Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le commencement par un repas [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 12
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 30
Localisation : Belgique

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Mage
En général: Exploratrice
MessageSujet: Le commencement par un repas [LIBRE]   Jeu 5 Juil - 22:34           
.................................................................................................................................................................................................................................

Le soleil s'éveillait calmement. Les rayons frappèrent les maisons et la clarté prit possession des lieux.
Tout prenait vie. Les commerçants furent les premiers à envahir les lieux. Moins d’une heure après, toutes les bâtisses s’activèrent. Les acheteurs entrèrent sur scène : les connaisseurs des lieux et les habitués en premier ligne, suivis des gens de passages et des retardataires. L’après-midi approchait et l’environnement commercial prenait tout son sens.
Tin leva les yeux dés son entrée dans la ville. Cela faisait la troisième fois qu’elle se rendait dans un aussi grand domaine. Habituée à la campagne et aux forêts, le fait de passer à l’urbanisme l’impressionnait toujours. Un miaulement attira son attention. A ses côtés, un gros matou noir agita la queue tandis que son derrière s’étendait sur le sol.


- La voie est libre ?

Elle se contenta de répondre par un bref soupir et regarda tout autour d’elle. Elle scruta longuement les lieux et analysa chaque individu qu’elle croisait, spécialement ceux dont la tenue copiait les soldats. Elle sourit en coin.

- Je pense que nous pouvons y aller. De toute manière, sous cette forme, tu es un félin ordinaire. Pas de quoi fouetter un ch... Enfin, tu vois ce que je veux dire.

Elle s’avança et lorsqu’elle prit assez d’avance, le chat la suivit.
Ils s’arrêtèrent à l’auberge de la ville, déjà bien remplie d’individus de toute sorte. Le chat observa les alentours, nullement rassuré. Il bondit sur l’épaule de la jeune fille. Celle-ci dû se rattraper au mur pour éviter de tomber sous l’effet de l’élan. Elle reprit l’équilibre et entra davantage dans la bâtisse. Les rires, la musique, la parlotte, les cris et les mouvements fréquents constituaient l’ambiance des lieux. Un peu trop pour Tin. Mais son estomac réclamait famine, tout comme celui du matou qui laissa échapper une plainte sonore. Leur discussion se fit en murmures.


- Tu ne sais pas être plus discret ?
- Oh, désolé si MON estomac se fait davantage entendre que le lien. Je te rappelle que cela va bientôt faire une journée que je n’ai rien avalé !
- Tu n’avais pas à faire la fine bouche ce matin.
- Manger une côtelette de bœuf pour le petit dej’ ? Non mais ça va pas. Je ne suis pas un gros reptile moi !
- Arrête de te plaindre, tu vas finir par attirer l’attention. Je rappelle à Môsieur l’Affamé qu’il a mauvaise réputation et qu’il vaudrait mieux pour lui qu’il évite les sceptiques des parias.


Sous la remarque, le félin se tût. Ils choisirent une table dans un coin tranquille, là où les bruits étaient les plus intenses. Tin prit place mais le matou quitta les lieux avec la finesse d’une belette. Suite à sa sortie, un jeune homme aux cheveux et au regard noir entra. Il se dirigea vers Tin, fit mine de la saluer comme s’il la rencontrait pour la première fois et prit place à son tour. Il se prénommait Bastien.

- Tu as commandé ?
- Pas encore.
- Mais qu’est-ce que tu attends ?!
- Du calme minet, notre tour viendra.


Bastien se mordit la lèvre. Il avait horreur de cette appellation minable. Tin le savait, et s’enchantait de l’agacer. Elle scrutait toujours les lieux, par prudence. Les évènements arrivaient toujours au moment où on les attendait le moins.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 24

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Traqueur
En général: Ange-Naleï
MessageSujet: Re: Le commencement par un repas [LIBRE]   Mer 11 Juil - 23:35           
.................................................................................................................................................................................................................................

[HRP: La je crois que j'ai un peut pousser...j'en ai peut être fait trop...hésite pas a me le dire ^^']

Le jour se levait sur Evola. Le calme de la nuit s’effaçait peut à peut et les marchand prenait place sur leurs étales. Sous les rayons du soleil, une forme se dessiné sur les toits. Ezio jura. Il aurait du venir plus vite ou attendre une nuit de plus avant de faire ses recherche. Mais il avait plus important qu'à se posé ce genre de question. Il lui fallait retrouver quelqu'un, et sa n'allait pas être le jour qui l’arrêterait. le semi marchait tranquillement sur les toits suivant les rues et regardant les gens qui s'y baladait. Au bout de quelques minutes, il trouva sont bonheur. Dans la rue en contre bas , un petit homme qui vu sa corpulence devait passé plus de temps a la taverne que a travailler, marchait précipitamment en regardant toutes les cinq minutes dans sont dos pour vérifier qu'il n’était pas suivit.

*Si seulement il regardait en haut...je vais m’ennuyait je le sent...qu'est ce qu'il est lent...*

Ezio décida de le suivre...il fallait juste espérer que c’était le bon sinon il allait surement perdre un temps précieux a le suivre...Au bout de dix bonne minutes qui en temps normal aurait du en durée a peine cinq - l'homme s’arrêtait sans cesse pour reprendre sa respiration - il entra dans un établissement et Ezio leva les yeux aux ciel.

* Ben voyons, fallait s'en douter...une taverne... J’espère que je me trompe pas et que cette homme n'essaye pas d'éviter sa femme en allant manger ici...*

Ezio se décida enfin à descendre. Dans la taverne, l'homme semblait totalement affoler. Il regardait les tables et trouva finalement ceux qu'il chercher. Deux hommes accouder au comptoir, totalement émécher. Il les rejoignit en essayant de reprendre un aire détacher mais le fait qu'il regarder tout le temps autour de lui en allant vers eux le dé-crédibilisait totalement.

-Les gars, Il est en ville!

L'un des deux homme cracha la gorgée de bière qu'il venait de prendre en bouche. Il sembla dé-saoulé directement.

-Quoi?! attend tu est sùr là?!

Le petit homme voulu répondre mais il n'eu pas le temps de parler car la porte s'ouvrit brutalement. Ezio apparut, un sourire malsain sur les lèvres. Un grand silence c’était installer dans la taverne. Ezio pris un air surpris en regardant l'assembler puis déclara.

-Allons ne vous déranger pas pour moi, je n'en aurait que pour quelques minutes avec ses messieurs.

En voyant qu'ils les désigné, l'homme qu'Ezio suivait depuis le début tenta de s'échapper. Ezio l’attrapa par le cou et la violence du choc envoya l'homme au sol. Son collègue qui pensait pouvoir faire le poid malgré la dose d'alcool qu'il avait ingurgiter. Il sauta sur l'hybride en voulant lui envoyer un coup de poing. Ezio attrapa son poing, lui écrasa la main pour ensuite lui faire une clef de bras et le fit volé dans la salle. L'homme fini sa course en fracassant une table où ce trouvait une jeune femme, surement pas encore majeur et un homme, mate de peau.

-Désolé! Prenez une autre table et commander ce qui vous chante, je reviens tout de suite! Et c'est moi qui régale.

Il fit demi tour,récupéra l'homme en le soulevant a l'horizontale du sol et se dirigea vers la sortie. Le troisième complice était toujours au bar, à la limite du coma éthylique. Dehors il y eu quelque peut du grabuge, puis quelque seconde de répit et le petit homme se retrouva à nouveau à l’intérieur en passant par une des vitre. Ezio le suivit mais lui rentra par la porte. Il attrapa les trois hommes, l'un après l'autre et les jeta dehors. Il soupira et se retourna vers le comptoir en jetant une bourse de plusieurs centaines de pièces d'or au tavernier.

-C'est pour la casse et ce qu'on commander les jeunes. Moi j'ai pas manger depuis trois jours alors ce sera votre plus gros poulet.

Ezio lui fit un clin d'oeil et rejoignis La jeune fille et sont ami qui apparemment avait changer de table.

-Encore désolé pour ce qui c'est passé... j’espère ne pas vous déranger en me joignant à vous...Je me présente, Ezio Sanghin, pour vous servir...et payer l'additions.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 12
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 30
Localisation : Belgique

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Mage
En général: Exploratrice
MessageSujet: Re: Le commencement par un repas [LIBRE]   Ven 13 Juil - 0:34           
.................................................................................................................................................................................................................................

[HRP : t’inquiète, ça va ^^ Faut juste que je suive la cadence xD J’vais tenter le coup.]

Bastien posa les coudes sur la table, le menton dans la paume des mains. Ses yeux roulaient sur tout ce qui remuait. Bien qu’il tournait le dos au brouhaha principal. Tin pencha la tête de gauche à droite, un geste rare pour éliminer les torticolis. Elle réfléchissait. Voilà maintenant presqu’un mois qu’elle était sous forme humaine. Cela devenait pénible, elle devait s’exercer. C’était décidé ! Dès demain, elle reprendrait forme draconique. Du moins, le temps que ses muscles se refassent.

En tant que humaine, Tin n’avait jamais vraiment eu le « don » de se battre. Elle était maladroite dans cette peau car rien ne pouvait l’aider à se défendre. En dragonne, elle avait les crocs, les griffes et sa queue ! En forme bipède, ses mains devaient saisir quelque chose pour espérer « tabasser » quelqu’un.
Bastien croisa le regard songeur de son amie.


- Tu pense à quoi ?
- Rien qui t’intéresse, si tu veux tout savoir.
- Nous venons à peine d’arriver… Ne me dis pas que tu penses déjà à repartir !
- Comment peuvent-ils vivre dans une ambiance si… ennuyeuse ?
- Je te rappelle que je suis comme toi à la base : pas totalement humain.


Un homme fit irruption dans la taverne mais son entrée fut assez singulière pour ne pas attirer l’attention du duo. Néanmoins, en bon félin, Bastien ressentit l’émotion que les animaux détectaient si facilement : la crainte. Mais ne désirant pas utiliser tout son potentiel, de peur lui-même d’être repérer, il abandonna sa piste.

- Quelle est la suite du programme ?
- N’est-ce pas toi qui m’a rabattu les oreilles ce matin pour « faire un tour sur le marché » ? Tu tiens à vider ta bourse ?
- La remplir tu veux dire, chuchota-t-il avant de prendre un ton normal. Sauf si tu comptes t’inscrire pour effectuer un travail minable. Explorer les lieux ne rapportent pas grand-chose quand ils sont connus de tous.
- Il me faut d’abord des renseignements sur les environs. Les cartes de mon Mentor sont trop flous pour que je puisse partir à l’aventure de quoique ce soit. Si je me trompe, nous risquons de…


Tin fut coupée. La porte de la taverne venait de s’ouvrir subitement. Tous les regards se jetèrent sur le nouvel arrivant. Bastien soupira de soulagement après avoir remarqué qu’il ne s’agissait pas d’un garde. Cependant, il ne semblait pas être un enfant de cœur. Après s’être dirigé vers ses interlocuteurs, la scène suivante tourna à l’action. L’un d’eux fut mis en maintenance pour le nouvel arrivant et son corps vola en direction de Tin et Bastien. Ce dernier utilisa son agilité et attrapa le bras de la jeune fille pour esquiver. Le bonhomme termina sa course de tout son long sur la table qui céda sous son poids. Les chaises ne furent pas épargnés.

Tin plissa des yeux. Si son aspect draconique avait pris le dessus, elle eut les naseaux en feu sous l’effet de son énervement.


*Pour qui il se prend celui-là !*

Bastien scrutait chaque mouvement de l’inconnu. Il s’y connaissait en baston, mais là c’était vraiment un règlement de compte. Il n’aurait pas voulu être à la place des trois individus.

- Bon ben… on change de place ?

Bastien profita de la scène suivante où les corps du trio furent jetés par la fenêtre. En effet, la majorité des personnes présentes, ahuris, s’étaient levés et avancés en masse vers l’avant de l’auberge pour « mieux voir ». Bastien déplaça chopes et vêtements encombrants pour les déposer plus loin, sans oublier de faire les poches. Puis il s’installa et attrapa Tin afin qu’elle fasse de même. Ils se trouvaient toujours dans le fond mais dans un endroit moins serré et donnant principalement sur le bar, caché des nouveaux arrivants.

- Au moins ici, j’anticipe si je les vois !
- Tu t’y prendras de la même façon ?
- Bien sûr !... que non, faut pas exagérer. La fenêtre là-bas est entre-ouverte, je n’aurais qu’à la traverser, tel un chat.
- « La fuite est mère de survie », hein ?


Ils furent de nouveau interrompu, et cette fois par l’inconnu en personne. Tin resta méfiante. Elle préférait mordre plutôt que de tendre la main à n’importe qui. D’ailleurs, elle se pressa de combler l’espace vide à côté d’elle pour éviter de se retrouver côte à côte avec lui. Bastien regardait l’étranger avec un grand sourire.

*Il est peut-être… comme moi ?*

Il désigna l’espace libre à côté de lui.

- Installez-vous ! Je m’appelle Bastien, et voici Tin. Ne faites pas attention à elle, elle s’est levée du pied gauche ce matin. Cela lui arrive fréquemment.

La dragonne plissa des yeux. Bastien lut dans son regard un soupçon de vengeance pour plus tard. Tant pis, il était habitué.

- Dites donc, vous n’y allez pas de mains mortes je vois ! Il serait préférable de nous dire de suite ce qui vous vexe… afin de ne pas terminer comme ces trois zigotos.

Les gens avaient repris leurs places et quelques bagarres de tables débutèrent sans pour autant s’éterniser. Les serveurs avaient repris leur service et l’un d’eux s’approcha de la table de nos convives.

- Vous désirez boire ou manger quelque chose ?

Le regard de Bastien passa du serveur à l’étranger.

- Mon cher Ezio, puisque vous nous inviter, à vous l’honneur de commander !
- Attention à votre bourse, il a l’estomac équivalent à un village entier d’affamés…


Bastien grimaça à la remarque. Et paf, un point partout !

[Ca va ?... Pas trop mal à la tête ? ^^’]

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 24

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Traqueur
En général: Ange-Naleï
MessageSujet: Re: Le commencement par un repas [LIBRE]   Mar 7 Aoû - 0:36           
.................................................................................................................................................................................................................................

[hrp : désolé du temps de réponse je rentre de vacance et j'ai un peut lâché le fo' pendant le mois de juillet :s]

Une fois arriver a leurs table et s’être présenté, Ezio remarqu'a que la jeune femme n'etait pas vraiment amicale envers lui, ce qui était tout l'inverse de sont ami qui offrit au semi un grand sourire et pris la parole pour se présenter a sont tour ainsi que pour son amie, et ne se priva pas pour lui lancé une petite pic au passage. Ezio souria en s'asseyant et pris à son tour la parole.

- Et bien écoutez je suis heureux de vous rencontrer, ce n'est pas souvent que ce genre de circonstance entraîne des discutions ou des relations amicales.

Bastien repris la parole, a propos de l’altercation qui avait eu lieux juste avant d'ailleurs et voulu en quelque sorte savoir comment ils en étaient arriver la. Ezio allait répondre quand le serveur arriva et demanda se que les trois personnes aller commander. Ezio, comme sa commande avait déjà était faite, ne pris pas la parole et se fut a nouveau le jeune homme qui lui proposa de choisir leurs plats du fait qu'il paierait. Cette fois la jeune femme que Bastien lui avait présenter comme Tin lança a sont tour une pic contre son ami a propos de sa gourmandise et la tête que fit le jeune homme fit rire Ezio.

- Allons je vous en pris commander ce que bon vous semble, et la quantité qu'il vous faut, je ne joue pas sur les dépenses.

Il prirent donc leurs commande et une fois que le serveur partit préparer la commande Ezio reprit la parole.

-Pour répondre à votre question de savoir ce qui peut me mettre dans cette état, je vous le dit vous n'avez pas a vous inquiéter de moi, a moins de faire partie d'une quelconque organisation criminelle ou de vouloir se mettre sur mon chemin pour m’empêcher de faire mon travail... j’espère que sa n'est pas votre cas?

Il l’espérait vraiment. Il n’était vraiment pas d'humeur pour continuer à se battre...

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 12
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 30
Localisation : Belgique

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Dragons
Classe: Mage
En général: Exploratrice
MessageSujet: Re: Le commencement par un repas [LIBRE]   Ven 10 Aoû - 2:23           
.................................................................................................................................................................................................................................

[No soucis ^^]

Tin gardait le silence. Ses yeux fixaient l'étranger et son regard suivait chacun de ses mots. Bastien se sentait bien. Ce n'était pas tout les jours qu'il pouvait discuter avec une autre tête. Sauf quand Tin désirait une escapade en solo. Mais il savait qu'elle ne serait que de courte durée. Malheureusement. Bien qu'il aimait ces rares moments où ils étaient séparés. Mais quel mal pouvaient-ils ressentir par la suite, ce lien horrible...

- Bon et bien...

Bastien jeta un regard rapide sur les plats de ses voisins. Beaucoup de gras ou de végétaux, rien pour ce bon matou. Jusqu'à ce que ses petits yeux s'illuminent d'un feu d'artifice pétillant. Du poisson ! Oh non, c'était trop... bon ! Il ne put y échapper et sa langue se tortilla sans s'en rendre compte. Le mot "poisson" sortit tout seul et le serveur le nota, les yeux ronds lorsqu'il commanda le double afin d'être certain d'être assez rasassié avant le prochain périple.

Tin accomplit le même rituel auprès des autres tables mais rien ne la tentait. Comment expliquer à ce petit humain qu'elle désirait un bon morceau de boeuf... cru et saignant ? La viande cuite la rendait malade. La vraie saveur diparaissait pour humer des épices au goût mille fois minables. Rien qu'à y penser, cela lui donnait envie de vomir. Un plat de légumes ? Quel sacrilège ! Elle n'avait plus qu'une seule solution, question de faire un festin sans le regretter.


- La même chose... s'il vous plait.

La dragonne ne savait si c'était la peau ou la chair fragile qui l'empêcher de savourer quoique ce soit chez le poisson. Elle haissait la pêche, conséquence de ce dégoût. Allons, un petit effort ne tue personne... enfin, du moment de ne pas tomber sur une arrête.

Lorsqu'Ezio prit la parole, Bastien fut le plus rapide pour la rétorque. Sans doute son réflexe habituel "mais je n'ai rien fais !". Ou sa phrase préférée :


- Je ne me le permettrais pas ! Pour être franc, nous avons le même tempérament. Plus pacifique, naturellement. Les rues sont dangeureuses de nos jours, il est facile d'être en mauvaise posture. Tiens, à propos de travail, quel est le vôtre ?

Tin se mordit la lèvre. Mais quel imbécile ! La dragonne se doutait qu'une telle question allait finir en boomerang. Et si cela s'enchainait, il ne manquerait pas l'interrogation surprise "quel être êtes-vous exactement ?" pour les démasquer tous les deux. Tin soupira. Après la taverne, une belle musolière auprès de l'animalerie ferait très bien l'affaire.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 59
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 24

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Semis et Hybrides
Classe: Traqueur
En général: Ange-Naleï
MessageSujet: Re: Le commencement par un repas [LIBRE]   Ven 21 Sep - 8:03           
.................................................................................................................................................................................................................................

[Désolé pour ce retard assez conséquent mais j'ai travailler tout le mois d’août pour me faire quelque sous et après j'ai eu la reprise des cours. Bon je suis pas sur de reprendre totalement le fo' mais sa me manquer alors je tente ^^]

Ezio eu un sourit quand le garçon répondit a sa question. Son entrée avait surement fait son impression. Mais c'est alors qu'il s’engagea sur la question du boulot. Outch...Bon dévoiler toute ses cartes maintenant? sans même savoir à qui on parle? Autant y aller doucement et voir plus tard pour expliquer plus clairement.

-Et bien...Disons que je suis un homme qui n'a pas peur de se salir les mains quand la justice ou les garde ne peuvent rien faire. Je suis une sorte de mercenaire. Je travail pour tout le monde, si le prix et la cause en vaillent la peine.

Bon il en avait surement dit juste assez, du moins il espérait que sa ne sois pas trop. Mais répondre a cette question impliquer une réciprocité et ainsi Ezio repris la parole.

-Et de votre coté? vous ne sembler pas être d'ici...sinon vous ne sérier pas venu dans cette taverne...Je ne dirait pas que la direction n'est pas correct mais les clients eux...C'est une toute autre histoire.Vos affaires vous on amener ici?

La jeune femme a la table ne semblait pas tout a fait détendu, et encore moins depuis qu'il avait repris la parole. Le semi se demanda se qui pouvait l’inquiéter a se point. Il ne la connaissait pas du tout et de ce fait elle n'avait rien a craindre de lui. A moins qu'elle ait quelque chose a se reprocher mais la, Ezio ne savais quoi en dire. Il tenta quelque chose.

-Ecoutez, il est vrais que part ici les rues ne sont plus ce qu'elles étaient. Ainsi j'ai une proposition a vous faire. Laissez moi mettre mes services a votre disposition le temps de votre séjour, ainsi je pourrait vous soulager de tout problème, sans aucune traces. Et je ne demande aucune rémunération. Vous m'avez l'aire d’être des gens tout a fait honnête et c'est plutôt rare ces dernier temps. Et puis un peut de compagnie ne me ferrai pas de mal...il m'est plutôt rare de rencontrer des gens lors de mes...voyages. Qu'en dites vous?


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé,

 

---------------

 

 
MessageSujet: Re: Le commencement par un repas [LIBRE]              
.................................................................................................................................................................................................................................


Revenir en haut Aller en bas
 

Le commencement par un repas [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Attaque du Wookie !!!! [Libre]
» [libre] Repas de Noël
» Un café après le repas, ça vous dit ? [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les Cités du désert :: Evola-