce qui me torture et c'est trop tard pour rattraper le coup maintenant. Je la regarde à peine, juste un coup d'oeil. Si elle veut se venger, je suis près. Elle est mal tombée, je en suis pas un enfant de coeur et elle n'a aucune chance de me vaincre, masi ce n'est pas pour cela qu'elle m'aborda. En plus, j'ai bu du sang ce soir -le sien en l'ocurence- et j'ai mangé toute la nuit alors je suis gonflé à bloc. Mais on ne sait pas pourquoi mais elle s'escusa, m'expliquant pourquoi elle était si arrogante. Je pousse un soupire. Les femmes sont toutes les mêmes et j'en ai ma claque. Coquêtes entre elles, mais impitoyable avec les hommes. Je ne prends pas la peine de répondre, ça ne sert strictement à rien. Elle se présente à la plce, et je trouve son nom bien étrange, mais je ne le fais pas remarqué, je veux pas qu'on me dise que mon nom est aussi con que les autres. Alexander est un nom de tapette ! Mais oui, que vais-je bien pouvoir faire maintenant? Bonne question :

-J'en sais rien, demain est un autre jour

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 81
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Dim 18 Sep - 14:22           
.................................................................................................................................................................................................................................

_ Heu....Ouai, les côtes de porcs sont extra.

_ Je ne vous parlais pas de ça mais ce n'est pas grave. Je vais me contenter de cette réponse.

Je ne savais pas si il m'était hostile ou amical je préférais donc ne pas trop l'embêter cependant ma présentation et ma question suivante je ne les retenir. Ce à quoi il me répondit :

_ J'en sais rien, demain est un autre jour.

Certes c'est un autre jour mais j'étais quand même curieuse de le savoir. Pourtant je ne dis rien de plus. Puis une dame assez rondelette se faufila jusqu'à nous et me demanda avec un jolie sourire :

_ Que souhaitez-vous manger jeune demoiselle ?

_ Euh... Une côte de porc aussi ça sera très bien pour moi.

_ Très bien elle arrive tout de suite.

Soudain je réalisais que je ne savais pas où était Isil ni mon Corsouflet. *Oh non c'est pas vrai je ne l'ai quand même pas perdue ! Non non non !!* Je me prit la tête entre les mains tout en maugréant puis me rappelant que Alex était devant moi je lui demandais d'un ton pressent :

_ Où est mon sac ? Tu as reprit mes affaires ? Dit moi oui c'est important pour moi !

Je me sentais paniquée. Mon pauvre Isil devait se sentir abandonné comme la fois où sa mère l'a rejeté. Je me sentais si coupable. Soudain il eut un remue-ménage près de la porte avec des gens qui criait qu'il y avait un monstre. Les gens s'écartaient. D'après ce que je voyais le "monstre" se dirigeait par ici. Je me levais de mon siège pour voir de plus près la "bête". Mon instinct me disait qu'il n'était pas un monstre. Et il avait raison. Dès que j'aperçus le soit disant monstre je me mis à genoux par terre en écartant les bras. Le monstre était Isil. Il m'avait retrouvait et portait mon sac dans son bec. Quand il me vit, il se précipita dans mes bras en tremblant.

_ Oh mon pauvre Isil. Je suis vraiment désolée. Je ne voulais pas t'abandonner comme je l'ai fait. Je m'en veux si tu savais...

Je me mis à pleure de honte mais aussi de soulagement. Il se serrait contre moi mais en m'entendant pleurer il se redressa de toute sa petite taille et posa sa tête sur ma joue. Je l'embrassais doucement puis je me remis debout. Le serrant toujours contre mon coeur. Je m'assis en face de Alex et posais Isil sur mes genoux. Je coupais un petit bout de viande qui m'avait était servit et le donnait à mon Albanix. Il le mangea goulûment et m'en réclama un autre. Je me mis à rire et lui en donnait entre deux bouchées. Une fois que nous avions terminé notre repas Isil me montra mon sac pour me faire comprendre qu'il voulait que je joue. Alors en le caressant je sortie mon instrument et me décala de la table pour être un peu mieux installer. Isil se pelotonna sur moi et attendit patiemment que je me mette à jouer. Mais tout à coup je me rendis compte que je me trouvais entouré d'hommes. Mon Albanix caqueta pour me faire comprendre qu'il voulait que je joue pour lui et pas pour les autres. Portant mon Corsouflet à ma bouche je pris une grande inspiration puis ferma les yeux et je me mis à jouer. D'abord tout bas puis quand une image des Plaines d'Equalza où je volais au dessus avec Isil. Ma mélodie devint joyeuse. Une autre image passa devant mes yeux fermés. Je me trouvais encore dans les airs mais là j'allais descendre vers les Clairvoyantes. Je plongeais vers l'eau puis ressortie et éclaboussa Isil qui passait au dessus tout en riant. Je ne savais pas si mon Albanix pouvais voir les images que moi j'envoyais à travers ma musique mais ce petit moment me fit du bien. Toute la tristesse que je venais de ressentir s'évacuer. Encore une image. Plus triste cette fois-ci. Je me trouvais en compagnie de Aranwë devant la tombe de papa et maman. La mélodie jusque là joyeuse ralentie pour devenir plus triste. Je revis aussi le moment où, seulement deux ans après la mort de mes parents, j'étais allée seule sur leur tombe pour leur parler, je n'avais pas sorti un mot j'avais juste pleurée en me balançant d'avant en arrière. Aranwë m'avait trouvé ainsi et m'avait serré contre lui tout en me chantant une berceuse. Je ne savais pas si dans la salle tout le monde me regardait en m'écoutant ou si les gens en avaient rien à faire. De toute façon je ne jouais pas pour eux mais pour Isil. Alors qu'ils m'écoutent ou pas je n'en avais que faire.

Une fois que j'eus terminé ma musique je m'arrêtais mais pas brusquement. Je ralentissais le rythme en baissant le volume. Quand il n'y eut plus de musique du tout je rouvris les yeux et découvrit que tout le monde était bouche bée. Je redressa la tête et les gens se mirent à m'applaudir. Certains tapant sur les tables, d'autres dans leur mains et d'autres encore en tapant leur pieds par terre pour faire encore plus de bruit. Dans ce vacarme Isil se réveilla en sursaut. Je lui posais une main réconfortante sur la tête mais je ne me sentais pas très bien. Tous ces gens qui m’acclament... Je n'osais pas regarder Alex. Je ne voulais pas savoir si il avait aimer ou pas...

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Ven 28 Oct - 22:41           
.................................................................................................................................................................................................................................

Ca ne m'étonna même pas. Comme si je ne m'étais jamais douté que ce soit disant "repas" était les fameuse côtes de porcs que cette hotel cuisine si bien. C'est pas du sang tout frai peut-être, mais j'aime ça et je ne peux pas m'enmpêcher d'en reprendre une et de la mordre à pleine dents, surtout avec deux d'enter elles qui arrachent tellement bien la chair que ça devient d'une facilité déconcertante de manger une chose pareil. Le pire dans tout ça, c'est que j'ai tellement la bouche pleine que quand le serveur demande à cette fille ce qu'elle veut, j'arrive même pas à articuler une cotte pour moi. Quelle poisse. J'ai même pas le droit à du rab parce que je mange trop vite sans m'en rendre compte, c'est pas un drame ça ? Quand je pense à ce gros tas qui me sert de compagnon et de garde manger. Comment fait-il pour s'empiffrer aussi vite sans avoir à en subir les conscéquence, je me demande bien comment c'est possible de manger aussi vite et tellement. C'est trois estomac d'ours polaire en même temps ce mec. Ce ventre sur patte est vraiment dégeu et intérréssant à la foit. Même si, en ce moment, ce qui ets plus intérréssant à mes yeux c'est bien cette pettite qui se tient devant moi comme si j'étais en monstre.

J'ai envie de lui hurler de ssus en lui demandant ce qu'elle a à "m'attaquer" comme ça. Comme si seul les être "normal" avaient le droit de se nourir. Je ne bouffe pas que du lapin vivant ou autre animal plus difficile à choper les uns que les autres. Et puis je n'ai pas à m'expliquer, j'ai suivie ma soif et mon instinct de survie, tout le monde aurait fait pareil.

Et je commence à perdre patience lorsqu'elle commence à me les briser en hurlant où j'ai mis son sac. Comme si j'avais prit le risque de rester une seconde et de m'embarrasser de choses inutil comme du maquillage ou je ne sais quoi d'autre encore que seules les jeunes filles comme elle possèdent dans leur sac. Non je n'insinu rien, bande de débiles. Et comme si sa voix me cassait pas assez les oreilles, il y a tout un troupeau d'humain qui hurle au monstre. J'essaye de voir, mais cette pot de colle que j'ai aimablement sauvé, j'avais pas vraiment lr choix sinon je serais sûrement pourchassé en ce moment, ou même pire, fait presque un bon pour aller voir ce "monstre". J'ai rien vu moi. Et puis merde.

J'attrape le serveur de tout à l'heure par le col, m'obligeant à me lever, je le crache presque dessus mes mots en lui ordonnant une assiète de sa meilleur bouffe. Pour ne pas me faire repérer, je ne le souleve pas, mais j'aurais voulu lui tordre les vertébres. Puis lorsque je m'assis à ma place, pas longtemps après, cette plaie de fillette se rassit à mes côtés, malheureusement. Elle veut pas aller voir dans la rue si il n'y a pas un autre vampire pour la tuer ? Franchement, c'est chiant d'être le seul à vouloir sortir le jour comme la nuit à la vu de tous. Par chance, pour une fois surtout, j'y gagne quelque chose, je pu enfin voir ce que ce fameau "monstre" était et, croyez moi, même ma bouille d'ange est bien plus monstruieuse que ce bout de mangeaille à plume. J'ai envie de la bouffer, mais je ne le fais pas. Pourquoi ? Bien parce que j'ai une bonne vingtaine d'humains comme dessert et du steak de je ne sais quel animal. Vous venez de découvrir mon machiavélique plant démoniaque. Oui, je compte bien me faire un toast d'humain à la fin de la soirée. Faut seulement que je retrouve mon acolyte pour lui éviter de se faire bouffer par mes crocs assoifés de sang. Acolyte gras, gros et surtout parasite, du genre à vous bouffer toute vos économie et votre bouffe en même temps et en cinq minute montre en main.

Je jetait un coup d'oeil à cette femme, elle était en train de s'amuser avec son frole de machin. Je préfère le voir dans mon assiète, en plus j'ai un couteau à ma portée, ce sera un super truc, mais attendons le dessert avant de faire un truc bizarre okay ? Et allez pas prévenir cette casse-pied sinon je vous bouffe. Je ne me rendait même pas compte de la musique qui résonnait dans la pièce, j'avais même l'impréssion d'être le seul à ne pas m'en soucier. Pendant que toute la salle la regardait, écoutant, je bouffait ma viande comme le carnivor que je suis, en faisant le plus de bruit possible en machant. Si je fais chier, c'est le but les gars, pas d ebol. Il y en a un quu'est venu me chuchoter de faire moins de bruit, mais je le fis changer d'avis d'un seul regard meurtrier. Pff, saloperie de gibier. Puis un vacarne pas possible retentit. Toute la pièce tapait des mains, des pieds, sur les tables, il y en avaient plusieurs qui sifflaient. J'aimais pas ça. Je me servit un verre de vin avant de retourner à ma bouffe.

J'en avais tellement marre de ce bruit infernal que je serrais tellement mon verre qu'il explosa dans ma main. Je la porte à ma bouche avant de lecher tout le sang qui s'écoulait des bléssures. Reposant ma main sur la table, je me relève. Aller Alex, c'est ton tour d'entrer en scène. Je commence par un petit ricanement, rien qu'un sifflement que personne ne reconnait dans ce vacarne. Puis ce ricanement se transforma en un petit rire que des adultes ou des personnes agées, prisent pas la nostalgie de leur enfant reconnaitront comme un rire d'enfant. Plus ce rire s'amplifiait, plus il devenait térrifiant jusqu'à ce que mon rire diabolique retentit dans les moindres recoins de la salle. Il dura ensuite quoi, deux minutes.

- La musique, c'est bien une distraction de proie comme je les hais.

Un homme se leva, pas vraiment d'accord avec moi, va savoir ce qu'il se passe ensuite.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 81
Date d'inscription : 31/08/2011
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Sam 14 Jan - 23:20           
.................................................................................................................................................................................................................................

En entendant une sorte de sifflement à côté de moi je ne pûs me retenir de regarder de qui il provenait. Alex... Son sifflement se mua petit à petit en un rire effroyable. Il me donna des frissons et Isil se mit à pousser des cris stridents de détresse. Je rangeais rapidement mon Corsouflet dans mon sac puis je pris mon Albanix avec moi. Il me fallait fuir Alex et tout ses gens. Tous ces hommes qui gardaient les yeux posés sur moi... C'était trop ! Je pris mes jambes à mon cou. Arrivé à la porte je l'ouvris à la volé et... Et me trouvais nez à nez avec un homme plus grand que moi, comme d'habitude. En levant une tête apeurée sur l'homme je me rendis compte que c'était celui qui accompagnait Alex. Pourquoi fallait-il que ce soit lui, déesse ? Je partis dans l'autre sens pour lui échapper. Manque de pot pour moi, je me mélangeais les pieds et basculais la tête la première. Ensuite je vis le coin d'une table de près puis plus rien...

Tout autour de moi n'était que vide, noir... Le néant total m’entourait... Qu'étais-je censée faire ? Je me sentais bien dans cet univers sans couleurs et sans personnes... Mais Isil ? Mon pauvre Isil... Je ne pouvais pas le laisser avec tout le monde. Il serait perdu le pauvre. Il faut que je revienne... Comment ? Vite Phoebe trouve une solution !! Et dans cette confusion la plus totale de mes sentiments une autre image s’est imposée dans mon esprit. Alex... Mais pourquoi pensais-je à lui alors que c’est de sa faute si j’en étais là ? Devais-je lui en vouloir ? Non...

Tout à coup une douleur, du froid... Je ne savais pas d'où cela provenait ni où est-ce que j'avais vraiment mal mais je me sentais revivre et c'était le principal. Il me fallait maintenant retrouver l'usage de mes muscles. Encore une vague de froid me tomba dessus... Mais d'où cela venait-il ? Et c'est quoi ça ?... Des mains ? Des mains qui me secouent... Allé je vais réussir à revenir il le faut ! Isil je reviens !! Je ne t'abandonne pas !! Promit ! Encore une fois l’image d’Alex se superposa avec celle de mon Albanix. Mais pourquoi ? Aucune idée...

Les mains continuaient de me secouer. Petit à petit je commençais à entendre de nouveau, puis ce fut au tour de mon corps d'être ressenti par mon esprit. Je n'arrivais toujours pas à soulever mes paupières ni même faire un geste pour qu'ils arrêtent de me secouer comme un prunier !

Au bout d’un moment qui me paraissait avoir duré une éternité je recouvris tous mes sens. La première chose que je fis c’est de serrer fort mes paupières avant de les ouvrir d’un seul coup. Je vis à ce moment deux visages. Un que j’avais vu un peu plus tôt et un autre qui était celui du serveur de tout à l’heure. Un homme... Pourquoi ne pouvaient-ils jamais me laisser ! J’avais peut-être l’apparence d’une gosse mais je n’étais quand même pas une poupée qu’ils pouvaient manipuler à leur guise ! Tous mes sens maintenant en éveille je me relevais d’un coup, c’était lui qui me secouait un peu avant que je me réveille. En un seul bond je fus à l’autre bout de la pièce avec mes dagues en main.


_ Vous me touchez encore une fois et je vous égorge !!

Ils allaient sûrement me prendre pour une malade mental, et cela m’arrangerait très bien puisqu’ils n’oseraient tout de même pas mettre un malade mental en colère ils risqueraient d’y avoir des problèmes et j’étais certaine qu’ils n’en voulaient pas.

_ Ok ok. Je m’en vais. Je vous laisse avec elle Loly.

_ Merci c’est trop aimable à toi
, répondit, avec sarcasme, la dénommé Loly.

_ Il-il faut que je parte d’ici ! Et vite !

Je sortie en trombe de la chambre pour la deuxième fois. Arrivée dans la salle de restauration, j’avais toujours mes dagues dans mes mains... Je retournais la lame de celle de la main gauche pour attraper le premier serveur qui passait.

_ Où se trouve mon sac et mon Albanix ? Dit le moi tout de suite !

_ Oui-oui ils-ils sont là-là-bas...

Il me pointa la direction du doigt. Près d’Alex... C’est pas vrai ! Pourquoi devait-il toujours être là ?.. . Devais-je essayé de le connaitre ? Soit ! Je me dirigeais vers lui à grands pas en retournant la deuxième lame sur mon bras pour ne blesser personne sur mon passage. Arrivé devant le jeune vampire je pris soin de ranger mes dagues pour ne pas qu’il les prenne comme une attaque et qu’il ne me saute dessus. Son gros et grand compagnon était à ses côtés, ce qui avait l’air de déplaire fortement Alex... En même temps je le comprenais. Je ne sais pas comment il fait pour être avec lui... Je pris Isil et mon sac puis je regardais Alex.

_ Je sors d’ici. Je n’aime pas cet endroit si l’envie te prend de venir avec moi fait comme tu le souhaites.

Et sans attendre sa réponse, je tournais les talons et sorti de l’auberge. Dans la rue j’inspirais à fond l’air frai. Il faisait bon sous se petit soleil qui avait un peu de mal à percer ses nuages. Je regardais la porte de l’auberge puis avançais lentement... Alex allait-il venir me parler ? J’en doutais mais au fond de moi je voulais savoir pourquoi un vampire m’avait épargné... Avait-il eu pitié de moi pour me laisser la vie sauve ou alors j’allais lui servir de repas jusqu’à ce qu’il se lasse de mon sang ? Je chassais rapidement cette hypothèse de ma tête, je ne souhaitais pas devenir une esclave d’un vampire, ni même de personne...


[HRP : Voilà enfin la réponse. Prends ton temps pour répondre. Mais si tu as de l'inspiration n'hésite pas j'essayerai de te répondre assez rapidement. Si tu veux que je modifie quelque trucs je peux le faire y a pas de soucis =)]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]   Lun 16 Jan - 21:11           
.................................................................................................................................................................................................................................

Ho, la déche. Pourquoi c'est toujours moi qui tombe sur les cinglés du coin. Mon rire machiavélique que j'aime tant l'avait foutu une de ses peurs, elle partit en courant. Je me remit à rire. Bien que l'homme c'était levé, il eu la même réaction que moi, un rire. Mais le mien est bien plus classe que celui d'un simple humain. Je les hais ces proies inutiles qui ont, il faut bien l'avouer, décimé une partie de ma race dans ce village. Mais lorsqu'elle essaya d'ouvrir la porte, elle rentra immédiatement. Je me demande bien ce qui lui passait par la tête. Puis je comprends d'un seul coup une fois que Sinom pose ses pieds sales à l'intérieur. Il essaya de la rattraper, parce qu'il ne voulait pas lui faire peur. Mes rires venant du plus profond des enfers donnaient un certain bruit de fond non déplaisant pour ma pomme. Puis, on ne sait comment, elle tomba et se fracassa le crâne contre la table. Après avoir éclaté de rire, je me lève et je passe de mon gras double. Ha, il est vraiment casse pied, mais qu'est-ce qu'il ai utile sur le coup.

Je lui tape amicalement le bide. Il a fait du bon travaille. Un sourire au lèvres, je sors, laissant les humains s'occuper de la fille qui m'a déjà assez cassé les pieds. Mon garde mangé sur patte me suit. Je marche un moment dehors, sous la pluie qui n'arrêtait pas de tomber. J'aime ce temps de m***e. C'est bien les jours comme les autres. Mais comment on passe d'une nuit agitée en une nuit pluivieuse aussi vite ? Je comprends rien à la météo. De toute façon, qu'importe. Je suis maintenant tranquille. Je pose mon dos contre un mur humide et je ferme les yeux. L'autre boulet me tapotte l'épaule et je lui réponds que non. Non mais il croit quoi ?! Je vais pas lui donner encore à manger ! C'est vraiment déséspérant de voir un humain manger autant. Si moi j'étais comme lui, ça ferait quoi ? Tout les humains mouraient les uns après les autres sans aucun répit. Mais je me retiens, par respect à cette race misérable. Ils deviendront bientôt tous mes esclaves. Je vais prendre le contrôle de cette ville. Attendez, je m'emporte là ! C'est pas mon intention !

Ouais, cette ville est trop...Délabrée pour que je vive dedans. Je veux la rénover un peu. Quand vous voyez la tête des artisans le soir, ça fait peur. Ils fument pas que la pipe eux. J'en ai un peu marre de tout ces gens qui prennent les impôt à des personnes qui ne peuvent plus les payer. Je n'ai pas de compassion pour les humains, j'ai de la compassion pour la ville dans laquelle je suis né. Je vais redonner à cette ville sa gloire passée, mais pas à ses habitants. Bien que, pour avoir un bel endroit, il faut des gens heureux. C'est ça qui me rends véreux. J'ai envie de tous les enfermer dans un puit et de partir dormir un peu. Je suis vert là...

Simon vient me voir, encore une fois, mais cette fois avec une tranche de jambon entre les dents. Il a dû aller les chercher dans le bufet à volonté. J'aime pas manger trop, le ventre me fait mal après. Je ne suis pas une petite nature, mais je préfère les aliments de choix. Par exemple, ce soir, je n'ai pas vraiment prit ce que je préfère, mais on n'a pas tout le temps ce qu'on veut. Je sais, je suis méprisable, mais que voulez-vous. C'est ça mon charme et il est..Irrésistible. C'est vrai, les femmes n'aiment pas les gens comme moi, mais les démones..Ho ! Je suis un tombeur. Faut dire, elle n'aime pas les petits anges. Mais bon, c'est la vie. Bref, je n'aime pas quand il arrive comme ça, mangeant quelque chose. Parce que s'il mange déjà, il ne va pas me demander de l'argent, et s'il ne me demande pas d'argent, c'est qu'il va faire deux choses. Soit il me fait la moral, soit il me demande si on est perdu.

Et, effectivement c'est pour me faire la moral.

-Tu veux aller où ?

Je ne réponds pas. C'est inutile puisqu'il le sait que trop bien. Il me suit partout et sait précisément toutes mes intentions.

-Tu crois que c'est une bonne chose de la laisser là ? Elle...

-Ferme là !

Il me gonfle. C'est quand même allucinant de voir un gars aussi casse pied et inutile. Je n'ai pas de regrets. Je ne vais pas retourner dans cette maison de fou, me poser dans un coin et attendre cette ex-proie pour faire ami-ami devant une tasse de thé. Puis la jeune femme qui s'occupe de la fête sort les poubelles. Ainsi que les affaires de Phoebe. Son animal de compagnie. Tant mieux pour lui. Il ne faut pas s'attacher à une perdante. Pourtant, mon gros boulet va repêcher tout les affaires de la jeune fille et retourna me les tendre.

-Au moins le temps qu'elle les reprenne...

Je pousse un soupire. Qu'est-ce qu'il est c*n. Je prends les affaires, je les pause sur mon épaule et j'avance. Je retourne dans cette fête inutile et je pose tout ça sur la table. Je me pose et j'attends. J'attends encore et encore. Pendant un moment. Puis un brouhaha attira l'attention de gras double. Puis Phoebe vint reprendre ses affaires en m'invitant à venir avec elle. Quoi ? Je le prends comme ça me chante ! Vous allez pas dicter ce que je dosi faire ! C'est moi le narrateur ! Je reste ici. Si elle croit que...

-Tu voulais pas partir au départ ?

Il me casse les pied, et pas que ! Je lui donne un coup de poing et je sors. Je m'arrête une fois dehors en poussant un soupire. C'est trop chiant la vie de vampire. Mon ventre gargouille comme un volcan. Et je veux bien savoir d'où peut bien venir la haine des hommes que Phoebe héberge. Non je déconne, j'en ai rien à faire.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé,

 

---------------

 

 
MessageSujet: Re: Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]              
.................................................................................................................................................................................................................................


Revenir en haut Aller en bas
 

Un vampire et une semi elfe semi ange font-ils bon ménage ? [PV Alex Iyochi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elfes / Semi-elfe
» Gloglo en "semi-afk" organisation de sorties
» Arya Ombrelune
» Cérya Keth - Femme de main
» La cour du roi sous la montagne ◮ Thorin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les Cités du désert :: Swold-