Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Totalement désert [Pv Aegnor W. Fëanor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race:
Classe: Apprenti
En général: YI-HA
MessageSujet: Totalement désert [Pv Aegnor W. Fëanor]   Mar 17 Juil - 21:06           
.................................................................................................................................................................................................................................

Mais qu'est-ce que je fais ici ? Je me baladais tranquillement dans les rues d'une ville dont j'adore me balader. Non seulement parce que là-bas il y a plein de gamin orphelin qui traîne les rues et que je peux mordre à ma guise, mais aussi parce que c'est délabré, pauvre, et que le malheur y règne. Je ne le cache pas, je suis machiavélique ! Mais revenons à nos moutons. Comme je disais, c'était la nuit si je me rappelle bien et j'avais décidé de chasser. On m'avait longtemps empêcher de le faire et je n'allais pas m'en priver. Armé de mon gant en métal, j'étais prêt à me lancer sur n'importe quel retardataire, traîneur ou je ne sais quoi d'autre. Les personnes qui avaient eu la mauvaise idée de rester dehors la nuit. Mes dents blanches comme la lune et mes yeux rouges comme le sang illuminait la nuit et, mains en poche, j'avançais sans regarder. Je me fiais à l'odeur que dégageait les personne autour de moi. Donc pas étonnant que quelques minutes après je me prenais un mur. J'avais eu mal au nez, je m'en rappelle. Mais c'est à ce moment là que je la vis.

Une petite, disons 7ans. Elle avait l'air pauvre, abandonnée sûrement. Ses vêtements en lambeaux étaient beaucoup trop petits pour elle. Je me rappelle aussi qu'elle était blonde, et qu'elle pleurait. Tellement fort que mes oreilles me faisaient mal. Elle réveillait les voisins qui descendaient lui donner un coup. Ce genre de petite, jeune et fragile, sont des proies faciles que j'accepte volontiers dans mon gosier. Mais il y avait un petit problème. Comment je pouvais l'attaquer sans me faire voir. Sans réponse, j'attendais juste, l’espionnant sans être vu. Et heureusement, mes efforts payèrent. Elle se leva, ayant chercher quelqu'un de bon coeur pour lui donner quelques pièces et continua son chemin. Et je me réjouissais d'avance de la voir marcher dans une ruelle sombre. Un coin abandonné où personne n'aura l'idée de s'aventurer même en entendant les cris d'une pauvre fillette. Elle cherchait sûrement un endroit à l'abris du vent pour dormir au chaud. Même avec une température pareil, on avait froid la nuit. Je la suivis doucement, et c'est lorsqu'elle me remarqua que je sautais sur l'occasion.

Elle n'avait même pas eu le temps de se retourner que mes mains se refermaient déjà sur ses muscles. Elle tomba lourdement sous mon poids et hurla de peur. Mon sourire n'arrangea pas les choses. Sadique et assoiffé, tous comme moi. Elle hurlait, tellement que ça m'en faisait mal. Et pour la faire taire, je n'avait qu'une solution en tête. Mes crocs entrèrent comme des lames dans la peau de son cou. Le sang gicla sur le sol. La nuit aurait été bien bonne. Le sang frais d'une petite fille. Mais fallait sûrement pas compter sur quelqu'un ! Je ne sais pas encore qui, mais pendant que je dînais, il n'hésita pas à me frapper. Tellement fort que l'objet cassa et que je tombai dans les pommes.

Et maintenant je me retrouve au milieu d'une champ de bataille désert. Je n'essaye même pas de regarder l'horizon, je m'en fiche complètement. Je n'ai pas faim et avec ce que j'ai mangé je vais pouvoir tenir jusqu'à ce que je sorte d'ici. Je remarque alors que mon gant est sur le sol. Evidemment, je le ramasse, mais un cri attire mon attention. Ce qui me fait relever la tête. Qu'est-ce que c'est que ce bazar ? J'y crois pas ! Je marche lentement et j'arrive à la conclusion que les cris sont des hurlements de mâle. Humain apparemment. Mais...Le gros boulet ! et j'insiste sur le gros ! Sinom ! Ce gros crétin obèse ! Il cauchemarde ! je cour vers lui et d'un coup de pied dans le ventre, je le réveille.

Debout gros tas !

Le plus impressionnant c'est qu'il est tellement gros qu'il ne bouge même pas. Baillant de toute sa gorge, il ne se fait pas priver ! Il me tente tellement que je peux pas m'empêcher de lui mettre mon pied dans la bouche. Il se relève enfin et je tasse mes affaires. Quel crétin ! Rester ici tous seul ! Il a dû subir la même chose que moi, ou en tous cas dans un contexte différent. Je ne sais pas ce que je fiche ici, n'y comment j'y suis arriver mais ce que je sais c'est que...Je suis un vampire. Hé ouais, je ne sais pas où je suis, ni à quelle distance de chez moi et encore moins si je vais pouvoir rentrer à pied : Et ça commence vraiment à me casser les pieds croyez moi ! Je le prouve ! Je décroche une jolie droite sur mon gras double dès qu'il fut debout. En plein repas ! Y'a rien de mieux pour m'énerver ! Je vais les tuer ! Qui que ce soit ! En plus, il m'a drogué ! Impossible sinon j'aurais dormis plus d'une semaine ! Un champ de bataille, c'est pas proche de Swold ! Alors va falloir que j'y retourne ! Raaa !

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 51
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 19
Localisation : Je suis... là-bas!

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Guerrier
En général:
MessageSujet: Re: Totalement désert [Pv Aegnor W. Fëanor]   Jeu 2 Aoû - 9:26           
.................................................................................................................................................................................................................................

Aegnor courait dans une rue pleine de monde, il était poursuivit par un homme vêtu de noir qui avait caché son visage derrière un masque qui faisait froid dans le dos. Le groupe d'assassins qui avait accueillis sont frère avant qu'Aegnor ne l'assassine ne lui avait toujours par pardonné le meurtre d'un membre important de leur hiérarchie. Le frère du dragon avait apparemment grimpé les échelons à une allure très brève avant qu'il tombe six pieds sous terre. Aegnor dérapa et passa sous une charette pleine de marchandises, il se releva et regarda autour de lui. Il ne connaissait pas bien la ville d'Aldaràn et il ne savait pas où la sortie de la ville se trouvait. Il espérait qu'elle n'était pas derrière lui. Il se tourna et aperçut le masque de l'assassin se rapprocher et il reprit sa course. Il tourna dans une rue plus étroite et il attrapa le rebords d'une fenêtre et s'y hissa, il crocheta la gouttière et parcouru l'étage qui le séparait du toit en une poignée de secondes. Il rejoignit l'extrémité du toit et se tourna, face au vide. Une grande avenue qui devait être l'axe principal de la ville se trouvait devant lui et aucune possibilité de s'échapper ne se présentait à lui. Il entendit un bruissement et il esquiva la lame qui allait le décapiter.

Deux hommes vêtus de noir se trouvait devant lui, il avait des masques représentant des visages cruel, cornu qui inspirait l'horreur et la peur. Il avait tout deux des épées très longues qui faisait la taille d'un homme de grande taille et Aegnor sortit à son tour la lame rouge sang de son fourreau. L'assaut fut d'une brutalité surprenante, les deux hommes se battait d'un parfait accord, comme si ils partageaient les mêmes pensées. Aegnor se fendit et l'homme recula, son acolyte bondit par dessus lui et Aegnor para l'épée démesuré qui se dirigeait vers son visage, la lame rouge sang scintilla juste à côté de l'oeil d'Aegnor et la pression sur le dragon s'intensifia, les deux des hommes frappaient l'une après l'autre pour pas qu'Aegnor se redresse. Il roula sur le côté et fouetta l'air de sa lame qui ne frappa que le vent, il se baissa et sortit son poignard qui pris la direction de la gorge d'un des deux hommes. L'homme ne para même pas et frappa Aegnor dans le plexus et son allié attrapa le poignet du jeune homme. Il se libéra en faisant faire un moulinet à son poignard qui écorcha profondément la main de l'homme en noir. Une lame se planta d'à peine quelques millimètres dans l'épaule du dragon et il répondit en envoyant le plat de son épée dans la tempe de l'homme qui roula à terre. Le second des assassins sauta sur Aegnor et lui fit attrapa le bras et le tordit, le dragon suivit son bras et roula vers l'avant en emmenant son ennemi avec lui. Il y eut un grand sifflement et un infime bruit retentit derrière Aegnor, une flèche fendit l'air et se logea dans l'épaule du dragon qui serra les dents. Il donna un coup de pied dans le nez de son attaquant. Il prit son élan et arrivé à deux mètres du bords du toit, il bondit. Un saut prodigieux qui le porta trois mètres au-dessus, la transformation fut instantanée. L'immense dragon rouge qui saignait de l'épaule, le sang se confondait avec les écailles pourpres, il était juste moins éclatant et gouttait sur les toits de la cité.

Aegnor sortit de la cité précipitamment, il parcourut la plus grande distance qu'il put pour agrandir l'écart entre lui et les hommes en noirs. Il atterrit le lendemain dans une plaine dévastée, la terre était piétinée, il aperçut une charrette complètement démontée, il manquait une roue et elle était à moitié calcinée. Il regarda aux alentours et alors il se rappela, il avait participer à une bataille dans ce lieu, il sentit son sang couler de son épaule et goutter sur le sol. Il enfonça ses griffes dans le sol et il se transforma à nouveau. La flèche était toujours là, il la fixa un instant puis il s'approcha de la vieille charrette et s'assit dessus, il pris la flèche entre ses mains et brisa son extrémité, il poussa une plainte de douleur et retira la flèche de son épaule avant de la jeter par terre. Il entendit une voix, une voix d'homme et il se retourna pour voir qui parlait.

Revenir en haut Aller en bas
 

Totalement désert [Pv Aegnor W. Fëanor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» Enfin, 68, la définition à laquelle j'adhère totalement
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» Mission au dangereux désert de Salterens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les Terres Inférieures :: Le Champ de Bataille-