Bienvenue sur Lost Heaven


Les Terres Suspendues vous accueillent ...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 ~ Lynn Sharon Eleskan d'Equalza ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
 
Messages : 94
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur http://lost-heaven.forumpersos.com
 

 

Carnet de Voyage
Race: Anges
Classe: Barde
En général: ~ Reine d'Equalza et Chef des Guides ~
MessageSujet: ~ Lynn Sharon Eleskan d'Equalza ~   Ven 19 Aoû - 15:39           
.................................................................................................................................................................................................................................


~ Identité de votre personnage : ~

Nom(s) :
La demoiselle est l'unique fille du couple Eleskan, qui régnait à sa place il y a seulement quelques années.
Prénom(s) : Elle porte deux prénoms, et dans la tradition elle à prit celui de sa mère, et un que lui a choisi son père, elle se nomme donc Lynn Sharon.
Âge : La jeune fille avait treize ans lorsqu'elle ai monté sur le trône seule, accompagnée tout de même par quelques personnes autour d'elle, ayant à peine une dizaine d'année, elle gouvernait aux côtés de son père. Maintenant, elle à dix-neuf ans, et est toujours seule à régner sur Equalza, depuis ses dix-sept ans.
Date et lieu de naissance : C'était une chaude nuit en mai, le douze de ce mois ci en neuf cent soixante-dix-neuf, sa mère lui donnait la vie à l'intérieur du château de son pays.
Race : Mademoiselle Lynn est une ange, comme toute la famille Eleskan, la symbole même de la pureté.
Classe : Jamais personne ne lui a enseigné quoique ce soit de son art, mais la jeune Souveraine est Barde, ayant comme instrument favori et principal un violon, qu'elle trouva un jour dans une haute tour de son château, portant comme inscription le nom d'une femme, sa grand mère, et depuis elle excelle à jouer de ses facilités pour user de son Art. Mais la jeune fille à aussi un piano, offert par ses parent pour son douzième anniversaire, et dont elle joue parfois, ainsi qu'une harpe, qu'elle reçut à ses quatorze ans. Mais les instrument sont bien moins pratiques à transporter que son violon, ce pourquoi lorsqu'elle est en déplacement, il arrive de l'apercevoir entrain d'en jouer.
Métier : Et bien, étant donné qu'elle est reine, on peut dire que c'est une noble, mais aussi qu'elle commande en tant que Chef des Guides
Lieu de résidence : Depuis sa naissance, elle vit au château, mais elle à aussi une autre résidence éloignée, dont personne ne sait l'exacte position à part elle-même. Le palais restant tout de même son logement principal.
Lieu de présence actuel : Et bien, maintenant, on dit qu'elle se trouve toujours au château, bien que personne ne l'ai vu depuis quelques jours, et qu'elle ai laissé le trône à un homme du palais pendant qu'elle était occupée. De cela découle l'hypothèse que peut-être elle ce serait rendu à sa seconde résidence sans en prévenir personne.

~ Description de votre personnage : ~
Description physique : La demoiselle est de taille moyenne, et jamais elle ne portera de trop grand talons pour se faire plus grande. Si on ne sait pas qu'elle est reine, on peut très facilement la confondre avec une simple jeune fille de famille plus ou moins aisée lorsqu'elle est en sortie, car elle préfère aux grandes tenues de la cour les simples robes aux couleurs vives, sans exagération, et qui ne porte ni broderie d'or, ni pierre. Deplus, Mademoiselle ne porte pas de corset, ou alors un seul, car elle trouve tout à fait ridicule d'étouffer dans un surplus de vêtements sans que ce soit nécessaire pour quoique ce soit. En plus d'une tenue modeste mais correcte, elle ne se maquille pratiquement pas, juste un peu de bleu sur le yeux suffit, et cela juste si il lui en prend l'envie, car même à la cour, il est rare de la voir habillée de la même façon que les « Dames » que l'on reçoit, avec grandes robes brillantes et cousues de soie et d'or, avec nombre de pierres incrustées dans le tissu et tout autant de jupons et de corsets, avec des talons qui leur font gagner plus de sept centimètres. Coiffées à la manière des mademoiselles prétentieuses, et sans parler du nombre de bijoux, et de l'exagération du maquillage. En fait, Lynn est une souveraine, certes, mais tout en simplicité et en délicatesse. Fine et svelte, elle paraît plus élégante que la moitié des « Dames » de la cour. Sans rien de plus qu'une modeste robe qui lui arrive au dessus des chevilles et avec un col à épaule dénudées mais couvrant ses bras jusqu'au poignet et à peine serrée sur la taille , elle est toute classique et rappelle les damoiselles que l'on croise en ville. Son visage est fin, beau en lui même, ses yeux sont d'un bleu ciel profond, ses traits délicats et harmonieux. Mademoiselle Eleskan à les courbes juste où il faut, ni trop ni pas assez, le juste milieu. Les femmes de la famille ont la réputations d'être élégante mais simples, et Lynn est comme elles l'étaient, gardant juste ce qu'il faut, ne s'embarrassant point des vêtements superflus. Elle coiffe ses cheveux légèrement ondulés, d'un joli blond caramel et les laisse lâches, tomber au dessous du bassin. Cette couleur s'accorde avec son teint rosé clair. On la compare parfois à une rose tout juste ouverte de ce matin, brillant sous les raillons du soleil, mais ordinaire au milieu des autres, pourtant magnifique, entrain de s'épanouir, préservée de tout soucis par l'insouciance que lui confère son âge. Une belle rose innocente.

Description mentale : Si il est une chose en particulier à dire de Lynn, c'est qu'elle n'est pas bavarde, mais ô combien curieuse. Il est rare d'entendre le moindre mot sortir de sa bouche, sauf quand parfois elle s'autorise un monologue, ce qui arrive parfois, dans des situations particulières. Pour ce qui est du deuxième point, ce n'est pas une fouineuse tout de même, mais si quelque chose la concerne de prés ou de loin, elle cherchera à savoir de quoi il s'agit, et puis, c'est bien normal, tout le monde fait ça. Aussi, ne pas oublier que, oui c'est une reine, mais c'est surtout une femme, elle apprécie particulièrement les mots douceur, finesse et délicatesse, avec la courtoisie. Elle ne tolérera point que l'on la traite, elle ou n'importe qui d'une manière trop dur et vulgaire, la vulgarité d'ailleurs est un mot banni de son vocabulaire, et jamais on ne l'entendra prononcer ce mot. Oui, et comme elle aime le mot douceur, il est un trait de sa personnalité qu'elle ne faut pas oublier, délicate et fragile de naissance, un gros coup de froid pourrait la tuer mais elle lutterait sans doute pour elle-même que cela ne se produirait pas. Dire toute fois qu'elle est aussi faible qu'une feuille d'automne serait bien moins exacte. Tout simplement, elle a l'âme fragile, un peu sensible, mais pas de trop, et si il est un point qui la froisse plus que d'autre, c'est bien qu'on parle de façon déplaisante et indélicate de ceux qu'elle connaît, encore que contre elle, Mademoiselle Eleskan sait supporter les mauvaise paroles.

Histoire du personnage :

Par la nuit clair du douze de mai, la reine donnait naissance à une petite fille, un événement accueillit de tous par des applaudissements et des félicitations. Une enfant si jolie que personne ne fut étonné en voyant un peu plus tard le sourire sur ses fines lèvres rosées. Après un moment où tout le monde vint transmettre à la reine félicitations et bonheur de voir qu'une magnifique petite fille venait rejoindre la famille royale et suivrait les traces de sa mère. Ses yeux étaient d'un bleu profond lorsqu'elle les ouvrait, et sa visage à la fois semblable et différent à celui de sa mère. Ses parents la nommèrent Lynn, comme toutes les femmes de la famille royale d'Equalza depuis plusieurs années, et son père lui choisi comme second prénom Sharon.

Dans ses premières années, Lynn fut élevée comme n'importe quelle petite semblait-il, mais en réalité elle était bien plus confortée que n'importe quelle enfant, sans être gâtée toutefois. En grandissant un peu plus ses parents et la gouvernante à sa charge commencèrent à lui expliquer le comment de la vie dans ce palais, juste en la plongeant plus avant dans la vie de ceux qui l'entourait. Au fil du temps son corps se développa et fit d'elle une petite fille de huit ans, avec de long cheveux d'un blond d'or que jamais ses parents n'osèrent couper, les traits de son visage s'affinèrent, on aurait cru une poupée de porcelaine, la peau douce et clair, les lèvres rosées, les yeux ni grands ni petits aux cils fins et recourbés, une beauté naturelle, une petite fille qui se destinait déjà à devenir une digne reine. Son port droit, ses manières élégante, la finesse et la délicatesse de ses gestes et de ses paroles, mais à la fois la sagesse qui l'on lisait dans ses yeux, la maturité qu'elle exprimait, cette enfant fascinait, il semblait qu'elle était née pour devenir souveraine, qu'elle comprenait tout ce qu'il fallait sans même l'avoir apprit, elle était parfaite et suscitait l'attention de tous.

À douze ans, un peintre célèbre qui avait réalisé tout les portraits de la famille vint faire d'elle son modèle pour la première fois. Mais ils ne trouvaient pas les couleurs assez vives, les traits assez fins, le tableau pourtant très ressemblant lui semblait loin de la jolie demoiselle. Son corps s'était affiné, ses formes commençaient à apparaître. Naturellement, nombreuses étaient les familles qui proposaient leurs fils à la famille comme promis de la jeune fille, mais les parents de Lynn lui avait déjà choisi un homme avant même sa naissance. Une famille de la haute noblesse avait donné naissance à un garçon cinq ans avant l'enfantement de la reine, et ce fut ce garçon qui fut destiné à épouser la jeune fille, sans qu'elle n'en ai la moindre connaissance.

L'enfance de la belle enfant se passa sans encombre, chacun s'affairait à lui apprendre les principes royaux, elle participait à certaines réunions, recevait quelques membres de la petite noblesse. À cet âge elle sortit à proprement parlé pour la première fois du château, elle trouva une petite maison non habitée, un charmante chaumière reculée, chaque jour elle y apportait un peu de ses affaires, quelques objets qu'elle dérobait et qui était souvent réclamés par leur propriétaire, elle s'était fait sa maison à elle. Puis elle devint assez grande pour faire connaissance avec son futur mari. Elle avait donc quatorze ans, lui vingt-quatre, et de son côté on lui avait beaucoup parlé de la jeune fille. Cependant la princesse n'entendait pas épouser un homme et lui donner des enfants juste pour le bon vouloir d'une union arrangée. Ce jour fut également celui où on lui fit porter son premier corset, une robe blanche somptueuse, des escarpins à petit talons, nombres de bijoux, un tour de cou, mais aucune bague, car la seule qu'elle devait porter était son alliance. On la coiffa également de manière élégante, et tout ce beau monde la laissa seule finir de se préparer.

Elle était ... comment dire ... elle avait hâte d'en finir, et d'en son esprit naissait la solution d'échapper au destin qu'elle se refusait d'emprunter. La demoiselle prit un parchemin, une plume et de l'encre, et commença à écrire un mot d'excuse, une petite lettre informant tout le monde qu'elle ne tenait pas à honorer la volonté de ses parents, qu'elle les aimaient beaucoup, qu'elle reviendrait, peut-être. Et sa cabane lui revint à l'esprit, oui, elle allait partir. Lynn ouvrit sa fenêtre, se fit de tout ce qu'elle pouvait, draps, habits, une corde assez longue et elle n'emporta avec elle que le strict nécessaire. Ce jour fut aussi celui où ses parents la pleurèrent, ne croyant pas un seul mot de ce qu'elle avait écrit dans cette lettre, ils croyaient qu'elle s'était faite enlevée, leurs fille, leurs unique et si cher enfant. On ne la revit plus pendant quelques années.

Elle ne reparut que le jour où elle entendit que sa mère était morte, on disait même que s'était le chagrin qui l'avait consumé, un mois à peine après que la jeune fille ai fuit. Elle s'en voulu, décida de revenir, mais ce fut seulement en arrivant devant le château qu'elle entendit d'autres voix, son père qui aussi l'avait quitté. Elle s'effondra, pleura, c'était sa faute à elle, ils ne lui avait jamais voulu de mal, elle se devait de les écouter.

Depuis ce jour elle gouverne, avec une certaine tristesse dans le regard. La première fois qu'elle s'assit sur le trône pour prendre le relais de ses parents elle avait dix-sept ans. Jamais personne ne vint lui demander le pourquoi de sa disparition, mais quelques murmures se faisaient entendre, aujourd'hui encore, les hypothèses sont multiples. Aucun ne sait en revanche ce qui c'est passé pendant ces trois ans, car personne ne connaît l'existence de sa chaumière. Parfois, Lynn sort et se rend dans le fond de la cours, où sous deux rosiers d'un blanc immaculés elle a fait enterrer ses parents. On lui connaît une chose qu'elle fait, pour un tout les douze de juin, pour l'autre tout les vingt-trois de janvier, c'est prendre une de ces roses et les jeter dans la rivière qui borde le jardin, en mémoire de la mort de ses parents, en neuf cent quatre-vingt-treize pour sa mère, et en neuf cent quatre-vingt-quatorze pour son père.


~ Ce qui accompagne votre personnage : ~
Armes :
Comme toute reine elle se doit d'être armée pour se défendre contre tout éventuels agresseurs. Certes il est du devoir de ses gardes de la protéger, mais elle garde tout de même un poignard, rangé dans un fourreau accroché à sa jarretière. Charmant me direz-vous.
Animaux familiers : Si l'on considère que Whistle, l'oiseau qui la suit partout en sifflant joliment est un familier, alors, oui, elle à une animal familier. Deplus, il est vrai qu'elle tient cet oiseau d'une cage qu'elle à découvert dans la chambre de sa mère.
Whistle:
 
Personne : Aucune.


~ Précisions sur votre personnage :


Capacités personelles :
Concernant les pouvoirs qu'elle a développé grâce à son art, elle peut bien se servir de ses instrument pour ensorceler, comme de sa voix d'ailleurs, une sorte de maîtrise de l'hypnose, elle ne peut pas controler les gens, mais ils entre dans un état second, pratique pour entrer dans des lieu dont on lui refuse l'entrée. Aussi, il va de soit qu'elle est une très bonne musicienne, que sa voix est aussi douce d'un chant d'oiseau, les notes de ses instrument et d'entre ses lèvres s'alignant de manière élégante et harmonieuse.
Informations personnelles : Aucune.


~ Partie HRP : ~
Votre découverte du forum :
Euh ... j'en suis la Fondatrice ! xD
Votre expérience dans le RP : Plusieurs forums déjà avant de faire le mien. ^^
Avez-vous lu le règlement ? Je l'ai fait moi-même, si je l'avais pas lu, faudrait s'inquiéter ... ><
Autre : Rien.



Dernière édition par Lynn Eleskan le Mer 4 Juil - 17:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Messages : 395
Date d'inscription : 12/04/2011

---------------

Voir le profil de l'utilisateur
 

 

Carnet de Voyage
Race: Humains
Classe: Mage
En général: ~Chef des Gardiens, reine de Kerdéreth~
MessageSujet: Re: ~ Lynn Sharon Eleskan d'Equalza ~   Ven 19 Aoû - 18:35           
.................................................................................................................................................................................................................................

Bienvenue ! (Dit-on bienvenue à une fondatrice ?)

Ce n'est pas grave, c'est une bonne fiche ! Je te valide !



Alidane Dextrae

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~


Revenir en haut Aller en bas
 

~ Lynn Sharon Eleskan d'Equalza ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Kim Smith vs Brea Lynn
» Anna Lynn
» Siloë-Lynn ♦ àlarecherched'untitre
» Derek rentre de l'hôpital [Sharon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Heaven ::  :: Les Présentations :: Les Fiches Acceptées-