Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un moment de repos [PV Daora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Un moment de repos [PV Daora]   Mer 13 Avr - 18:27           
.................................................................................................................................................................................................................................

En dépit d’une capture assez décevante, la chasse de l’Homonculus s’était assez bien terminé. La rencontre avec Daora, une dragonne d’acier aussi belle que résistante avait permis de relancer un peu cette chasse tristoune. Thrain avait ainsi, et à son grand regret, découvert la force prodigieuse de Titania. La forêt aussi d’ailleurs.  De plus, en dehors de cette charmante compagnie et de cette amitié naissante, la présence de Daora avait sérieusement refroidis les ardeurs des deux proies de Thrain qui étaient devenu aussi sage que des images.

Certes, l’un des deux frères était inconscient, mais c’était pour son bien. Et puis, l’autre qui le portait avait déployé des trésors d’énergies pour que cela ne ralentisse en rien la progression des chasseurs de prime. Ce dernier avait hate d’atteindre Kaélène et d’être libéré de ces deux dangereux personnages. Il attendait avec impatience le moment où il serait séparé de la dragonne par un gros mur en pierre. Bien entendu il était conscient que ce mur serait celui de sa prison, mais cela lui convenait très bien. Tout plutôt que de rester une minute de plus que nécessaire avec ces deux Chasseurs.

Derrière lui, les deux chasseurs bavardaient tranquillement. Daora s’était calmé depuis la dernière confrontation avec le frère du bandit, mais lançait tout de même des regards affuté au bandit inconscient de temps à autre lorsqu’il faisait mine de se réveiller. Fort heureusement, cela n’arriva qu’une fois, alors que Kaélène était en vu, et son frère  l’avait ré-assommé aussi sec conformément aux instructions de Thrain. La dragonne resta donc sur sa faim. Mais cela était infiniment plus sûr pour la sécurité des deux frères.

Le seul fait vraiment notable de ce voyage pour Thrain fut le moment ou Daora repris sa forme humaine, abandonnant ainsi celle de demi-dragon. La transformation n’était pas spécialement lourde, mais cela suffisait quand même à changer assez drastiquement l’impression qu’elle donnait. Sans ses ailes, et avec des dents plus humaines, Daora faisait plus femme. Elle était plus féminine, mais Thrain regretta un peu les ailes. Indéniablement, Titania était la même personne, mais d’une certaine façon, la vraie forme de Daora pour Thrain était celle dans laquelle il l’avait vu la première fois. C'est-à-dire magnifique sous sa forme semi-draconique, auréolé par la lumière d’un feu lors d’une nuit étoilé.

Une image totalement biaisé certes, mais il faut quand même rappeler que Thrain est un Chasseur de Prime, et surtout de sensation forte.  Son pire ennemie est l’ennuie et il est naturellement attiré par tout ce qui sort du quotidien et de l’habituel. Et cette nuit là, question entrée et présentation hors du commun, Daora avait parfaitement imprimé à grand coup de fer incandescent une marque indélébile dans l’esprit de l’Homonculus autant que celui des bandits. Mais si les bandits, en tant que proie, avait été plus réceptif au sentiment de crainte pour leur vie face à un prédateur, Thrain étant lui-même un prédateur avait largement apprécié le spectacle d’un autre prédateur se dévoilant.

Thrain fit une remarque rapide sur ce changement, mais éluda rapidement la question. Tout d’abord, Daora ne semblait pas spécialement à l’aise avec le sujet, et surtout Thrain ne voulait pas se dévoiler. Pas encore. Il y avait une énorme différence entre savoir qu’un humain avait l’air immortel et que cet immortel était en fait un homonculus. Et puis, il y avait encore l’oreille de ses proies, même si l’une d’elle n’était pas en état d’entendre quoi que ce soit.

******

L’arrivé en ville passa presque inaperçu. Presque dans la mesure où un homme apparemment terrifié porter son frère jumeau sur le dos et était suivis par un duo assez peu habituel. Encore que la tenu bleu vif de Thrain aurait presque pu passé inaperçu dans cette foule. L’armure de Daora aussi attiré le regard, mais très brièvement. Oui, une femme en armure, et oui Daora semblait assumer entièrement. En plus il commençait à se faire tard, et personne n’avait vraiment de temps à perdre dans les rues. D’où le fait que le petit groupe avait assez peu capté l’attention. Ils traversèrent quelques avenues plus ou moins bondé, évitèrent la place du marché pour ne pas risquer de perdre de vu ou d’être séparé des deux frères. Une petite demi-heure après leur arrivé alors que le soleil finissait de se coucher, ils atteignirent la caserne / prison.

Après avoir à demi explosé la porte pour rentrer parce qu’il était tard et que le garde en faction avait « la flem ». Thrain eu une petite discussion cordiale avec le supérieur  d’un garçon tout tremblant terrorisé par on ne sait trop quoi. Il était hors de question de faire patienter un chasseur de prime de classe A lorsqu’il avait été mandaté pour ramener deux criminels de classe A. Le pauvre sergent avait d’abord essayé de protester. L’homme apeuré n’avait pas du tout l’air d’un redoutable criminel sans foi ni loi. Mais après coup, il avait reconnu celle qui accompagné Thrain. Or si Thrain avait sa petite réputation d’efficacité, personne ne le connaissait vraiment. Ce qui n’était évidement pas le cas de Daora.  La dragonne Chasseuse de Prime de class S était bien plus connue. Et puis Kaélène était quand même la capitale d’un roi Dragon.

Pendant cette conversation le bandit inconscient avait été réanimé par le garde de permanence qui lui avait jeté un seau d’eau. La première chose que vu ce pauvre homme fut le regard interrogateur d’un garde. Puis il se redressa en peu en essayant de reprendre ses esprit, et rencontra le regard affuté de la dragonne braquait sur lui. Il se mit aussitôt à trembler, puis se calma en traitant le garde de tous les noms pour l’avoir réveillé. Garde qui ne comprit pas du tout la réaction étrange de ce bandit.

Avant de conclure la chasse l’homonculus retourna voir ses proies qui étaient maintenant sous bonne garde. Leur statut de criminels de rang avait motivé le sergent pour qu’un petit groupe de soldat en armure prennent en charges les deux frères. Thrain et le sergent confirmèrent ensemble l’identité des proies. Mais avant que Thrain ne retourne à sa paperasse d’après chasse, paperasse indispensable pour toucher la prime, le bandit tout juste de retour dans le monde des conscients le héla.

-Vous avez tenu paroles ! On va aller en prison.
-C’est un reproche ? Vous vous attendiez à quoi ?
-Non. Enfin, pas vraiment. Au moins on est vivant. Et puis maintenant, on va pouvoir commencer une nouvelle vie.

Le sergent regarda le bandit en hallucinant. C’était bien la première fois qu’il voyait quelqu’un être presque heureux de finir en prison. Au fond de lui il se demanda fugitivement qu’elle genre d’horreur pouvait bien avoir subis cette homme pour être heureux de finir en prison. Il regarda Thrain qui discutait tranquillement avec sa proie, puis Daora qui avait un air assez orageux. Et finalement il se dit que l’ignorance c’était très bien aussi.

-Hum, je vois. C’est un trait naturel chez vous cette tendance au suicide ?
-Hein ?
-Vous pensez qu’une fois qu’on sera partie vous pourrez vendre l’info au sujet de Titania tranquillement ? Ou du moins sans risque ?

Le bandit reprit un peu de contenance. Une demi-douzaine d’homme n’étaient-ils pas là pour le surveiller lui un dangereux criminel de class A ? Alors oui, il avait manqué de chance et était tombé sur deux Chasseur de Prime quasi légendaire, mais cela ne signifiait pas pour autant qu’il était faible. Et puis le regard curieux du garde qui avait entendu au sujet d'une information à propos de Titania l'avait mis en confiance. 

-Ouais, et alors ? Cela vous dérange ? Qu’est ce que cela peut vous faire ? Cela ne vous concerne même pas.
-Non effectivement encore que. Mais cela concerne une personne qui n’hésitera pas à venir vous faire la peau en prison. Enfin, c’est votre problème après tout. Mais un conseil : si vous vendez l’info, vendez la cher. Parce que ce sera le prix de votre vie. 

Le bandit pâlit brutalement, et recula d’un pas. Lentement il tourna la tête vers Daora qui le regardait fixement depuis un coin de la pièce. Il déglutit difficilement, puis se retourna vers Thrain qui partait finir sa paperasse. La phrase qu’ajouta Thrain à l’adresse des gardes, et un peu à celle du bandit finit d’achever le bandit qui se mit à trembler de manière incontrôlable.

-Vous pouvez les embarquez quand vous voulez. Mais je crois que mon amie là-bas aimerait leur toucher deux, trois mots juste avant.

Il sortis alors à la suite du sergent pour en finir avec la paperasse et toucher sa prime. Le bandit le suivit du regard alors qu’il se dirigeait vers la porte. Lorsque la porte claqua derrière Thrain, il la fixe l’air implorant. Puis lentement, très lentement, il regarda en directement de Daora. Qui avait quitté son mur et avançait dans sa direction. Une bouffé de panique monta quand il réalisa qu’elle était en fait à côté de la porte quand Thrain était passé. Lui avait-il dit ce qu’il avait l’intention de faire une fois en prison ? De grosse perle de sueur apparurent sur son front. Et brutalement il eu vraiment peur. La promesse du chasseur en bleu ne tenait plus : il était maintenant en prison… Et pour autant Titania était encore là ! Son espérance de vie semblait avoir drastiquement chuté.

Son frère lui était là, mais avait un air absent. Il fixait les murs avec beaucoup d’attention. Fantasmant sur leur épaisseur et sur combien se serait agréable d’être derrière eux. Loin, très loin de Titania. 

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Mer 13 Avr - 21:14           
.................................................................................................................................................................................................................................

Dans sa vie, Daora avait haïs de nombreuses personnes, des mages absolument énervant, au niveaux caractériel ou de leurs magie purement et simplement...La raison de son armure de cuir épais et de fourrure était pour éviter les dégât que la foudre pouvait occasionner a cette dragonne d'acier... Mais de toutes les personnes qu'elle avait pu haïr, ce bandit bavard, était juste en seconde place, derrière le meurtrier de son père...
La réputation de Titania était bien celle d'un tank vivant, qui écrasait tout sur son passage... Enfin, en quelques sorte, elle avait subit un coup de foudre, en tout cas  c'est ce qu'un des bandits avait pensé... Voire les deux... Et cela avait semé le doute dans l'esprit de la dragonne, habituellement froide et impassible, avec des élan de fureur dévastateur, avais été quelques peut amicale envers Thrain... Cela lui était rarement arrivé de montrer de l'affection... Cette femme quasi-aveugle avait déjà bien attendrit la dragonne. A croise que chaque nouvelle histoire qui arrivait, changeait peut a peut la dragonne... On lui avait fait douté de sa quête de vengeance, on l'avait attendrit, et on lui avait mis en têtes différentes possibilités d'avenir... Devenir chasseuse de prime a la solde des grands, des reines... Une sorte de montée en grade... Ou alors, abandonner sa chasse éternelle, pour se concentrer sur elle même... Enfin... de la a s'imaginer en couple, ou avec des gamins...

La "chasse" avait été une pure déceptions, surtout pour Dao... Non seulement Thrain avait capturé les bandits avant elle, mais en plus de ça, il avait été convenu qu'elle lui laisserait cette chasse pour lui. Tout ça parce qu'elle n'avait qu'une parole, que ce type avait survécu a un vilain coup dans le bide qui aurait tué n'importe qui d'autre... Et... Peut être parce qu’elle l'appréciait bien?  Nan... pas si vite... Enfin dans un sens réaliste, si quelqu'un devait correspondre a Daora, il devrait être capable de la supporter elle et son caractère de merde, capable d'encaisser la fureur occasionnelle d'un dragon d'acier, et avoir au moins une longévités d'un millénaire... Ça réduisait beaucoup les effectif... Résistance, Thrain l'avait, de manière effrayante même, qui sais était il aussi, voir plus endurant que Titania...Mais bon il subissait quand même la douleur de plein fouet... La caractère, il l'avait aussi...Ou pas... Elle savait pas, il semblait quand même un peu simplet comme garçon...Et la longévités? rien n'était sur...
Toutes ces idées étaient faiblement présente dans la tête de la dragonne. Lui? Thrain? Un petit amis... L'idée la gênait terriblement, s'imaginer avec cet homme encore trop inconnu a son gout... Bon, ils auraient le temps de parler avec quelque chose dans le ventre et avec un peu a boire...

Sa forme humaine était plus confortable, moins encombrante, et plus légère. Passer des quelques centaines de kilos avec son corps cuirassé semi draconique, a un corps de soixante-dix kilos consommait beaucoup moins d’énergie. On va dire que passer d'une consommation humaine de nourriture et d’énergie, était beaucoup plus "économe" que celui d'une créature de quinze mètre de haut avec un estomac qui laissait suffisamment de place pour toute un élevage de porc... Une des multiples raison pour laquelle Daora détestait sa forme entièrement draconique...

Une fois dans la ville, tout semblait bien se passer, comme d'habitude, la dragonne ignora complétement le regard des étranger, gardant la tête haute, et regardant droit devant elle, ne perdant pas de vue son objectif. Cela faisait un siècle qu'elle ignorait le regard des autre, c'était pas maintenant que ça allait commencer... D'autant plus qu'il se faisait tard, et elle avait plus que sa a foutre de faire du babysitting de bandit a moitiés capable de vivre... En tout cas, l'un d'entre eux était particulièrement peut attaché a sa vie, il semblait constamment battre le record de connerie du monde...

Une fois arrivé a la caserne, elle avait laissé Thrain faire tout son bordel de paperasse, en ricanant un peu, c'était fou ce que c'était plus rapide avec sa méthode a elle, entrer, amener la tête coupée, ou potentiellement le corps explosé, l'affiche qui allait avec, on amasse le pactole, fini... L'avantage d’amener un mort, et pas des vivant. Pas besoin de s’embêter avec la prison ou les soins apporté aux prisonniers... Enfin, les seules fois ou quelqu'un pouvait espérer vivre quand Daora se chargeait d'une mission de traque, c'était quand il était spécifié que la cible était voulu vivante, ou que la prime du "alive" dans "dead or alive" était beaucoup plus alléchante.
Ce ricanement et cet air moqueur se stoppa net quand monsieur "champion des imbécile" se réveilla... Un mots de trop, et son frère aurait plus de place dans la cellule...
De manière a être sûre de ce qu'il disait, elle écoutait avec attention chaque phrase de l'enfoiré...

-Vous avez tenu paroles ! On va aller en prison.

Qu'il s'estime heureux... Ils étaient encore sous la protection de Thrain, mais elle n'avait aucun accord avec le justice, une connerie après ça, et il ne sera pas sauvé...

-Non. Enfin, pas vraiment. Au moins on est vivant. Et puis maintenant, on va pouvoir commencer une nouvelle vie.

En prison... Par la suite, Thrain fit un remarque sur la fameuse information que les deux comptait vendre au départ... Elle poli nerveusement la surface d'impact du marteau, qui allait surement être utile.

-Ouais, et alors ? Cela vous dérange ? Qu’est ce que cela peut vous faire ? Cela ne vous concerne même pas.

Elle serra par réflexe son marteau, et grogna... La fureur dans ses yeux était visible... Ce type voulait vraiment...Mais alors là vraiment crever! c'était pas possible autrement!

-Si tu compte dire des conneries...Soit sûre que la personne concernée entend pas... Parceque j'ai tendance a penser que tu tient pas a ta misérable vie.

Elle se redressa, en trainant son marteau sur le sol. Pour agripper le bandit par le col et le soulever sans effort. Ses yeux rouge humains pouvaient faire parfois plus peur que ceux bleu de sa forme dragonne. Surtout quand la colère envahissait son regard injecté de sang.

-Si j’entends la moindre histoire sur moi... Je saurait que c'est toi... Et nul mur, nul rempart, nul justice te sauvera... Si tu estime que ta vie a aussi peu de valeur, je me ferrait un plaisir d'y mettre un terme...de manière particulièrement brutale.

Sur ces mot, elle lui colla une droite dans le nez et le plaqua contre le sol, pour poser son pied sur son crane en exerçant un force suffisante pour être particulièrement douloureux, mais sans causer de dommages trop important.

-Ta vie ne vaut même pas un centime pour moi, mais ta mort me sera délicieuse... Alors un conseil... Je te méprise déjà assez, et je meurt d'envie de t’exécuter rapidement... Mais si j’entends a peine parler de toi... Ta mort sera longue... Et je ferrait en sorte que tu regrette d'avoir connu le jour...

Entre la fureur exprimée par Daora, et l'étrange calme avec lequel ses mots furent prononcé, cela donnait a la dragonne un air d’exécutrice. Chaque mots était pensé... Et Daora n'avait qu'une parole, et même envers cet ordure, elle tiendrait parole: il regretterait d'avoir naquit... Elle lui briserait l'esprit, les os, et lui ôterait la vie...
Titania le laissa dans sa cellule. Avec un dernier avertissement, sinistre comme toujours. Ayant surement laissé une marque sur les gardes, en plus du bandit... Bien que la self-esteem de ce bandit devait être a ras les pâquerettes.

-Reste a terre... Mais crois moi, si tu pense ne pas pouvoir tomber plus bas, je sais comment te faire traverser le sol...

Laissant les bandits aux gardes, il avait été convenu que Thrain et elle se retrouvent a une taverne, ou une auberge.
L'attendant juste un peu, le temps qu'il finisse et amasse son fric, ils se rendirent ensemble a l'auberge la plus proche, en tout cas, elle était trop claquée pour se soucier de l'adresse, mais en entrant, elle remarquait déja la présence de quelques personnes, des femmes des hommes, parfois des couples. Certains même se bécotaient joyeusement dans des déclaration d'affection facilement audible. C'était pas très bienséant celons Daora, mais elle préféra les ignorer... Thrain lui n'avait peut être même pas fait gaffe, et étrangement, cela la vexa légèrement... Sans doute la nervosités par rapport a cet en#&$ler de bandit a la con... Il restait un table de libre, dans un coin plutôt isolé, son coin préféré... C'était parfait pour avoir l'air louche, et ainsi, ne pas avoir d'emmerdes... Enfin... Il y avait souvent a swold, le genre de personne qui cherchait la merde justement... Mais là on était a Kaélén et pas dans un bar mal famé en plus de ça.
D'un autre coup d'oeil aux alentour, elle observa, en plus des couples, une affiche, une sorte de défis. Un repas énorme, et couteux... Mais qui se révèle gratuit si la personne le fini jusqu’à la dernière miette... Le genre d epiège pour attirer la clientèle et amasser beaucoup d'argent... Mais étant une dragonne, et une dragonne qui avait faim, elle jeta un regard joueur avec un sourire moqueur aux lèvres.

-Hey... t'as vu ça? Tu pense pouvoir tenir le coup?

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Dim 17 Avr - 19:28           
.................................................................................................................................................................................................................................

Le sergent le mena dans une salle à part, puis s’empara d’une montagne de document. Thrain soupira devant la quantité de formalité qu’il avait à remplir. Il avait dérangé le sergent, c’était sa manière à lui de se venger. Une bonne moitié de ces foutus morceaux de papier était inutile. Et tous  deux le savaient parfaitement. Pendant un instant, Thrain regretta la simplicité des contrats d’assassin. Un simple « mission accomplie » suffisait largement.

Mais  Thrain avait laissé cette partie de sa vie loin derrière lui. Aussi ne fit-il aucune remarque et se mit rapidement au travail. Il décrivit ici et là comment s’était déroulé la traque, indiqua le nombre approximatif de bandit neutralisé, leur état, insista sur l’absence de mort. Enfin, il termina en renvoyant les éventuelles demandes de précision au chef du village qu’il avait rencontré pour les détails. S’il avait bien fait ce qu’il lui avait demandé, tous les bandits devaient être sous clef à l’heure qu’il était.

Lorsqu’il eu fini ce travail ingrat, il se vengea à son tour en demandant au sergent de lui apporter toutes les Primes des rangs D à S. Bien sûr il ne comptait absolument pas se lancer dans une chasse d’un rang inférieur à B, mais les Primes de niveau D et C était tellement nombreuse que le sergent devrait faire plusieurs aller retour. De plus, il profitait de la présence de Titania pour demander les Primes de rang S qui était rangé à part. Le sergent compris le message et se retira en soupirant à son tour.

-Un prêté pour un rendu coco. T’es pas le seul à connaitre les formalités capables de pourrir la vie d’autrui.  Lacha Thrain alors que le sergent revenait les bras chargé de document.

Thrain récupéra les documents traitant des Primes B, A et S et laissa  au Sergent le soin de retourner ranger le reste. Pendant son absence l’homonculus jeta un rapide coup d’œil sur les primes intéressantes. Rien n’attira particulièrement son attention du côté des Primes de rang B. Du côté des A, certaines avaient l’air prometteuse. En revanche, il n’y avait rien d’intéressant du côté des rangs S. En tout cas, rien pour lui. C’était de banal Prime de rang A mais qui demandait un chasseur de Prime de rang S pour s’assurer que le boulot serait bien fait. Autrement dit, rien que lui, un class A puisse faire en douce. Il soupira puis reposa les avis de class S et B, mais garda ceux de classe A. Il choisirait demain, et avec l’avis de Daora vu que cette chasse se ferait à deux.

Après avoir récupéré ces documents, il prit congé du sergent et retourna dans la salle où il avait laissé Daora. La première chose qu’il chercha en entrant fut des traces de sang. Et fort heureusement il n’en trouva pas. Daora  avait du épargner cet imbécile. Thrain apprécia le geste, même si ces deux personnes n’étaient plus sous sa responsabilité. Les deux chasseurs de Prime sortirent et se dirigèrent vers l’auberge la plus proche : Le temps du festin de fin de contrat était venu !

Comme de nombreux Chasseurs de Prime sans doute, Thrain aimait fêter la fin d’un contrat. Mais contrairement à ceux qui fêtaient cela parce que cela signifiait qu’ils étaient sortis d’une énième chasse en vie, Thrain lui faisait ça juste pour justifier un grand moment de folie.  En général, la prime d’une chasse ne durait pas très longtemps avec Thrain. Que ce soit pour lui où pour les autres, où juste pour financer une envie passagère, la prime était généralement vite dépensée. Thrain avait un côté chat errant. Il faisait ce qu’il voulait, quand il le voulait sans se soucier des conséquences.

Il suivit donc Daora sans se poser de question lorsqu’elle entra dans une auberge. L’auberge en elle-même n’était pas mal du tout. Thrain y avait déjà séjournée une fois ou deux et connaissait un peu les lieux. C’était une auberge qui avait su profiter de la proximité avec la caserne pour se développer et proposer des services de qualité. C’était un lieu paisible qui était rarement troublé par des conflits. Les gens voulant être tranquille savaient qu’ils trouveraient une bonne ambiance ici. Et puis, plus important pour Thrain qui n’avait que faire des accrochages entre client, les repas servis ici était de qualité.

Comme d’habitude, il y avait du monde, mais l’auberge n’était pas pleine pour autant. Le duo de chasseur de prime n’eu aucun mal à trouver une petite place tranquille. Thrain s’installa confortablement dans ce petit coin puis observa la salle. Un peu d’agitation du côté des serveurs, un brouhaha de fond propre à n’importe quel restaurant. Rien de bien spécial donc. Le lieu était aussi vivant que dans le souvenir de Thrain. En s’attardant sur la clientèle il remarqua qu’elle avait un peu changé. Il y avait beaucoup de couple, et un peu moins de famille au complet. Mais ce changement le laissa de marbre : ce n’était pas ce genre de personnes qui créaient des problèmes. En fait, le changement lui convenait davantage : avec les enfants, il pouvait y avoir des incidents bêtes, ou des pleurs. C’était déjà moins probable avec des couples.

S’étant adapté à son environnement, Thrain pu reporter son attention sur Daora. Celle-ci semblait un brin crispé. Quelque chose avait du la contrarier récemment, et l’homonculus rejeta la faute supposé sur le bandit suicidaire. Puis il vit son visage s’illuminé alors qu’elle observait l’endroit. En suivant son regard, il tomba sur la même affiche qu’elle et sourit à son tour. Thrain adorait ce genre de défis. Un repas gargantuesque, gratuit si on le finissait ?  C’était une offre généreuse que Thrain ne pouvait pas refusait. Les deux chasseurs de prime échangèrent des regards amusés.

-Sans problème. Mais j’ai comme dans l’idée que le patron ne va apprécier !
-Mais mon patron apprécie toujours les nouveaux clients ! Et encore plus lorsque c’est un couple aussi bien assortis !

Celui qui venait de parler était un serveur fraîchement arrivé. Il souriait aimablement, et semblait sympathique, et cela en dépit de son erreur de jugement. Alors que Thrain regardait avec surprise le serveur, celui-ci poursuivit sur sa lancé :

-D’ailleurs, notre établissement a même une offre spécial couple ! Si vous prenez votre repas ici, vous aurez une réduction sur la chambre si vous souhaitez dormir ici. Et inversement. Si vous prenez une chambre ici, le désert est offert ! Il fit un clin d’œil à Thrain puis ajouta : Mon patron et sa femme se sont rencontré dans un restaurant et ils ont décidé d’offrir cette possibilité au client de leur auberge. Si vous le souhaitez, Madame pourra vous contez leur histoire pendant qu’elle fera préparer votre chambre.


Indéniablement, l’homme était un bon orateur. Il n’avait laissé la place à aucune objection pendant sa présentation de l’offre. Il connaissait son métier et savait vendre les offres de son établissement. Thrain essaya tout de même de le détromper.

-L'offre semble intéressante mais nous ne sommes p...

Le serveur l’interrompit en souriant.

-J’ai devant moi un homme et une femme à une même table. Vous ne semblez pas être de la même famille, donc  l’offre s’applique. Et puis, votre relation ne me regarde pas. Que prendrez-vous pour diner Monsieur ?
-… "Un repas d'ogre" pour moi.

Devant le sourire, mais surtout le regard déterminé du serveur, Thrain avait renoncé à l’idée de le détromper. Il était clair que ce serveur n’en démoderait pas. L’homonculus soupira donc en décidant de laisser à Daora le soin de détromper, ou non, le jeune homme. La confusion ne le gênait pas vraiment et cela permettrais à Daora d’avoir une chambre moins cher.  Thrain se moquait de la chambre vu qu'il n’avait pas vraiment pour habitude de dormir dans un lit. Habitué à dormir à la belle étoile, l'homonculus était capable de dormir n’importe où. En équilibre sur une poutre par exemple lorsqu’il était au temple, ou sur un toit lorsqu’il voulait être discret en ville.

-Vous êtes sûr ? C’est une offre pour une seule personne. A la place je peux vous proposer des offres spéciales couples qui se mange à deux.  Le « Spaghetti lovers » a beaucoup de succès en ce moment.

Thrain se demanda rapidement en quoi un plat de pate pouvait rapprocher des personnes… Avant de voir deux personnes s’embrasser à une table non loin de la leur. Thrain détourna le regard un peu gêné,  regard qui tomba sur Daora. Par autosuggestion, son imagination émit une pensée inhabituelle. Si Thrain était suffisamment maître de lui pour ne rien laisser transparaître de ce qu’il pensait, il trouvait que la situation devenait inconfortable.

Et pas forcément à cause du serveur qui se fourvoyait. Cela faisait deux jour que le monde s’entêtait à le confronter à cette possibilité. Or si la première fois, elle était apparu à Thrain complètement vide,  se renforçait petit à petit.  Or l’homonculus savait qu’il avançait en terrain inconnu en acceptant la possibilité d’une telle relation. Et il ne savait pas trop bien quelle conduite adopter dans ces situations. Et cela d’autant plus que l’idée ne semblait pas spécialement déplaisante…

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Mar 1 Nov - 11:35           
.................................................................................................................................................................................................................................

Passé la frustration de ne pas tuer le bandit qui avait vraiment mis les nerfs de Daora Wolfanger a vif, la vision de multiples couples et d'embrassades ici et là dans l'auberge avais remplis la dragonne d'une étrange méfiance. Comme si elle sentait que ses ennuis n'avaient pas encore fini... Ses histoires de "couple" les hantaient depuis déjà deux jours... Elle jeta un regard a Thrain un court moment, ce type et elle se suivait depuis un moment, tout ça a cause d'une prime volée et d'un jeu de mots habile de Thrain qui faisait qu'il resteraient ensemble plus longtemps que prévu, néanmoins, elle réalisa elle même que cette excuse semblait lentement disparaitre... Commençait-elle a tout hasard a apprécier cette tête de mule? Ce qui ferrait de Thrain l'une des rares personne a la suivre pour des raisons autre qu'une chasse avec un partenaire, ou des affaires a régler. Et pourtant elle l'aurait cogné un sacré bon nombre de fois! Si il pouvait crever, ce type serait sans doute déjà mort dans la foret, les côtes renfoncée dans un arbre... Sur cette pensée ridiculement évidente, elle secoua la tête et reporta son attention sur un serveur qui venait tout juste d'apparaitre...
Dés les premiers mots qu'il avais sortit, ce serveur s'était attiré un regard noir de la part de la dragonne qui grogna de manière inconsciente.

*Fichez moi la paix!*

Pensa-t'elle avec force, ce qui pouvait sortir de sa bouche comme un souffle agacé, depuis le début de cette aventure, tout le monde semblait s’être donné le mot pour voir cet imbécile en couple avec elle, c'était quoi cette manie? Ils partageaient peut être une profession, mais rien de plus! ... Ok des objectif, mais encore, c'est le boulot...
Remarque, Thrain et se serveur quelques peu ignorant parlaient entre eux, et cela donnai l'occasion au ventre de Daora de gargouiller en paix... C'est pas tout de blablatter et casser du bandit, c'est que la dragonne commençait a avoir faim! Tout en les écoutant, son regard allait de Thrain au serveur, agacée par l'un, et reflechissant au sujet de l'autre. La chasseuse de prime Titania parla quand ce serveur décida de l'ouvrir en parlant de spaghetti.

-Se sera un repas d'ogre pour moi aussi. *j'ai faim.*

Elle plongea son regard de feu dans les yeux du serveur, comme pour lui transmettre le message du "te fait pas de mauvaises idée mon coco". Mais avec toutes ces personnes qui foutaient Thrain et Titania ensemble, Daora commença a abandonner l'idée de foutre un coup de marteau ou un coup de genou métalliques dans les burnes de tout ceux qui le disait, au final elle eu tout de même une pensée a ce sujet... "et si", son regard dévia sur Thrain tout en écoutant ce que le serveur aurait a dire, s'imaginer elle et lui faire ce que les couples autours d'eux faisaient hein? La dragonne voulu rester calme et reposée, mais elle pesta, il faisait chaud bordel! Cette pensée avait été bien trop embarrassante! Rien que d'imaginer leurs lèvres se toucher, bon sang elle espérait ne pas rougir, la gueule d'une mercenaire classe S!!!
La dragonne résolu se problème en enlevant son chapeau et en enlevant ses mitaines, juste ça, mais pour elle c'était déjà pas mal!
ENFIN BREF! Elle pensait que deux repas gratuits valaient aisément le prix d'une chambre pour une nuit... 'ttendez une seconde, elle avait pensé "une"...pas "deux", la dragonne venait a ce demander si l'idée de dormir avec lui, lui était passé par la tête...? ...Nan se type dormira sur le sol! ah!

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Dim 20 Nov - 23:09           
.................................................................................................................................................................................................................................

Thrain soupira en regardant le serveur. Tout souriant, confiant, presque déjà convaincu de nous avoir ferré et de gagner sa petite prime en bonus, il attendait une réponse. Réponse que Thrain ne voulait pas modifier, pas plus qu’il ne voulait d’ailleurs aller dans le sens de cet inconscient hors concours.

Après avoir regardé Daora pendant les secondes de flottement qui l’avait étraint, l’Homonculus avait remarqué deux choses. Si la forme humaine de Daora était effectivement jolie. Toutefois, il était également indéniable qu’elle n’était pas n’importe quelle femme. Son accoutrement pour commencer. Une armure solide et qui clamait par ses signes d’usures qu’elle avait déjà bien servis. Mais surtout, ce que toute personne aurait du remarquer directement et qui annonçait la couleur c’était son énorme marteau de guerre. D’ailleurs si Thrain nota la discordance entre le marteau démesure et la jeune femme, il détourna bien vite le marteau. Le simple fait de voir le monstrueux marteau lui rappelait un souvenir un peu trop douloureux.

Commençant à connaître un peu Daora, et parce qu’il la regardait, Thrain remarqua immédiatement la lueur qui venait d’apparaître dans le regard de la dragonne. Le vendeur ne se rendait pas compte de ce qu’il faisait, c’était évident.

Pour détourner la relance du serveur qui n’allait pas tarder, Thrain toussota discrètement pour attirer l’attention du vendeur. Celui ci ne se fit pas prier et se retourna directement vers Thrain tout sourire. Il allait lui demander quelque chose quand il remarqua le geste que faisait Thrain. Il … voulait lui montrer quelque chose ? Suivant la direction indiqué, le serveur vis l’imposant marteau de guerre de Daora. Ses yeux s’arrondirent sous la surprise puis revinrent se poser sur Thrain.

« C’est à vous n’est ce pas ? » semblèrent demander les yeux du serveur qui commençait tout juste à se rendre compte qu’il n’était pas en force de n’importe quelle couple en devenir.

Sans répondre, Thrain secoua doucement la tête puis devant l’incrédulité du serveur lui montra qu’il avait déjà deux épées au côté. Pour Thrain, l’heure de la vengeance venait de sonner.

L’homme déglutit en prenant conscience de son erreur. Il essaya de se rassurer en se disant que ce qu’il avait fait n’était pas bien méchant. Que tout allait bien se passer. Puis, ses yeux rencontrèrent ceux de Daora. Et là, le serveur devint tout pâle.

-Ce sera un repas d'ogre pour moi aussi. 
-Très bien Madame.

Sans rien ajouter il se retourna un peu vers Thrain pour pouvoir s’adresser à ses deux clients directement et ajouta que le repas serait bientôt prêt. Amusé par la prise de conscience de son erreur du serveur Thrain lui sourit avec compassion. L’homme ne claqua pas un salut militaire mais presque. Il fit un demi tour impeccable, puis s’éloigna doucement. Après avoir parcouru trois quatre mètre, il s’arrêta néanmoins, fixe Daora de dos, puis son marteau. Et s’enfuie en cuisine.

En son fort intérieur, Thrain était mort de rire. Après tout, ce n’était qu’un simple serveur. Pas un combattant. Et de la dragonne émanait une certaine aura de colère froide qui s’était atténuer depuis qu’ils avaient laissé le bandit suicidaire en prison, mais pas éteinte. Or la remarque du serveur avait un peu ravivé cette aura. Pour ne pas laisser cet incident instauré une mauvaise ambiance pour le reste du repas l’Homonculus décida de changer de sujet.

-Décidément, c’est une manie en ce moment. Enfin, cela fera toujours une réduction pour la chambre. Ceci dit, en attendant le repas, voici les avis de recherche que j’ai récupéré à la caserne. Il n’y a pas de véritable chasse de rang S. Seulement des riches qui peuvent payer pour un boulot d’exception. En revanche, il me semble avoir vu deux chasses de rang A pas si mal. Qu’en dites vous ? Lui demanda-t-il en lui présentant les affiches de rang S et A.

En effet, Thrain ne portait qu’assez peu d’intérêt à la réduction offerte pour la chambre. Lui même ne comptait pas en prendre. Il n’en prenait que rarement, où lorsqu’il pleuvait vraiment trop fort pour dormir dehors. En revanche, savoir quelle genre de chasse allait être la suivante était un sujet ô combien plus intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Sam 3 Déc - 12:10           
.................................................................................................................................................................................................................................

La réaction du vendeur et ce soudain changement de caractère avais un peu amusé la dragonne. Plutôt du genre silencieuse et observatrice pour l'instant, elle avais remarque l'échange silencieux entre Thrain et le serveur... Eh oui mon coco, c'était la dame qui possédait le marteau. Si Thrain avais des sueurs froides en voyant le marteau, au moins il avais survécu a un coup particulièrement violent... Parfois Daora était juste contente de posséder une telle force physique, avec autant de résilience et de puissance, la magie n'était que rarement utilisée, et changer de forme ne comptait pas.
Mais ce qui tira un sourire a Daora était le formel "Très bien Madame." Elle se sentait légère, tout allait si bien quand les autres avaient des réponses simples, et exécutaient sans problème... Contrairement a des bandits qui n'écoutaient rien.
Les coudes sur la table, soutenant sa tête, elle dévia le regard vers Thrain.

-Une manie don je me passerait bien, j'ai jamais été aussi énervée par autant de petite chose en des années de chasse, je te croise, et voila que le monde entier décide de me faire chier en moins de deux jours... Pour autant que ta compagnie soit tolérable, je me pose sérieusement des questions...

L'une étant plus ou moins une déductions, elle avait vécu une vie solitaire toute sa vie, le fait qu'elle trouve un partenaire de chasse attirait peut-être l'attention, après tout, la dragonne d'acier avait sa petite réputation... Entre autre, son bonnet avait ces "oreilles de loup", elle était une louve solitaire, et une dragonne au cœur de pierre, avec une peau d'acier, rien en elle n'évoquait la tendresse, ou quelqu'un de sociable: forcément dés qu'elle discute enfin avec quelqu'un, qui plus est du genre opposé, tout le monde a des suppositions... C'était lourd.

Prenant quelques affiches, elle les observa quelques secondes chacune, plutôt habituée a lire vite afin de rapidement s'inscrire ou être embauchée, voire lire d'un coup d’œil dans les rues... En effet, quelques chasses n'étaient que peut intéressantes, mais elle payaient bien et c'est là que Titania misait le plus, le fun venait après.. Car le fun ne payait pas un repas ou une auberge.

-On verra ça en détail demains matin avant le départ. Mais il y a en effet des missions plutôt intéressantes, je préfère celle qui sont plus rapide, et mieux payée, mais bon, si on dois ce mettre d'accord, je veut bien faire des compromis... On a escorte de caravane, chasse à l'homme, et chasse à la bête.

Elle dévia le regard vers la fenêtre, voyants des gouttes d'eau s’écraser contre la vitre, le ciel était devenu un peu sombre... La pluie venait de commencer, mais la violence escaladait rapidement, un orage? Déjà qu'elle n'aimait pas vraiment l'eau, la foudre encore moins, une des principales raison pour laquelle son armure était principalement des plaques de cuir et de fourrure par dessus le métal... Elle était déjà assez vulnérable a électricité comme ça...

-Bon, quelque chose me dit qu'on va rester ici un peu plus longtemps ci sa dure... J'aime pas la pluie.


Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Sam 17 Déc - 21:41           
.................................................................................................................................................................................................................................

Thrain se sentait moins concerné que Daora par ce problème, mais il ne jugea pas utile de lui dire. Il se moquait bien que l’on puisse le voir et l’associé à quelqu’un. En fait, si cette manie le mettait un brin mal à l’aise lorsque les remarques était faites à répétitions et devant lui, le reste du temps il s’en moquait éperdument. L’homonculus était un voyageur par son métier de chasseur de prime. Que pouvait bien lui faire les racontars d’un village ou même d’une ville qui aurait tôt fait de l’oublier ? Mais il trouvait toutefois un peu injuste l’accusation masqué de Daora.

-Hum, je ne suis pas certain que ce soit vraiment moi qui pousse les gens à faire ce genre de remarque. Et puis, je n’oserais pas prétendre que ma simple présence influence le monde entier. Termina-t-il dans un sourire.

Pendant que Daora regardait les avis de chasses, Thrain en profita pour regarder un peu autour de lui. La nuit était tombé indéniablement, et l’auberge était maintenant principalement éclairé par la lueur des feux, ce qui donnait une toute autre atmosphère à l’auberge. Une atmosphère plus feutré. Et en regardant autour de lui, Thrain compris la raison de l’erreur du serveur. Effectivement, les couples étaient légions ici.

L’homonculus haussa les épaules devant ce constat : il fallait bien des lieux comme cela dans les villes. Et puis, un lieu calme et sûr était sans doute plus propice au rencontre qu’une zone mal famé et bruyante. La dragonne le sortit de son observation en remettant au lendemain le choix de la chasse. Distraitement Thrain hocha la tête pour accepter ce report du choix : il venait de voir quelque chose de plus intéressant. Leur joyeux serveur venait de sortir de la cuisine en portant deux plats faisant facilement quatre fois la taille des autres plats.

Thrain sourit en voyant les plats arrivés à peu prêt au même moment où Daora fit sa remarque sur la pluie. En suivant son regard vers la rue Thrain lui donna raison.

-Effectivement, il y a l’orage dans l’air. Mais bon, pour le moment, il est l’heure de manger, je crois que nos plats arrivent ! Tu verras après manger si tu veux rester dormir ici ou non.

Thrain ne s’était volontairement pas inclus dans la prévision de rester puisque qu’il ne lui serait jamais venu à l’idée de partager une chambre avec Daora. Ni avec quiconque d’ailleurs. Il lui arrivait certes de prendre des chambres à l’occasion, mais c’était très occasionnel. D’une part parce qu’il était souvent sur les routes, et de l’autre parce qu’il adorait admirer les étoiles la nuit.

Le serveur arriva quelques secondes après la remarque de Thrain, il déposa alors avec précaution les plats, s’excusa platement pour l’attente en s’adressant surtout à Daora puis essaya de repartir aussi vite en cuisine en expliquant qu’il allait chercher les boissons.

-Les boissons ? Quels boissons ? Demanda Thrain.

Le serveur s’arrêta net au milieu de son demi tour, et avec un grand sourire, un poil crispé (il était arrêté juste à côté de la masse de Daora vu qu’il venait de la servir) répondit à la question

-Dans les repas d’ogre, sont également inclus trois choppes de notre bière fait maison. Notre bière n’est pas forcément réputé dans toute la ville, mais elle est apprécié par les amateur d’alcool fort. C’est pourquoi elle a été ajouté à cette offre par le propriétaire de l’auberge. « Afin que seuls les vrais soient dignes de ce défis ! » comme il se plaît à le dire. Veuillez patientez une seconde, elles arrivent tout de suites.

-Uhuhh gémit Thrain après que le serveur soit partis. C’était pas prévu ça…

L’homonculus n’ayant strictement aucun intérêt pour l’alcool, il n’en buvait jamais. Ou presque. Il n’était pas spécialement fan du goût des boissons fermentés, et n’appréciait pas du tout l’odeur qui se dégageait de se genre de boissons. Et si à l’occasion, il lui arrivait de boire du vin, la bière elle ne comptait absolument pas parmi ses habitudes de boissons…  

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Dim 18 Déc - 15:46           
.................................................................................................................................................................................................................................

La première réponse de Thrain l'irrita un peu, il sous entendait quoi celui là? Que c'était elle qui attirait l'attention? ... Bon ouais remarque elle était pas très délicate, et elle avait déjà sa petite réputation... Thrain lui devait facilement se faire oublier, il était pas tant "unique" dans son apparence, mais il suffisait de le connaitre pour voir qu'il était vraiment un gars spécial. C'est comme si il se fichait des règles de morale et de la mort... Ah, aussi il survivait a un coup qui aurait brisé un arbre en deux net...
Son odorat et son ouïe la tira hors de sa réflexion sur Thrain, ce dernier avait dit que leurs plat arrivaient... ses yeux s'ouvrirent et prirent un air presque prédateur. Bon sang elle avait faim!
Comparé aux autres repas qui avaient servit les couples, celui ci était énorme, fait pour des personnes a l'appétit d'ogre! Quatre plat comme celui ci pourraient servir une troupe entière de soldat! Néanmoins, la grandeur du repas ne lui fit pas peur, bien au contraire, elle salivait comme une personne n'ayant pas mangé depuis des jours, les yeux comme illuminé par le bonheur, mais avec un air de monstre affamé.
Les plats déposé devant ses yeux, elle fixait la nourriture la bouche entrouverte... Ah bon sang, elle aurait tout bouffé dans n'importe quelle autre situation, elle avait presque envie de le gober avec sa forme de dragons... La voix de Thrain la rappela à la raison.
...
C'était pas finis?! Ils y avait des boissons en plus?!
La dragonne tourna vivement le regard féral vers le serveur qui semblait mal a l'aise. Ses mots tournaient dans son esprit...
Trois chopes de bières, faites maisons, alcool fort... Et c'était, pour la dragonne qui savait qu'elle n'allait laisser aucun miette, gratuit...
Un repas, et de l'alcool en quantités suffisante pour la dragonne, gratuit...

*Comment bordel j'ai raté ça auparavant?! J'aurais tué pour un repas comme ça!*


Néamoins, si Daora était aux anges, Thrain semblait moins convaincu, et rappelée a la raison, elle lui jeta un regard et lui accorda un sourire sarcastique en ricanant.

-On dirait que je vais enfin manger à ma faim... Tu sais si tu te sent pas de boire, je te les chipe volontiers.

D'un air assuré, et comme soudainement apaisé, elle fixa la nourriture.

-Je vais leurs en montrer moi, "un vrais".

Elle vint penser que si elle revenait trop souvent, cette pauvre auberge allait faire faillite... Ou allait exclure les dragons de la compétition pour concurrence déloyale. Daora prit donc la décision de se taire sur sa nature, et éviter de revenir trop souvent... Peut être juste une fois par voyage. Elle vint se demander si les chopes étaient aussi grosses que le plat, dans lequel cas, boire autant d'alcool pourrait avoir des effet non désiré... Et avec la petite corpulence de Thrain, et son manque d'enthousiasme, elle vint penser qu'une seule gorgée allait déjà le mettre KO.
La dragonne s'imagina Thrain complétement frappé par l'alcool et ne pu s’empêcher de pouffer de rire... Cette auberge était top!

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Dim 18 Déc - 23:36           
.................................................................................................................................................................................................................................

Lorsque le serveur se retira, Thrain se laissa lourdement tombé sur la table.

-Uhhh… J’aime pas l’alcool… et encore moins la bière, se désola-t-il en se prenant la tête à deux mains.

Le pire a ce moment précis était que l’homonculus avait parfaitement remarqué la lueur dans les yeux de la Dragonne. Elle, elle était pleinement satisfaite de cette tournure. Ce qui était très loin d’être le cas de Thrain. Il commença à se relever puis se souvient de ce qu’avait dit le vendeur. Le degré d’alcool serait important en plus ! Il était à deux doigts de se relaisser tomber lorsque la dragonne lui offrit une alternative inespéré. Daora était d’accord… hum non. Daora était emballé par l’idée d’avoir de l’alcool et peut être même un supplément ! En se redressant Thrain accepta la proposition.

-Alors je te donne ma part avec joie. Je ne suis pas très alcool. Je me passerais parfaitement de cette boissons. Le plat me suffira largement. Je prend une choppe pour la forme, le reste est tiens.

Après avoir réglé ce petit problème, l’attention de Thrain se refocalisa sur son assiette. Il y avait largement de quoi se sustenter… pour une famille de cinq personnes. Mais Thrain ne s’inquiétait pas trop. Son métabolisme lui permettait de manger ce plat sans aucun problème. Mieux, cela devrait lui permettre de ne pas avoir besoin de manger un jour ou deux. Même si dans les faits, Thrain savait qu’il allait manger quand même par gourmandise. Toujours est-il qu’il était temps d’attaquer.
Ce qu’il fit juste après avoir souhaiter un bonne appétit à Daora, même s’il devinait que la formule de politesse était un peu veine concernant une dragonne.
Le repas était délicieux. En plus d’être abondant. Et fait remarquable, Thrain avait de la compagnie pour une fois. Thrain aurait pu être aux anges si…

-Voilà vos boissons !

Le serveur venait de revenir. Et avec lui était arriver les maudites choppes. Choppes qui était bien trop grosse au goût de Thrain !

-Attendez, c’est ça vos choppes ?! Mais ça doit contenir facilement le double d’une choppe classique !

-Effectivement. Quoique pour être exacte, ces choppes contiennent un peu plus du double. Le repas d’Ogre porte bien son nom. Comme vous l’avez pris à deux, j’imagine que le seul point sur lequel nous serons tolérant sera sur l’alcool. Fit le vendeur avec un clin d’œil à Thrain.

A l’évidence, il pensait que c’était Thrain qui allait se faire plaisir sur la boissons. Il n’aurait pas pu se tromper plus lourdement. Enfin, il l’avait déjà fait, mais aux yeux de Thrain, cette erreur était bien plus problématique.

Daora elle prenait assez bien l’arrivé de ces choppes de titans. Son commentaire aurait pu faire sourire Thrain s’il n’avait été que cibler sur le plat. Mais l’alcool en incluant l’alcool…

Le serveur allait dire quelque chose, puis remarqua l’intérêt de Daora pour la boissons. Il regarda rapidement dehors, où la pluie commençait à se faire assez dru, puis revint à Daora, puis à Thrain. Et finalement au marteau. Sans rien ajouter d’autre qu’un « Bon appétit » il se retira plus serein que lors de la commande. A l’évidence, notre comportement était redevenu suffisamment normal pour lui permettre de se détendre un peu.

Suspendant pendant un temps le repas, Thrain décida de goutter la bière. Celle-ci n’avait pas encore atteint sa bouche que l’homonculus faisait déjà la grimace. Rien qu’à l’odeur, Thrain redoutait le pire. Et malheureusement pour lui, il ne fut pas déçu.

-Yerk. Vraiment pas mon truc ce genre de boissons. Lacha-t-il dans un soupir, avant d’ajouter a voix basse. Dans quel état j’aurais fini si j’avais du me taper ces trois choppes… Même avec une ça risque d’être violent, se désola-t-il en retournant plus sagement sur son repas.  

Et c'est en regrettant de ne pas avoir laissé la totalité de sa boisson à Daora qu'il se remit à manger. Heureusement pour lui, le repas gargantuesque pouvait l'aider à faire passer l'alcool petit à petit. Aussi, sa bonne humeur ne fut pas vraiment ternie par ce breuvage haï. 

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Mar 20 Déc - 20:27           
.................................................................................................................................................................................................................................

La dragonna eu pour la première fois, un véritable éclat de rire, pauvre Thrain! Non seulement il n'aimait pas l'alcool, mais la scène qui se déroulait sous ses yeux était simplement merveilleuse.
L'horreur de Thrain face a des chopes deux fois plus grandes que la normale, le serveur convaincu que ce dernier allait se faire plaisir, et elle même qui se frottait presque les mains en sachant qu'elle allait avoir son bonus.
Thrain, être masculin qu'il était, avait l'image d'un homme pour ce pauvre serveur qui pensait que l'homunculus serait ravis de prendre la part de la dragonne, alors que c'était parfaitement l'inverse: Daora était bien loin de sa première bière, et aimait bien se descende une bonne pinte de temps en temps.

-Tu prend ta chope, je suis déjà bien contente d'en avoir eu deux en plus!

Les yeux ayant soudainement un air vicieux, et quelque peut joueurs, elle planta son regard dans celui de Thrain. Son sourire sinistre exposant ses crocs.

-T'as pas intérêt a te dégonfler, je te forcerait a descendre ta chope si besoin.


Le menace en apparence joueuse était pourtant réelle, il n'y aurait pas de gâchis aujourd'hui, et ils allaient réussir ce "challenge" culinaire peut importe l'état dans lequel finirait Thrain, ou son dégout pour la bière.
La dragonne aborda une expression des plus joyeuse quand elle commença a manger, ses yeux brillant presque d'extase alors que le gout de se plat abondant, et gratuit, flatta son sens du gout. Laissant s’échapper un léger soupir, elle marmonna.

-Ça me change tellement de la viande crue...

Et c'était tellement meilleurs... Si le fumet de la viande avait déjà fait saliver la prédatrice, le goût avait fini de l'amadouer. Cela demandait un réel effort pour ne pas tout manger d'un seul coup, et de ne pas se lancer sur sa "proie" comme une bête affamée. Il fallait faire durer le plaisir, savourer, et faire durer le moment. Seulement, le point sur lequel la dragonne ne se gêna pas fut l'alcool. Saisissant une chope, elle observa un instant le liquide a l’intérieur et lança "Santée!" a l'attention de son partenaire de chasse avant de vider sa première chope cul-sec.
La bière a l’intérieur de la chope semblait comme siphonnée dans le gosiers de la dragonne, aucune goutte ne fut perdue, Daora reposa la chope en expirant bruyamment, suivit d'un rire assez léger.

- C'est une bonne bière, pas de doute la dessus! Je vais pas m'en lasser croit moi! T'as intérêt a finir la tienne, t'en fait pas, y'as un début a tout.
" Sa tapant le torse comme pour se remettre d'un cul-sec d'entrée de jeu, elle soupira "Ça rafraichis! Rien de tel pour se refaire la gorge, dommage que tu ne sache pas apprécier cela, je suis certaine que ça arrivera avec le temps."

Ré-attaquant sa nourriture, la dragonne semblait aux anges, un met délicieux, en quantités suffisante, accompagnée par un breuvage également fourni de manière a satisfaire Titania. L'alcool ne l'attaquait pas tout de suite, mais il était certain qu'avec cinq chopes comme celles ci, même la fière dragonne allait finir dans un bel état.
Daora jetait de temps un temps un regard a son camarade le temps du repas, de toutes évidences, un estomac remplis était un estomac heureux, jamais la mercenaire d'acier de de glace n'avait eu l'air aussi chaleureuse.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Jeu 22 Déc - 17:12           
.................................................................................................................................................................................................................................

Sans trop savoir pourquoi, Thrain apprécia le rire de Daora. Depuis qu’ils s’étaient rencontré, elle avait été assez réservé, pour ne pas dire carrément ombrageuse. (Et violente) C’était assez surprenant de la voir rire ainsi pour le peu qu’il la connaissait, et cela montrer une toute autre face de sa personnalité. Et puis, il fallait également le dire, sa bonne humeur l’arranger beaucoup.

-Et moi bien content de ne pas avoir à en boire plus d’une !

Et brutalement la situation se renversa : La dragonne voulait maintenant le forcer à boire sans raison apparente. Au point même de le menacer de le forcer à boire. Thrain ne se formalisa pas de la menace, sachant pertinemment que personne n’était en mesure de l’obliger à faire quoique que ce soit, mais ne comprenais pas la raison de cette intérêt. Ce n’était qu’une bière… Thrain haussa mentalement les épaules pour montrer le peu de cas qu’il faisait de cette obligation.

-J’ai dit que je prendrais une choppe pour suivre, et je le ferai. Sans plaisir, mais ce sera fait. Puis, il s’étira comme un chat, et repris d’une manière plus détendu. Vous tenez tant que ça à me voir sous l’effet de l’alcool pour aller jusqu’à me forcer à finir ma choppe ? Demanda-t-il amusé.

Thrain n’attendait pas vraiment de réponse, c’était plus une question pique / rhétorique, mais il se devait de renvoyer la balle qu’il venait de recevoir. Après tout, elle l’avait menacer plus ou moins directement. Il fallait bien qu’il lui retourne une situation peu favorable en retour...

Cela dit, Thrain était d’accord avec la dragonne : le repas était fabuleux. Il ne savait pas si le serveur avait spécifié quelque chose au cuisinier, mais le résultat était là et largement à la hauteur de ses espérance. Thrain était donc passé en mode « l’estomac à les commandes » et mangeait tranquillement, mais sûrement et à assez bon rythme tout ce qui avait le malheur de se faire saisir par ses couverts.

Distraitement, il nota quand même que Daora devait avoir un quotidien assez maussade si elle se nourrissait principalement de viande cru. Même si lui même ne mangeait pas spécialement varié pendant ses chasses, il se débouillait toujours pour faire varier ses rations d’une chasse à l’autre. Pain et fromage, viande séché, fruits secs… ce n’était pas spécialement des repas très varié, mais au moins, il y avait du changement. En revanche, dès qu’il était dans une ville, il se faisait plaisir et goûter à tout, commandait de tout et mangeait autant de chose varié que possible. D’où d’ailleurs le repas de fin de mission qui explosait généralement tout ce qu’il faisait d’habitude pour ses repas.

Par contre, Thrain ne partageait pas du tout le point de vu de Daora sur la bière. Lui sirotait sa bière gorgé par gorgé et se dépêchait généralement d’expédié le goût avec une nouvelle fourné de son plat. Pour le coût, il n’était absolument plus habité par son esprit de compétition habituelle. Il ne voulait absolument pas lutter pour le plaisir de triompher.

Après le cul sec de Daora, il prit quand même sa choppe pour tirer une gorgé, mais s’arrêta pour regarder le liquide comme elle l’avait fait. Le simple fait de regarder le liquide ambré lui fit sentir les vapeurs d’alcool. Il frissonna à cette odeur et ne cacha pas une certaine grimace. Puis il se dépêcha de s’envoyer deux longue gorgé et de reposer sa choppe.

-Tsss, et dire que j’en suis qu’à la moitié… il fit une pause le temps de manger un truc pour faire passer le goût et repris : je doute réellement qu’un jour j’apprécierais ce genre de boissons. J’préfère largement les boissons plus douces et sucré, genre les cocktail de fruit. Et le lait. Si j’ai une boisson favorite, c’est incontestablement le lait.

Mine de rien, Thrain apprécié la soiré : il avait rarement l’occasion de passer du temps avec d’autre chasseur de prime. D’abord parce qu’il avait beau être de rang A, il n’avait rien en commun avec les autres mercenaires de rang A, vu qu’il cachait le fait qu’il était plus proche du rang S que du rang A. Et les rang S étant plutôt rare, ou faisant partis de groupe restreint, il voyageait seul. Et même s’il adorait la liberté que cela lui procurait, ce genre de soirée le changeait agréablement de son quotidien.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Jeu 29 Déc - 21:27           
.................................................................................................................................................................................................................................

-Te voir attaqué par l'alcool promet d'être drôle, je me demande si tu a l'alcool violent comme moi.

N'ayant jamais vu quiconque pour lui dire quel type d'alcool elle avait, mais était persuadée d'avoir un alcool violent, elle se connaissait, et savais que malgré sa violence et sa barrière de glace, elle pouvait être encore plus violente, laissant ainsi exploser frustration rage, et peine. Le fait d'y penser rappela la dragonne qu'elle aussi risque d'être quelques peut attaquée par la boisson: Si une chope ne causait aucun souci, c'était une autre histoire quand elle en avait cinq pour elle seule.
Puis elle pensa de nouveau a Thrain, lui ET elle allaient subir les méfait de la boisson, et elle vint imaginer les plusieurs scénarios possible...
Premièrement, il n'y avais aucune chance pour qu'elle le tue par accident, il était increvable, et deuxièmement, elle ignorait comment il allait agir... Habituée des quartiers louches, elle avais pourtant du mal a imaginer Thrain comme un de ces innombrables sac de graisse ayant l'habitude de faire des remarques désobligeante sur la gente féminine.

*Il est plutôt gentil...*

Elle resta un court moment a le regarder, avec un fin sourire, puis réalisait ce qu'elle faisait et se redressa alors qu'elle avais déjà presque fini sont repas.
Daora se tint la tête un instant, c'était pas l'alcool qui cognait ça, mais elle c'était... Attendrie un moment? Impossible... Bon, elle ne pouvait pas se mentir, Thrain n'était pas une personne déplaisante, il était doué avec les mots, et cela énervait la femme beaucoup plus brutale, et il n'était pas aussi idiot qu'elle se plaisait à penser.
Mais la dragonne se posa la question suivante: est ce qu'elle l'aimait bien, ou est ce qu'elle ne faisait que le supporter comme camarade de chasse? Elle n'arrivait pas a ce répondre, et cela l’inquiéta... Elle qui avait dressé une muraille de glace pour éviter toute forme de sentiment, capable de tuer n'importe qui n'importe quand... Cette muraille faiblirait-elle?
Wolfanger secoue légèrement la tête et se changea les idées en engloutissant sa dernière chope...
Sa dernière chope? Elle ne se souvenait n'en avoir bu qu'une, combien de temps était-elle restée a penser ainsi? Et Thrain c'était-il aperçu qu'elle le fixait? Le connaissant, il devait bien l'avoir vu, et préparait une réflexion qui allait l’agacer...

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Jeu 5 Jan - 18:59           
.................................................................................................................................................................................................................................

Thrain avait lancé la pique sans s’attendre à ce que Daora réponde, c’est pourquoi il fut un peu surpris par la réponse de la dragonne. Elle voulait vraiment le voir sous l’emprise de l’alcool ? Bon, certes cela allait sans doute être le cas s’il finissait sa chope, mais de là à se l’entendre dire… Si Thrain n’avait jamais commencé à boire, c’était avant tout parce qu’il détestait l’idée qu’il puisse ne plus être maître de lui même.

A l’origine, le problème était assez sérieux. Étant habitué à une vie d’assassin, il craignait de tuer n’importe quel imbécile venu lui chercher des problèmes pendant qu’il était sous l’emprise de la boisson. Du coup, il s’était interdit de boire pour ne pas risquer de perdre le contrôle. Et de là était venu l’habitude de ne pas boire. Du coup, en ne buvant jamais d’alcool, il n’avait pas pu se familiariser avec ce goût particulier qui ne lui revenait naturellement pas.

Mais du temps était passé depuis qu’il était devenu chasseur de prime. Si ses vieux réflexes n’avait pas tout à fait disparu, il ne craignait plus de perdre le contrôle, ou plutôt savait que s’il le perdait, les chances pour qu’il tue quiconque était quasiment inexistante. En revanche le risque de trop en dire sur ses origines était toujours là. Mais Thrain doutait tout de même qu’une simple choppe, même deux fois plus grosse qu’elle n’aurait du l’être lui fasse avouer ses origines aussi facilement.

Il secoua donc négativement la tête et repris :

-Aucune chance ! Enfin, je me vois mal avoir l’alcool violent. C’est pas du tout dans mon tempérament. Mais j’avoue que je n’ai jamais fait l’expérience avant, donc j’ignore l’état dans lequel je vais finir. Ajouta-t-il tout de même pour être honnête.

Le repas se poursuivit donc, entre échange de banalité, et agression caractérisé du repas pour Thrain, et du repas ET de la boisson pour Daora. Du côté de Thrain, la choppe se traînait en longueur. Lorsqu’il finit par réaliser qu’il ne lui restait plus qu’un dixième de son plat, et bien un tiers de la choppe, l’Homonculus dut se résoudre à une mesure d’urgence pour ne pas risquer de devoir finir sa bière après le repas et garder ce goût immonde en bouche.

S’auto-invectivant mentalement, il saisit sa choppe la regarda elle et son affreux contenu, puis la vida de son contenu restant d’une traite. Un frisson le parcouru tout du long lorsqu’il reposa sa choppe, et il s’empressa de manger un bout pour faire passer le goût.

-Erf, vraiment je déteste ce truc ! J’comprends pas du tout comment vous faites pour en boire cinq sans problème. Il ne dit rien pendant quelques secondes, puis repris : enfin bref ! Mission accomplie, j’ai fini ce truc !

Daora ne réagis pas, elle semblait être un peu dans le vague en le fixant. Thrain se demanda fugitivement ce qu’il avait, et compris lorsqu’il finit d’un trait sa dernière choppe. Lui avait mis presque tout le repas à finir sa pauvre choppe là où Daora s’en était faite quatre dans le même temps. Et venait de finir la cinquième quasiment en même temps que lui.

Elle pense sans doute que je ne sais pas boire de l’alcool… et elle a bien raison. Pour ne pas la regarder bêtement à son tour sans rien dire, Thrain finit son plat deux deux coup de fourchette puis lâcha un soupir de satiété.

-Ça c’est du repas ! Faudrait que je viens plus souvent manger ici ! C’est bon, et c’est gratuit ! Que demander de plus ?

Un raclement de gorge le fit se retourner vers l’origine du bruit. Leur serveur, voyant qu’ils avaient fini était revenu pour débarrasser.

-Hum, vous n’êtes pas un couple banal vous deux… C’est la première fois que je vois quelqu’un finir le repas d’ogre. En général, même à deux, cela s’avère trop… et deux repas d’un coup en plus… Il va falloir revaloir l’offre je pense. En tout cas, je suis heureux le repas vous aient plus.

Thrain sursauta presque. S’était-il trop relâché où étais-ce l’alcool ? Il n’avait pas senti ni vu venir le serveur. Qui plus est il avait l’impression que tout son esprit fonctionnait un peu au ralentit. Il voulu rejeter une fois encore l’image de couple qu’on voulait leur coller, mais le serveur sobre fut plus vif.

-Au vu de la pluie qui tombe, j’ai pris la liberté de faire préparer votre chambre. Il fait orage dehors, j’espère que vous ne m’en tiendrais pas rigeur. Finit-il en s’éloignant avec les plats.

Thrain soupira en le laissant s’éloigner… puis ses mots se frayeurs un passage jusqu’à la conscience du chasseur de prime.

« Votre chambre » ?!

Il se retourna vivement vers Daora en espérant qu’il avait mal compris ce qu’avait dit le … le fou. Il ne pouvait tout de même pas… leur avoir préparer une chambre commune ?!  

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Lun 23 Jan - 15:34           
.................................................................................................................................................................................................................................

Bon et gratuit... Thrain avait teeeeellement raison! Rien de tel qu'un repas gratuit pour illuminer sa journée! Néanmoins ce qui étonnait la dragonne fut le simple fait que Thrain n’eut rien dit pas rapport à sa longue observation, étrange venant de sa part...
Ce qui la surprise d'autant plus fut une voix venant de derrière elle... C'était qui déjà? Cette voix était familière… Le serveur s'était approché pour débarrasser, ah, ok, elle l'avait presque oublié tient... Il ce n’était pas chié dessus la dernière fois? Ce type avais l'air bien calme sur le coup, il parlait comme si ils étaient normaux, hé ho, il avait oublié la marteau ou quoi? Nan mais il allait ce le prendre dans la gueule si il l’embête nan mais oh!
 
-Pffft! Sous estimez jamais l’estomac d’un mercenaire affamé ! En plus j’suis une dragonne, que j’sache, c'est plus grand qu'un ogre!  J’serais de manger le repas d’ogre et l’ogre avec !
 
Sa remarque fut suivit d'un rire guttural digne d'une bonne dame de la campagne, la fière mercenaire commençait à subir les effets de l'alcool... Et pour autant qu'elle était habituée, elle était sous forme humaine, son volume de sang était amoindrit, et par conséquent, les effets de la boisson tapaient déjà pas mal. Et dire qu'elle avait précédemment pensé ne pas révéler sa race pour justement éviter que ces fichus humains avares mettent un bête "dragons interdit" pour le repas d'ogre... Mais si ils renomment ça en repas de dragon? Ça pourrait aussi passer...
 
-Pas d'doute, le repas est génial! Bien joué le cuistot... On sert pas comme ça nul part ailleurs.
 
La dragonne s'affala un peu dans sa chaise et sembla être ravie, se caressant et se tapotant le ventre bien remplis, satisfaite de ce festin. Titania, fière et à moitiés saoul, mais surtout aux anges, ne repris même plus le serveur quand celui-ci parla des chambres... De la chambre, elle était gratuite aussi? Elle savait plus trop, et s'en fichait pas mal à l'instant présent... Avec ce qui semblait être un sourire béat, elle regarda son camarade, et ricana presque nerveusement.
 
-Chic adresse l'ami, j'reviendrais plus souvent tient!" Elle s'étira bien en levant un peu les bras en l'air avant de les laisser retomber, et croiser les bras sur la table, penchée vers Thrain "Après un bon resto... Un bon dodo, j'sais pas c'que t'en dit, mais avec la journée qu'on vient de passer, j'dis pas non à un lit"
 
Puis, les mots du serveur lui revinrent... Non pas le sujet de la chambre commune, qui aurait pu la déranger ou la rappeler à ses sens, mais l'orage.
 
-Rha **tain! J'ai horreur de l'orage, déjà que la pluie m'em***de! Fichu foudre! Pas question que je sorte!
 
Sans vraiment grande raison, Daora sembla s’énerver toute seule, les yeux féroce, presque bestiaux.
 
-J'te jure! Une vrais co***rie, la pluie okay, sa arrose les plantes, mais la foudre ça aide qui? Personne!

Cognant un coup sur la table a présent débarrassée, elle fixa Thrain puis bailla aux corneilles pour ensuite aller se lever, empoignant son marteau comme si il ne pesait rien et l’attacha a ses hanches plutôt qu’à son dos comme à son habitude.
 
-Bon… J’vais aller voir c’te chambre.

Et sur ce, la dragonne n’attendis pas vraiment son compère, allant directement à l’étage… C’était quelle chambre déjà ? Ça a été dit ? Enfin bon, la dragonne se retourna a mi-chemin pour regarder Thrain

-Tu t'ramène?

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Lun 30 Jan - 14:07           
.................................................................................................................................................................................................................................

Alors que Thrain était en train de s’inquiéter pour l’avenir proche du serveur, et soyons honnête se demandais également comment il allait se tirer de se guêpier, Daora elle semblait planait joyeusement. Alors que l’homonculus s’attendait à la voir écraser son marteau sur la tête du serveur, elle régis tout autrement. Thrain sous l’effet de l’alcool ne chercha même pas à dissimuler sa surprise devant la réaction inattendu de la dragonne. d’ailleurs, il ne fut pas le seul à tiré une tête bizarre alors que Daora partait dans un grand éclat de rire. Le serveur aussi avait changé de couleur. Encore une fois.

-U… Un… Une drag… !! Da...

Le serveur venait enfin de comprendre à qui il avait à faire. Voyant que la lueur s’était faite dans ses yeux Thrain, décida de le couper. Il était certes amoché par la boisson, mais pas au point de laisser un serveur attirer l’attention sur son groupe.

-Inutile d’en dire plus. Vous avez compris. Et comme vous êtes intelligent, vous avez également compris que votre discrétion sera plus qu’apprécié : elle est nécessaire.

Ce n’était pas vraiment une menace, l’homonculus n’avait pas chargé sa phrase d’hostilité, mais c’était tout de même un avertissement. Thrain ne voulait pas attiré l’attention. Ou tout du moins, pas plus que nécessaire. Le serveur le regard abasourdis. Puis regarda Daora qui finissait de rire.

-Pas d'doute, le repas est génial! Bien joué le cuistot... On sert pas comme ça nul part ailleurs.

Thrain n’était pas sûr que cela était très volontaire de la part de Daora, mais celle-ci avait coupé le serveur dans son élan. Thrain en profita pour souffler un peu. Il n’aimait définitivement pas l’alcool, et sentait bien qu’il n’était plus dans son état normal. Son corps semblait trop léger, et sa perception des choses semblait être comme… différé. Ralentie peut être. Il essaya vaguement de faire le vide dans son esprit en se focalisant sur sa respiration, mais n’y parvient pas. « Bon sang, je déteste cette sensation ! L’alcool c’est vraiment une saloperie sans nom ! » jura-t-il mentalement. Il fut tiré de cette rumination mentale par une dragonne le prenant à partis.

Thrain était certes content que la dragonne ait apprécié le repas, et n’avait rien contre le fait de dormir, mais il avait quand même toujours à l’esprit qu’il n’y avait qu’UNE chambre de prête pour eux deux.

-J’approuve. Je vous laisse la chambre je vais aller en chercher une aut...

-Rha **tain! J'ai horreur de l'orage, déjà que la pluie m'em***de! Fichu foudre! Pas question que je sorte!

-

Ok. Cette fois, c’était clair et net, Daora avait trop bu. Thrain n’était clairement pas dans son état normal, mais Daora était sans doute dans un état bien pire que le sien. Pire encore, elle venait de le stopper dans sa tentative de fuite… Dans un élan d’espoir le chasseur de Prime regarda vers le serveur en espérant que lui aurait compris qu’il ne voulait pas rester… Mais le serveur était carrément absorbé par Daora. Dans son regard on pouvait assez clairement lire « C’est un dragon ! Putin, c’est un dragon ! J’ai servis des dragons ! » et la panique qui allait bien avec.

Aucun secours à tiré de ce côté.

-J'te jure! Une vrais co***rie, la pluie okay, sa arrose les plantes, mais la foudre ça aide qui? Personne!

Et Daora qui continuait dans son délire toute seule.

Thrain se sentait seul. Seul et impuissant. Ce qui ne lui était jamais arrivé jusqu’alors.

Tout à son inquiétude, Thrain ne réagis pas lorsque Daora se leva pour aller voir la chambre. Il devait y avoir une solution. Il y avait forcément une solution. Même s’il réalisait que c’était parfaitement stupide, et qu’il n’y avait aucune raison de stresser parce qu’il allait partagé une chambre avec une femme, il ne pouvait pas s’en empêcher.

Pourtant, cela n’aurait pas été la première fois… Au cours de quête d’escortes, il avait quelques fois eu à partager des chambres. Et cela se terminer toujours de la même façon : lui dormant dos à la fenêtre, et face à la porte si possible tandis que la femme dormais dans le lit. Mais là, il était clairement troublé. Encore une fois Thrain maudit l’alcool qui le faisait faire n’importe quoi.

Ayant réalisé cela, Thrain se reprit un peu. Après tout, ce n’était pas si terrible…

-Tu t'ramène?

Thrain lança un regard abattu au serveur, et se leva. Dans l’esprit de l’humain, un énorme doute venez de germer.

-Dites… Vous êtes un dragon vous aussi ?

Ce n’était pas vraiment une question. Plus un moyen de se dire qu’en fait tout aller bien et qu’il n’avait rien fait de mal. Mais Thrain ne lui laissa pas cette chance.

-Absolument pas. D’ailleurs, si je ne passe pas la nuit, ce qui n’est pas si improbable que ça vu son état, ce sera VOTRE faute.

-Mais je ne pouvais pas sav…

-Tch tch tch. Pas de ça avec moi. J’ai essayé de vous prévenir, vous n’avez pas voulu écouter. C’est votre faute. Maintenant filez moi cette clef, j’ai un destin à affronter.

Le pauvre homme lui remit les clefs en regardant ses pieds. Thrain avait beau savoir qu’il ne risquait rien (enfin, qu’il ne risquait pas de mourir, rien c’était peut être beaucoup s’avancer), il voulait se venger de cette abrutis en lui faisant peur. Après tout, c’était de sa faute s’il se retrouvait à devoir partager une chambre avec une dragonne ivre. Et lentement il rejoignit Daora dans les escaliers.

Mais au fond de lui, le côté responsable de Thrain lui soufflait que ce n’était peut être pas une si mauvaise idée. Après tout, il serait sur place pour s’assurer qu’elle ne se blesse pas à cause de l’alcool.


Lorsque Thrain réalisa ce à quoi il venait de penser, il se jura presque de ne plus jamais toucher à l’alcool de sa vie. Daora. Se blesser. Une dragonne d’acier. Blesser par de l’alcool. Ok, moi aussi j’dois vraiment en tenir une couche pour avoir des pensées aussi stupides. Il rejoignit Daora et la guida vers la chambre après s’être facepalmer mentalement le cerveau suite à sa pensée à la con.

-On a la chambre 2. Évidement. Dit-il à Daora en maudissant une dernière fois le serveur pour cette foutu référence dont il se serait bien passé.

La chambre était plongé dans l’obscurité, Thrain avait négligé la chandelle vu qu’il avait une très bonne vision nocturne, aussi cela ne le gêna pas dans son observation. C’était une chambre presque banale : la grande salle habituel avec sa table en bois et ses deux chaises traînant dans un coin, la traditionnel fenêtre avec rideau, et… un lit double qui n’avait rien à faire là.

Thrain ne soupira même pas. Il n’était plus surpris. Le serveur aurait pu leur donner une chambre à lit séparer, chose infiniment plus courante, même pour les couples mariés, mais non, il avait du faire les choses en grand et leur fournir une chambre à lit double.

Mais l’Homonculus commençait à se ressaisir. Doucement, et surtout grâce à la douche froide qu’il venait de se prendre de la part du serveur qui l’avait confronté à cette situation. Il ne jeta qu’un regard furtif vers le lit et se dirigea directement vers la fenêtre. Il entrouvrit les rideaux et constata avec une pointe de dépit qu’il pleuvait à verse. Dormir dehors n’était même pas imaginable.

Comme pour donner plus de poids à cette vérité, une éclaire illumina brutalement la chambre, vite suivis par un bruit de tonnerre assourdissant. Thrain soupira.

-Bon, je te laisse le lit, je vais dormir là, fit-il en désignant la fenêtre. J’ai l’habitude de dormir n’importe où, et je me vois mal partagé le lit d’une femme que j’ai rencontré la veille...  

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 93
Date d'inscription : 26/11/2012
Age : 18
Localisation : Nomade

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrière
En général: Chasser les primes c'est mon job. Point.
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Dim 2 Avr - 14:59           
.................................................................................................................................................................................................................................

Thrain et le serveur discutait trop, et l'esprit de la dragonne embrumé avais l'impression que le temps passait lentement... Ils parlaient et parlaient, et elle? elle attendait... Bon sang que ce qui pouvait bien les retenir, ils voulaient se marier ou bien?! Bon sang elle avais pas que ça a faire heh oh!
La dragonne d'acier ne tenait plus exactement debout, et sa vision devenait floue de temps a autre, ayant probablement dépassé ses limites quand a la consommation d'alcool. Si d'habitude elle prenait juste assez pour rester efficace, là elle était réellement dans un état second et ne saurais probablement plus ce qu'il s'était passé le lendemain.

Daora Wolfanger avais plutôt été amusée par la réaction du serveur, la panique qui l'avais prit, et ce qu'elle voyais comme un soudain respect... Ou bien juste la terreur, cela avais été un plaisir a voir. Après avoir ingéré autant d'alcool, la dragonne a l'origine stricte, froide, et prône a la colère laissait exploser ses pensées refoulée... Elle avais envie de rire, de s'amuser: c'était son seul moyen pour réussir a être a l'aise avec son corps aussi d'ailleurs...

La dragonne cligna des yeux... Cela faisait combien de temps qu'elle était dans les escaliers déjà? Elle avais oublié pourquoi elle se tenait là d'ailleurs. Cherchant du regard quelque chose de familier, elle vit Thrain remonter les escalier... Ah oui, c'est vrais, cet escargot devais lui ouvrir la chambre.

-On a la chambre 2. Évidement.

Qu'est ce qu'il disait lui? La dragonne haussa un sourcil en lui attrapant presque le bras comme pour ne pas tomber. Elle tanguait un peu, et son marteau perturbais son équilibre fragilisé par l'alcool.
Bon, la chambre était assez sombre, et elle ne pu s’empêcher de pouffer de rire... Pour quelle raison? Elle même ne savais pas, c'était juste drôle de voir cette petite flamme toute mimi, Daora étant presque tentée de souffler pour éteindre la flamme... Mais bon, éteindre une bougie avec équivalant d'un ouragan gelé serait un peu trop et avec un souffle alcoolisé cela ferrait plus un lance flamme qu'autre chose: Bien sûr ce genre ne pensée ne traversait pas l'esprit de la "jeune" femme alcoolisée, elle trouvait ça juste inutile, et avais un peu la flemme.
Les prunelles de la dragonne changèrent de forme pour mieux s'adapter a la lumière, et l'éclair l'aveugla un petit instant...

Elle s'approcha doucement de Thrain alors que celui ci ne la regardait pas, et afficha un grand sourire, sans même écouter ce qu'il pouvait dire, elle se contenta de le prendre dans ses bras, et de le serrer de toutes ses forces contre sa poitrine... Expérience qui pouvait être mortelle pour un humain normal, car la dragonne le serrait EFFECTIVEMENT de toutes ses forces, seules les formes généreuses de la dragonne amortissant le supplice.
La dragonne aimait pas trop mal cet homme, et bien qu'il soit complétement débile de temps a autre, elle voulait quelque chose a avoir dans ses bras a cet instant.
La vie de chasseuse de prime était difficile, et elle accumulait du stress en continue ce qui n'arrangeait pas son humeur. L'alcool était une sorte de moyen pour déstresser et enlever toute cette pression.
Gardant le mâle contre elle, elle poussa un léger grognement dans le creux de son oreille, suivit d'un soupire... Décompresser c'était bien, mais l'armure était assez peu confortable.

-Tu parle trop... Tu me donne mal à la tête

Marmonnait la grande Titania, qui avais un regard certes un peu embrumé due a l'influence de la bière, mais étrangement... Doux. Bon...Ça aurais presque été mignon si elle ne serrais pas Thrain comme si elle voulait lui briser le dos.



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Rodeur => Chasseur de Prime
En général: En grande partie Homoncule
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]   Ven 7 Avr - 13:01           
.................................................................................................................................................................................................................................

Quelque part, Thrain avait l’impression que quelque chose clochait chez lui. Certes il n’avait pas l’habitude de prendre des chambres, mais lorsque que c’était pour le travail, il lui arrivait de partager une chambre avec d’autres personnes. Bon, dans la majorité des cas, c’était avec des criminelles quand il faisait vraiment trop mauvais pour dormir dehors. Situation peu comparable à celle de partager une chambre avec Daora, donc. Mais il arrivait aussi qu’il soit embauché comme escorte. Et là, les personnes pouvaient varier. Marchand, apothicaire, et quelques fois même des femmes. Et jusqu’à présent partager une chambre dans une auberge pleine ne l’avait jamais mis mal à l’aise ou quoi que ce soit.

D’ailleurs, son propre malaise le surprenait lui même. Pourquoi maintenant et pas avant ? Thrain souffla à nouveau et la réponse lui apparu clairement, et par là même lui fit manquer quelques choses qu’il n’allait pas tardé à regretter.

L’alcool. C’était la réponse à sa question. Son soupir alcoolisé lui avait tiré une grimace et fait réaliser d’où venait le problème. En temps normal, il était parfaitement sobre puisque c’était pour le travail. (en dehors du fait qu’en plus il ne buvait pas) Et puis même s’il ne l’avait pas vraiment encore assimiler, toutes les remarques le concernant lui et Daora n’était certainement pas étrangère à ce trouble. Il était sur le point de se lamenter à nouveau lorsqu’il sentit une présence dans son dos.

-Daor… fit-il en voulant se retourner… Mais il ne pu finir son geste.

En effet, pendant qu’il s’interrogeait sur son trouble, absorbait par la vision de la pluie tombant sur la ville, il n’avait pas fait attention à sa compagne alcoolisé. Et celle-ci s’était doucement rapproché alors qu’il ne faisait pas attention…

Et puis deux mains le ceinturèrent et le tirèrent en arrière.

-Qu’est ce que tu…

Sa phrase fut brutalement interrompu quand Daora resserra sa prise, vidant ainsi ses poumons de tout l’air qu’ils contenaient.

Thrain avait été complètement surpris. Il était également complètement perdu devant les actions de la dragonne. Et en bonus, il était en train d’étouffer, ce qui ne l’aidait pas des masses à réfléchir. Il voulut protester, mais l’air refusait de rentrer dans ses poumons. Il ne pouvait plus dire un mot, où même souffler vaguement quelque chose. Il essaya brièvement de résister mais compris instantanément que la salvation n’était pas dans la résistance. Daora était beaucoup trop forte pour qu’il puisse espérer s’en sortir sur le plan strictement physique.

L’homonculus devait réfléchir vite s’il ne voulait pas finir dans les vapes rapidement. Malheureusement, son corps martyrisé lui envoyait en boucle des signaux de douleurs, et il n’arrivait pas à se concentrer. En pôle position venait l’étreinte de fer de Daora, ainsi que ses poumons qui protestaient aussi véhément qu’ils le pouvaient. (Ce qui ne représentait pas grand-chose en définitive, vu combien ils étaient écrasé par la force draconique de Daora). De plus, il était également écrasé contre l’armure de plaque de la dragonne, ce qui n’arrangeait rien à la situation. Malgré la douleur Thrain pesta intérieurement.

« Bon sang, c’est une dragonne d’acier et elle porte une armure de plaque ! Elle est naturellement blindée, elle devrait faire comme moi et porter une armure légère ! Cela m’aurait évité de finir complètement écrasé par son acier ! Là, y’a littéralement rien pour amortir le choc ! »

Et il aurait sans doute continué à pester inutilement si Daora n’avait pas légèrement ajusté sa prise. Son armure la gênait également ! Ou alors elle soupirait juste… Dans tous les cas mue par instinct de survie, il se mit sur la pointe des pieds pour essayer de gagner quelques centimètres… Et échoua. Sa situation était maintenant encore plus inconfortable, mais au moins il avait eu le temps de prendre une demie inspiration avant que Daora n’ajuste pas la prise et resserre son étreinte.

« ‘tin, le pire c’est que j’ai même pas l’impression qu’elle me veuille du mal ! »

Il lui fallait réagir vite avant qu’il ne recommence à étouffer, et perde tous ses moyens. Dans une tentative de la dernière chance, Thrain essaya de sauter, échoua, mais réussi à faire basculer son centre de gravité vers l’arrière, et donc vers Daora. Le déséquilibre était clairement insuffisant pour la faire basculer en arrière, mais il permit à Thrain de profiter de sa prise pour balancer ses pieds contre le mur, juste devant lui. Et dans une dernière tentative de se libérer, il poussa aussi fort qu’il pouvait.

Le fragile équilibre de la dragonne soûle, associé à la précédente action de Thrain les propulsas tous les deux en arrière. Thrain avait espérer pouvoir se libérer en profitant de la chute de Daora, il attendait impatiemment le moment où tous les deux tomberaient sur le seul, le choc devrait faire suffisamment réagir Daora pour lui faire relâcher son étreinte ne serai-ce qu’une seconde. Et alors, il pourrait se libérer.

Cela aurait pu marcher. En temps normal, une telle stratégie aurait même marché à coup sûr. Mais Thrain à moitié étouffé et quelque peu amoché par l’alcool avait juste omis un détail dans son plan. Un tout petit détail de rien du tout, mais cependant suffisant pour faire échouer son plan.

Alors qu’il s’attendait à un choc un peu rude, comme lorsque deux corps heurte le sol, les choses ne se passèrent pas comme ça. Au contraire, leur chute fut interrompu en douceur à mi-parcours. Thrain était en train de tourner au cramoisi lorsque Daora sans doute un peu surprise malgré tout relâcha un tout petit peu son étreinte. Pas assez pour que Thrain se libère, mais juste de quoi prendre une inspiration. Ce que l’homonculus fit sans se faire prier et en essayant de rouler sur le côté, toujours dans l’optique de se libérer.

Il réussit à rouler à moitié, mais pas à se libérer, vu que Daora ne l’ayant pas vraiment laché il ne put que se retourner avant que l’étreinte se resserre à nouveau. Au moins n’était-il plus de dos à la dragonne mais face à elle.

Avec un peu de chance, la dragonne finirait pas s’apercevoir en le regardant qu’elle était en train de l’étouffer. Ou alors, il pourrait essayer de lui dire silencieusement de le relâcher parce qu’elle l’étouffait. Toute une gamme de solutions pour s’en sortir venait de s’offrir à Thrain pour s’en sortir. Mais celui-ci ne s’en rendit même pas compte. Non, il était trop concentré sur cette surface tendre et agréable qu’il sentait dans son dos. Surface qu'il venait tout juste d'identifier en se rappelant brutalement de son existence. 

En essayent de si libérer de l’étreinte de la Dragonne, Thrain venait de les propulser tous les deux directement sur ce qui faisait face à la fenêtre. A savoir, le grand lit double de la chambre spécial couple.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé,

 

---------------

 

 
MessageSujet: Re: Un moment de repos [PV Daora]              
.................................................................................................................................................................................................................................


Revenir en haut Aller en bas
 

Un moment de repos [PV Daora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un moment de repos
» Moment de repos [PV : Darkeus et Jio]
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les mines et labyrinthe :: Kaélén-