Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Synadren Anadecth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 3
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Synadren Anadecth   Ven 24 Juin - 0:18           
.................................................................................................................................................................................................................................

Mon personnage : Synadren


Synadren Anadecth
Âge : 320 ans
Lieu de naissance : Une vallée reculée au nord du continent double
Race : Dragon
Classe : Guérisseur
Métier : Guérisseur
Lieu de résidence : Nomade
Lieu de présence actuel : Dans la campagne aux alentour d'Estingald

Compagnons de voyage

Armes : Un solide bâton en chêne, ainsi que quelques petites lame dissimulées dans ses sacoches.
Animaux familiers : Aucun, si on ne prend pas en compte la chouette effraie de Mérovée
Personne : Mérovée est un jeune elfe noir ayant soif d'aventure et le coeur sur la main. Il est mon élève et me suis depuis une dizaine d'années

Autres choses à savoir

Ancienne traqueuse, j'ai gardé certaines habilités pour la discretion et une adaptabilité à tout type d'endroits. Evitez de me marcher sur les pattes, bien qu'ayant trouvé ma vocation en soignant et aidant ceux que je pouvais, je sais toujours comment me défendre.

Description Physique
Bien qu'étant une dragonne, je trouve ma forme bipède bien plus pratique. Vous croiserez donc souvent sous l'apparence d'une femme aux longs cheveux couleur feu et à la peau halée. Des marques plus claires ornent mon corps de flammes figées. Un visage rond, des pommettes hautes, des yeux en amande et des lèvres charnues, les hommes me trouvent souvent attirante. Mais yeux restent ceux de celle que je suis vraiment, ambrés, étincelant, scindés par une pupille verticale qui en a mis plus d'un mal à l'aise. De taille moyenne (1m72 lorsque je daigne me tenir droite, et non le dos vouté comme la vieille dame que je suis pourtant). Je m'habille simplement d'une tunique couleur écru, serrée à ma taille par une ceinture en chanvre à laquelle sont accrochées ma panoplie d'escarcelles et de bourses contenant herbes médicinales et nécessaire de soin. Je ne crains pas le froid, mais apprécie le confort d'une bonne cape en laine la nuit venue, ainsi que sa large capuche lors des pluies. Je ne me sépare jamais de mon grand bâton en bois de chêne, usé par mes décennies de voyage sur le continent. Pratique pour la marche dans les contrées escarpées, ainsi que pour remettre à leurs place les brigands pensant me voler.
Lorsque je reprend ma forme originelle, je suis une petite dragonne dont les écailles oscillant entre le rouge sombre et le jaune vif m'ont values le surnom de flammèche dans mon enfance. Je suis plutôt fine et taillée pour la vitesse que le combat. J'ai su utiliser cette caractéristique à mon avantage et, ma fois, je n'étais pas si mauvaise. Malgré ma couleur plutôt tape à l'oeil, je savais me fondre dans les ombres, et tirais partie de ma vitesse pour fondre sur ma victime, tel un immense oiseau de proie.
J'adopte certaines fois ma forme hybride, me permettant de déployer des ailes, ainsi que de sortir mes griffes si nécessaire. Néanmoins, n'aimant pas faire les choses à moitié, il est très rare de me voir ainsi.


Description Psychique
Traqueuse de naissance, j'ai tout d'abord exercé des talents voleuse, avant de passer aux contracts d'assassinat, beaucoup plus lucratif. Cependant, suite au choc émotionnel qu'a été la mort de ma mère, je me suis retrouvé incapable de faire de faire de mal à une mouche. Victime depuis de violentes crises d'angoisse, ramenant à ma mémoire les visages livides de tous ceux à qui j'avais pris la vie, j'ai trouvé une sorte d'apaisement dans la voie du guérisseur. En sauvant des vie, je n'espère pas me racheter aux yeux des autres, ou même d'un quelconque dieu, non, je suis bien trop égoïste pour ça. Je ne le fais que pour moi, et tenter de me soustraire aux fantômes du passé qui continuent à me terrifier.
Je vis pauvrement, persuadée que mon avidité pour l'argent et autres bien matériel qu'avaient pourtant rejetés mon peuple était à l'origine de cette peur profonde qui ne m'avais jamais quittée. J'étais devenue encore plus solitaire qu'avant, ne me liant à personne, coupant les ponts avec mes anciennes connaissance, et restant toujours sur les routes, pour éviter de souffrir à nouveau. Je sais bien que je suis lâche, et que je fuis depuis deux siècles une peur irrationnelle. Malgré le pouvoir de guérisseur que j'ai acquis, je reste incapable de panser mes blessures. Alors je laisse le temps faire son oeuvre, bien que je sache au fond de moi que je suis la seule à pouvoir combattre mes vieux souvenirs. Mais pour l'heure, je ne me sens pas encore prête à y faire face. Je me contente de mon apparence de gentille voyageuse, toujours prête à aider. Malgré cette image que je me donne, je reste une piètre guérisseuse comparé à certain de mes confrères que j'ai pu rencontrer. Alors que certains n'hésitent pas à se mettre en danger pour leur patient, puisant dans leur énergie vitale pour les délivrer du mal, je reste tétanisée à cette simple idée. Par lâcheté, je le sais, j'ai déjà condamné plus d'une personne à mort, et leurs visages se sont ajoutés à la longue liste des fantômes qui me hante.
Lorsque je ne ressasse pas mes vieux souvenirs, je peux être une personne plutôt enjouée. Curieuse de nature, j'aime apprendre l'histoire et les coutumes des autres. J'aime notamment participer aux grandes foires, pour découvrir de nouvelles spécialités culinaires, et participer à des jeux d'adresse dans lesquels j'excelle.


Histoire
J'ai eu une enfance plutôt tranquille, trop tranquille même pour la jeune dragonne que j'étais, et qui avais soif d'aventure. J'ai toujours eu une énergie débordante, et un sens du risque assez relatif. J'ai dû causer de grandes frayeurs à mon entourage lorsque enfant, je m'absentais des jours entier pour explorer toujours plus loin la vallée où nous vivions.
Ces talents que j'avais développés dans mon enfance me furent bien utile lorsque, enfin adulte, je quittai les miens pour parcourir le monde. Les villes me fascinèrent. Je n'avais jamais rien connu de tel, je n'avais jamais vu autant de construction différentes, autant de gens rassemblés en un seul endroit, autant de couleurs de sons et d'odeurs... Mais pour vivre dans cet endroit, je me rendis vite compte que l'argent était indispensable. Je m'habituai rapidement à ce lieu qui m'était pourtant étranger, et mis au service de qui le voulais mes talents de traqueuse. Aucun édifice, aussi bien gardé fut-il, ne me résistait bien longtemps. Enivrée par le pouvoir que me donnait cette capacité à me fondre parmi les ombres, doublée de ma chance insolente qui me faisait réussir tout ce que j'entreprenais, j'acceptai des contrats de plus en plus difficiles, mais également de mieux en mieux rémunérés. Ma réputation dépassa rapidement l'univers du simple cambriolage, et l'on commença à vouloir m'utiliser pour voler une toute autre sorte de chose : des vies. Aveuglée par toutes ces promesses d'argent, et d'artefacts plus beaux les uns que les autres, j'acceptai, sans vraiment réaliser ce que j'étais en train de devenir.
Je vécu ainsi une soixantaine d'années, changeant de ville quand ma situation devenait trop instable, mais je ne m'inquiétais jamais vraiment, ayant compris depuis bien longtemps que celui qui était riche pouvait tout ce permettre, y compris de corrompre les gens un peu trop insistant...
Un jour, lors d'un de mes voyage, je repensai à ma vallée, et décidai de m'y arrêter revoir mes proches. Ils ne me reconnurent que difficilement. Parées de beaux habits, le cou et les bras ornés de colliers et de bracelets scintillants, je ne ressemblais plus à cette jeune femme un peu garçon manqué qui avait quitté cet endroit un demi-siècle plus tôt. Passé le choc de me revoir ainsi, ils me conduisirent à ma mère qui était tombée gravement malade. Sur le coup, je me rappel ne pas m'être inquiétée malgré son air très faible. Je me suis contenté d'envoyer un oiseau vers la ville la plus proche, demandant un guérisseur. Il serait grassement dédommagé pour s'être déplacé dans cette contré reculée.
Je n'ai jamais su si quelqu'un devait venir. Deux jours plus tard, ma mère était morte.
J'ai assisté aux funérailles dans un état second. La nuit venue, j'ai cru devenir folle, j'ai cru mourir. Mon corps ne me répondais plus, j'étouffais, les visages de tous ceux à qui j'avais pris la vie me toisaient, semblant me juger pour mes actes. Je fini par m'endormir, épuisée, le corps et l'esprit en miettes.
Dès les premières lueurs de l'aube, je m'enfuis de la vallée, y laissant tout ce que j'avais ramené de mes années passées en ville. Finalement, tout cet argent que j'avais tant adulé ne servait à rien, pire que cela, tout cet argent venait des vies que j'avais prises, et de toutes celles que j'avais brisées à cause de mon avidité...
Je me dégoûtais. Pendant de long mois, j'errais sans but entre les bois et les villages, mais n'osant plus me mêller aux gens. Chaque soir, les visages des morts me hantaient, et je songeais plus d'une fois à mettre fin à mes jours pour m'y soustraire enfin.
Un jour, je me suis réveillée dans un lit que je ne connaissais pas, avec un affreux mal de crâne et un bras en écharpe. Je n'ai aucune idée de ce qu'il m'est arrivée, mais je dois certainement la vie à Manack, guérisseur m'ayant retrouvé. Mon corps se remis en quelques semaines, mais ce n'était toujours pas le cas de mon esprit. Ne sachant plus que faire de ma vie, mais ne voulant pas reprendre le houleux chemin d'un traqueur, je décidai de radicalement changer de voie. Manack m'accepta comme élève, et je passai de nombreuses années à ses côtés, apprenant les ficelles du métier.

Soigner des gens me permettait un temps d'oublier mes méfaits. Je parcouru donc le continent double avec mon maître pendant de longues années, jusqu'à ce que son âge avancé ne le fasse se retirer. Je savais que tout mon savoir amassé ne le sauverais pas de la vieillesse, et je n'eu pas le courage de revoir quelqu'un mourir. Je repris donc seule ma route, et vécu ainsi pendant plus d'un siècle.

Il y a une dizaine d'années, j'ai rencontré Mérovée, un jeune elfe né guerrier, et ne voulant pas de ce destin. Ne le comprenant que trop bien, je le pris comme élève, et repris avec lui mon voyage. Les fantômes se manifestent plus rarement, mais je les sens toujours former une boule de terreur sur ma poitrine. Un jour, il faudra que je cesse de fuir au travers le continent, et que je les affronte. Mais je n'ai pas encore trouvé le courage de le faire...





Hors RP : Pauline

Votre découverte du forum : En farfouillant sur google :3
Votre expérience dans le RP : Disons 8 ans, dont une grosse pause de 3 ans sur les forums, quand je me suis mise aux jdr sur table ^^'
Avez-vous lu le règlement ? Yup ^^
Que-pensez vous du forum, le design, le contexte en général ? J'aime beaucoup le contexte, d'où ma présence ici ^^ Le design est plutôt sympa dans l'ensemble, j'ai juste un peu de mal avec le texte blanc sur fond noir qui pique un peu les yeux XD

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 3
Date d'inscription : 23/06/2016
Age : 22

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guérisseur
En général:
MessageSujet: Re: Synadren Anadecth   Ven 24 Juin - 15:47           
.................................................................................................................................................................................................................................

Petit up, ma fiche est terminée Smile

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: Synadren Anadecth   Ven 24 Juin - 16:08           
.................................................................................................................................................................................................................................

Bien le bonjour Synadren et encore une fois : bienvenue ! Very Happy
Je te remercie pour les compliments que tu fais au forum (étant moi-même l'auteur du contexte, ça fait chaud au coeur) !
Je te félicite pour ta fiche qui en plus d'être jolie, et tout à fait correcte. Je n'y ai détecté que quelques minimes fautes d'orthographe, tout le reste étant très cohérent avec l'univers.

Il ne me reste donc qu'une seule chose à dire : tu es validée !


Je te souhaite un long et beau voyage dans ces Terres ! N'hésite pas à MP les personnes qui t'intéressent pour RP, ou à demander sur le chat ou dans les demandes.
Puisses-tu ne jamais me croiser en RP Wink (mes DC Catherine et Oliana sont dispo pour RP si besoin)

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé,

 

---------------

 

 
MessageSujet: Re: Synadren Anadecth              
.................................................................................................................................................................................................................................


Revenir en haut Aller en bas
 

Synadren Anadecth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les Présentations :: Les Fiches Acceptées-